Florida 2008 : 7 ème jour, Mardi 6 mai, Everglades City – Naples

closeCet article a été publié il y a 8 ans 4 mois 25 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être obsolètes.

C’est à 9h15 ce matin que nous embarquons sur un airboat. Un airboat est un bateau à fond plat propulsé par une hélice d’avion, il est spécialement conçu pour se déplacer en eaux peu profondes. Nous ne sommes pas les seuls occupants, il y a un couple d’Américains, un couple de Wallons (chouette, on parle tout pareil !), le Captain mais aussi trois pélicans qui viennent réclamer du poisson au Captain. Une fois dans les marais (les Pélicans rassasiés nous ayant quitté), nous sommes seuls au monde, il n’y a que l’eau et la jungle, un enchevêtrement d’arbres et de racines. Il paraît qu’y vivent également des panthères mais nous n’aurons pas la chance d’en voir. Le Captain nous dit n’en avoir vu que dix dans sa vie et pourtant, il n’a pas l’air tout jeune ! Bien évidemment,  il s’amuse de temps en temps à mettre les gaz et à prendre des virages impressionnants. Il nous gratifie même d’un spectaculaire demi-tour. Nous passons une heure très agréable.

Nous regagnons ensuite notre véhicule et prenons l’U.S. 41 à destination de Naples, la ville du golf (50 greens environ). Nous nous rendons au Visitor Center où nous sommes accueillis par une charmante Mamie (elle ressemble à la tante de Peter Parker alias Spiderman) et se fait une joie de parler français; elle se met en quatre pour nous indiquer ce qu’il faut voir et faire à Naples. Mais avant toute chose, Nath veut visiter un Apple Sore pour voir si les accessoires pour Mac sont moins chers qu’en France. Vu qu’il y a le wifi dans ce beau magasin, nous en profitons pour publier notre article d’hier.

Ici, hôtels et motels semblent chers aussi nous repérons sur la carte un patelin nommé Immokalee où nous pensons pouvoir trouver un logement plus abordable. Le problème est que nous n’avons pas la même notion de la proximité que les Américains et qu’au bout de dix kilomètres nous nous apercevons qu’il en reste 54 pour atteindre notre but. Nous décidons de rebrousser chemin et nous arrêtons non loin du vieux Naples au Sea Shell Motel (merci le Routard) qui se révèle être tout à fait abordable et qui en plus à l’avantage de disposer d’une piscine. Nous déjeunons dans notre chambre d’ un Fried Chiken acheté au supermarket du coin.

Cet après midi nous allons visiter le vieux Naples, enfin…. Vieux, tout est relatif, la ville a environ cinquante ans !

Naples a sa 5ème Avenue (Le motel se trouve sur la 1ère), c’est là que se trouvent les boutiques de luxe et les restaurants chics. Elle se termine par une plage de sable fin et par le Golf du Mexique. Nous ne résistons pas à la tentation de piquer une tête dans l’océan. L’eau est bonne et nous avons de la chance, pas de requins à l’horizon.

Nous rentrons nous dessaler à la piscine du motel. La température de l’eau doit avoisiner les 30° C et Nath ne veut plus en sortir pourtant, il faut aller dîner.

Nous nous rendons chez Mel’s Diner, restaurant au décor des sixties et plats démesurés, notamment le carrot cake, gâteau au goût de pain d’épices et canelle arrosé de chantilly que Claude n’a pas réussi à terminer.

Kilomètres parcourus en voiture : 245

Le best of selon Nathalie

  • Rien à signaler aujourd’hui

Laisser un commentaire

Blog en pause
pause
Traducteur
    Translate to:

Catégories
Archives
Tout ouvrir | Tout fermer
Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres