Ubuntu : où en suis-je avec le logiciel libre ?

closeCet article a été publié il y a 5 ans 24 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être obsolètes.

Cela fait désormais deux ans et demi que j’ai quitté Windows et les logiciels payants, (payés ou piratés) pour migrer sur Ubuntu et ses applications Open Source.

Durant cette période, j’ai essayé et testé différentes applications plus ou moins libres. Mon constat est le suivant : je n’utilise (presque) plus de logiciels non libres.

Voici la liste des applications que j’utilise quasiment tous les jours (je ne parlerai pas ici  nide celles que j’essaye de temps à autre pour voir ce qu’elles peuvent éventuellement m’apporter de plus, ni de celles que je n’utilise que très rarement, ni de celles concernant l’utilisation à proprement parler de la machine).

Applications Open Source

Navigateurs :

  • Firefox pour ses plugins multiples et variés

  • Chromium pour Google Wave uniquement et qui est la version libre de Google Chrome

Clients de communication :

  • Thunderbird sur mon PC fixe
  • Claws-mail sur la clé USB bootable que j’utilise sur mon PC portable professionnel (car plus léger)
  • Gwibber puisqu’il gère aussi bien Twitter qu’Identi.ca

Je n’utilise plus de logiciel de messagerie instantanée.

Photos &Images :

N’étant pas un passionné de graphisme, je n’utilise pas GIMP qui reste pour beaucoup de Linuxiens la Rolls Royce de la création graphique.

Audio & Vidéo :

  • Atunes sur mon PC fixe pour la musique
  • Rhythmbox sur ma clé USB bootable égalementpour la musique
  • Totem pour les vidéos

Bureautique :

  • Open Office pour les diaporamas à la noix (je reste poli) que je reçois par courriel mais aussi pour écrire de temps en temps des courriers officiels. A titre personnel je n’utilise pas de tableur.

Gravure :

  • K3B car je grave une fois par moi dix CD de photos pour des raisons professionnelles et que nos chers administrateurs n’ont pas jugé utile de nous installer un logiciel de gravure digne de ce nom sur les PC portables Windows fournis par l’entreprise. J’imagine que c’est à cause du prix des licences…

P2P :

  • Transmission pour récupérer différentes distributions libres afin de les essayer. Je me demande bien pourquoi j’ai pendant longtemps utilisé Vuze/Azuréus (non libre) bien plus lourd et moins pratique.

Outils système

  • Autoscan pour la surveillance de mon réseau avec une interface graphique conviviale

Applications non libres

Outils système :

  • VirtualBox non OSE pour sa gestion des ports USB
  • PoiLoader qui est le logiciel d’installation des points d’intérêt (entendez les radars) de mon Garmin et qui n’est développé que pour Windows et pour Mac.

En conclusion, je me rends compte que l’Open Source répond à 86,67% à mes besoins quotidiens (vous pouvez recompter, 13 applications libres pour 15 au total). Je pense même que ce ratio, si l’on exclue les aficionados de jeux PC, est meilleur pour un utilisateur lambda qui n’utilisera ni VirualBox, ni PoiLoader ; il suffit pour le vérifier de faire le tour de vos connaissances et de voir de quelle façon ils utilisent (à titre particulier) l’outil informatique.

33 réponses à Ubuntu : où en suis-je avec le logiciel libre ?

  • antistress dit :

    En même temps tu fais un usage intensif de services webs propriétaires

  • antistress dit :

    (Je ne te jette pas la pierre, c’est un travers actuel auquel je succombe également. C’était pour le faire remarquer)

  • Clapico dit :

    @antistress : usage intensif je ne sais pas mais effectivement j’essaye Chrome OS et je teste Google Wave.

  • antistress dit :

    Je parlais bien des services webs: Google Wave, Twitter… Nous sommes nombreux à nous penser libres alors que nous avons rompu notre aliénation aux logiciels privateurs en nous forgeant une aliénation aux services privateurs

  • p4tr1ck dit :

    @antistress : une aliénation aux services privateurs <=difficile d utiliser du libre dans ce domaine  par manque de personnes et même s il existe des moteurs équivalents libres (celui d identi.ca par ex) il faut de gros serveurs pour répondre aux requêtes et donc beaucoup de sous  (pub ,notorieté…) et ensuite arrivé à laisser les dits moteurs accessible à des profanes (qui a dis ségrégation ? ) et aussi a les rendre plus « sexy » (un point faible du libre en général )@claude « passionné de graphisme » Gimp est axé sur la retouche d image (photos) plus que sur le graphisme (plutôt le domaine inkskape).[juste pour te taquiner ça ;)]Bon donc te reste 20% d’occupation de ton hd a nettoyer encore ;).

  • Strider dit :

    @antistress : dire que Google Wave est propriétaire alors qu’il est sous une licence Apache, c’est un peu fort.J’admet que le code source n’est pas encore totalement disponible, mais je rappelle aussi que Wave n’est pas encore sorti. Donc pour être exact, Wave sera open source lorsqu’il ne sera plus en phase de test.Les services Web en général demandent, comme pour les programmes propriétaires, une bonne dose de confiance aveugle, que la base soit libre ou non. Dans tout les cas on ne peut pas inspecter le code qui tourne réellement sur le serveur distant.

  • antistress dit :

    Google Wave sur un serveur google ça restera une aliénation, quand même…

  • C’est dingue que ça parle autant de googlewave sur un post qui n’en parle presque pas !Mis à part ça, on voit bien ici que les logiciels libres apportent une solution à une grande majorité des besoins des utilisateurs d’informatiques. Perso je tourne sous ubuntu depuis moins d’un mois après deux ans passé sous différentes distributions linux et 3 mois de retour sous windows vista (c’est mon côté « aventurier » :). J’utilise aussi ces solutions du libre. Mais je me rends compte aussi que le soft qui tourne le plus sous mon pc c’est firefox … Et je rejoins alors le débat autour des services webs propriétaires :D (je parlerais pas de googlewave puisque je trouve que ça rame et que c’est pas encore utilisable…)Je crois que google a sorti un OS aussi non ? …Vous voyez où je veux en venir ? ;)

  • Clapico dit :

    @Alexandre : parlons-en de l’OS de Google !!! Non, je plaisante, je la teste encore un peu et j’écrirai (peut-être) un billet sur mon retour d’expérience.
    Bonjour au 43 puisque ce soir je suis dans le 59 !!!
    Merci pour ton commentaire.

  • antistress dit :

    alexandre rogues : c’est parce que les applications web remplacent de plus en plus les logiciels classiques de nos jours (courrielleur, agenda, agrégateur etc), et que les raisons qui nous ont incité à passer aux logiciels libres et aux formats ouverts (la question de savoir qui contrôle nous données par exemple) devraient nous inciter à nous passer de ces services propriétaires.Soyez honnêtes avec nous mêmes : aujourd’hui l’offre en logiciel libres est comparable à celle existant en logiciels propriétaires et remplacer les 2nds par les 1ers ne demande pas un si gros effort contrairement à l’effort qu’ont fourni les pionniers des logiciels libres qui nous ont amenés là où nous sommes aujourd’hui.Se passer des services en ligne propriétaires est déjà plus inconfortables et ça sera un test de notre volonté à rester libres car cela ne se passera pas sans effort de notre part, comme les pionniers des logiciels libres ont dû eux même fournir cet effort il y a quelques années.Aujourd’hui nous sommes à l’heure place : quel choix feront nous ? le débat n’est pas sans intérêt même si la vérité n’est pas agréable pour nous.références :http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39383753,00.htm http://www.framablog.org/index.php/post/2009/01/04/cloud-computing-logiciel-libre-vie-privee http://www.cyrille-borne.com/index.php?/page/4. Terminons avec une citation de RMS :« Le plus grand échec du mouvement des logiciels libres est ironique :notre logiciel libre et devenu si attirant pour les geeks que l’usageet le développement de logiciels libres se sont beaucoup plus répandusque l’appréciation de la liberté sur laquelle le mouvement se fonde. Lerésultat est que nos points de vue en sont venus à être considéréscomme excentriques dans la communauté que nous avons construite. »http://www.framablog.org/index.php/post/2009/09/09/richard-stallman-interview-activisme

  • Snake23 dit :

    Concernant Azureus/Vuze, j’aimerais apporter une petite précision : Azureus était au départ un logiciel libre (sous licence GPL). Ensuite, est arrivé Vuze, qui utilise le moteur d’Azureus tout en en rajoutant tout plein de trucs commerciaux. D’après Wikipédia : « The Azureus engine is released under the GNU General Public License, and is free software. However, parts of the recently added Vuze platform carry more restricted licensing terms, and it is no longer possible to install the Azureus engine using the latest installer without first accepting the Vuze license. »Voilà voilà.

  • Strider dit :

    @antistress : dans ce cas, tout service Web sur tout serveur sur lequel tu n’a pas la main est une aliénation. Google n’a rien de spécial par rapport a un autre fournisseur de services.

  • antistress dit :

    Strider  : exactement Ecouter Benjamin Bayart à ce sujet.Internet à l’origine c’est chacun communique et donc chacun peut mettre à disposition des infos.Accepter de mettre son blogue, ses vidéos, ses photos etc. sur le serveur de quelques gros acteurs qui se partagent le gâteau Internet revient à accepter de perdre Internet.Idéalement tu achètes un PC économique et économe pour gérer ton propre serveur http://www.cyrille-borne.com/index.php?post/2009/11/21/Aujourd-hui-je-d%C3%A9google-%3A-adieu-gmail#c3973. Là tu fais de l’Internet : libre et décentralisé.Sinon, mon commentaire précédent longuement rédigé en réponse à alexandre rogues est perdu ?

  • antistress dit :

    Je reposte ma réponse à alexandre rogues alors de mémoire et en version courte, parceque bon.C’est parceque la question de applications web est importante aujourd’hui, comme l’est celle des logiciels libres. Finalement nous n’avons pas beaucoup de mérite aujourd’hui à utiliser des logiciels en lieu et place de logiciels propriétaires : grâce aux efforts des pionniers depuis 25 ans, remplacer des logiciels propriétaires par leurs équivalents libres se fait dans un assez bon confort aujourd’hui.Ce qui nous fait utiliser les logiciels libres (garder le contrôle de nos usages et de nos données) devrait nous faire refuser aujourd’hui les web applications (agrégateur de flux, courrielleur, agenda en ligne etc.).Cependant cela demande aujourd’hui un réel effort – beaucoup plus que de remplacer des logiciels propriétaires par des logiciels libres – à l’image de l’effort qu’ont fourni nos prédécesseurs pour proposer une altérantive aux logiciels propriétaires.Compte tenu de l’effort requis, ça va être un vrai test pour savoir à quel point nous tenons à notre liberté. Les prochaines années seront décisives à cet égard.références : http://www.framablog.org/index.php/post/2009/01/04/cloud-computing-logiciel-libre-vie-privee http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39383753,00.htm http://cfeditions.com/scroogled/. Terminons par une citation de RMS :« Le plus grand échec du mouvement des logiciels libres est ironique :notre logiciel libre et devenu si attirant pour les geeks que l’usageet le développement de logiciels libres se sont beaucoup plus répandusque l’appréciation de la liberté sur laquelle le mouvement se fonde. Lerésultat est que nos points de vue en sont venus à être considéréscomme excentriques dans la communauté que nous avons construite. » http://www.framablog.org/index.php/post/2009/09/09/richard-stallman-interview-activisme

  • Clapico dit :

    @Strider : merci pour la précision concernant Azuréus & Vuze

  • billux dit :

    Mais Autoscan est libre ! »AutoScan_Network is free software. This network Scanner is licensed under the GNU General Public License (GPL) version 2″, d’après le site officiel (http://autoscan-network.com/).Un logiciel privateur de moins ;)

  • Clapico dit :

    @Billux : Oups !!! rectifié, merci

  • Tommy68 dit :

    Sinon pour approcher les 100% libre j’ai installer une Debian et là encore! :-(Pour télécharger nos chères distributions préférées il y a aussi Déluge (plus complet que Transmission). Pour la lecture de fichiers vidéos j’utilise VLC et bien sur The Gimp pour la retouche photo.Comme éditeur vidéo: Avidemux et audio: Audacity.

  • @antistressMerci pour ta réponse longue et argumentée ! J’avoue j’ai pas vraiment le temps d’aller creuser tes sources bien qu’elle me paraissent intéressantes. Le succès des services web dont on parle vient du fait qu’ils sont -gratuits -efficaces – fiables . Effectivement tout ce qui a fait le succès des applications libres à l’époque des « pionners ». Maintenant si le logiciel libre veut rester sur le devant de la scène il doit être capable de présenter des alternatives -gratuites -efficaces -fiables ou se battre sur d’autres terrains…Perso si tu me files un tuto pour installer mon serveur -perso -sécurisé -fiable -gratuit , qui gère – des mails -de la wave -du partage vidéo – du partage audio -du réseau social -de l’agenda – du carnet de contact -du blogging -du webhosting et tout ça aussi facilement qu’en ayant 3 clics à faire et un seul mot de passe à retenir, alors t’as gagné !Sinon je continue à utiliser mon compte google, voire installer l’OS google …Bien sûr j’exagère, mais je prends pas beaucoup de risque en pariant que c’est ce qui va se passer pour 95% des utilisateurs d’informatiques dans les 5 ans à venir ! En tout cas le débat reste passionnant !

  • antistress dit :

    @alexandre rogues qui écrit « Le succès des services web dont on parle vient du fait qu’ils sont -gratuits -efficaces – fiables . Effectivement tout ce qui a fait le succès des applications libres à l’époque des « pionners ». »Ben non justement, le succès des applications libres à l’époque des pionners c’était pas simple et il a fallu qu’ils se battent. Durement, longtemps. C’était autre chose que « 3 clics à faire et un seul mot de passe à retenir » sinon on aurait jamais eu l’offre en logiciels libres que l’on a aujourd’hui. »je prends pas beaucoup de risque en pariant que c’est ce qui va se passer pour 95% des utilisateurs d’informatiques dans les 5 ans à venir ! »C’est bien là tout le risque : la constitution de nouveaux monopoles bien plus invasifs que les précédents car la main mise sur nos données est bien plus forte.Y aura t-il une nouvelle génération de pionniers pour nous sauver ? Et en feront nous partie ?

  • En parlant de pionniers, on peut faire ici un hommage à Richard Stallman (à l’origine de la FSF, et de la GPL, adopté par linus torwald pour son OS, « Linux ») …<br> <br />Back in the 80’s, confronté à un problème avec son imprimante, il a demandé à Xérox les sources du pilote, qui les lui a refusé sous couvert de propriété intellectuelle. Stallman s’enflamme et monte une association qui pose pour principe que les productions intellectuelles doivent être partagé avec l’ensemble de l’humanité.<br> <br /> Il tient pour argument que ces productions ont certes une part de propriété, due à l’auteur, mais se basent aussi sur des connaissances acquises et élaborées autour d’échanges vieux de générations, qui ne peuvent être attribuées à personne, si ce n’est à tout le monde. <br> <br />Il propose que toutes ces connaissances, et donc les sources des softs pour ce qui concerne son domaine d’activité, mais ça aurait pu être aussi bien les partitions d’une chanson si il avait été musicien, soient partagées et profitent à l’amélioration commune de la société. <br> <br />C’est ce concept qui a amené la GPL. Et c’est en adoptant cette licence que Linux est devenue populaire. C’est autour de ce concept que le véritable combat du free s’articule. C’est en suivant ces préceptes que Google a atteint une telle puissance. Parce qu’il a su, tout comme Linux, offrir un service, Fiable, Gratuit, Efficace.<br> <br />Il n’y a pas a avoir peur, ni à être sauvé de quoi que ce soit. Google affiche clairement la couleur. Les mails sont gratuits mais on a la pub dans la colonnes de droite. La recherche est efficace, mais on a les liens sponsorisés. Ainsi de suite. Maintenant, à tout un chacun de se former, et apprendre à connaître ses ressorts et ses rouages.<br> <br />Je suis plus inquiet d’une hypothétique absence de Google que d’un trop-plein de Google ! <br> <br />Mais je reste à la recherche, (en tapant ma requête sous google par exemple !!!) d’une solution simple de serveur@home qui offre les mêmes services que google. Et si je la trouve, je ferais un blog pour en parler, que je référencerais dans google de la meilleure manière qui soit afin que le plus de gens puissent la trouver. Et google sera content de délivrer du contenu approprié à des gens qui le cherche !<br> <br />Quant aux données que google détient sur toi, tu peux en avoir un résumé ici ==>> <br> <br /><a href= »https://www.google.com/dashboard/?hl=en&pli=1″>google dashboard</a>

  • zob comment ont fait pour sauter des lignes dans ces comms !!!

  • Clapico dit :

    @AlexandreEn appuyant sur la touche…….. »Entrée » !!!:)

  • bah oui mais non ça marche pas !

  • antistress dit :

    @alexandre rogues : dans les liens que j’ai donné tu as justement l’inquiétude de RMS concernant les services web.Crois bien qu’un monopole de Google serait bien pire que ce à quoi Microsoft nous a habitué car l’emprise est plus forte sur l’utilisateur que pour de simples logiciels (lis le lien donné sur scroogled). Google est une société côtée et la seule chose qui la fait filer droit aujourd’hui c’est que ses créateurs sont encore aux commandes (rendons leur hommage). Lorsque ceux-ci auront passé la main, attendons nous au pire. Et nous devons nous y préparer

  • inalgnu dit :

    Salut,
    Blogspot n’est pas un format ouvert, et respect de loin la vie privé ! je ne sais pas si tu considère ça comme un liberté numérique ! (utiliser ce que je veux sur le net), penses y en tout cas.
    http://inalgnu.nomade-dz.com/un-blog-sur-le-libre-cest-bien-avec-une-plate-forme-libre-cest-mieux/
    Cordialement.

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

  • antistress dit :
  • tanguy dit :

    J’ai adoré la nouvelle de C. Doctorow. Ça fait froid dans le dos… J’aimerai pas voir ma tronche dans "La vie des autres" version XXIème siècle. A propos, pourquoi ne quittes tu pas blogger ?

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

  • antistress dit :

    Tout à fait j’ai bien conscience du paradoxe ; y remédier est sur ma to do list merci pour les liens ça va m’aider :-)

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

  • Anonymous dit :

    Les chevals sont de Troie (et Homère) et pas Troyes (Chretien de).
    Sinon bon article, bravo.

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

  • Mais oui, pourquoi tu fait un blog free sous blogger.com ? Site géré par google que tu veux critiquer ?

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

  • antistress dit :

    @ Anonyme : merci, c’est corrigé, j’ai dû confondre avec l’andouillette ;-)

    @ Capitain Tom Wombat : déjà un blogue c’est public, donc c’est pas ma vie personnelle que je confie à Google. Sauf que, pour dire la vérité, j’utilise Gmail aussi et ça c’est emmerdant parceque l’anti-spam est vraiment bon. Je suis en train de chercher des alternatives pour me dégoogliser.
    Longtemps je me suis préoccupé de logiciels libres et formats ouverts (blogger est assez respectueux des standards c’est ce qui avait guidé mon choix initial et puis je ne suis pas un pro de la technique donc c’était assez simple pour découvrir le blogging) et la prise de conscience des dangers d’un Internet centralisé et de l’hébergement de mes données personnelles s’est faite assez récemment, en écoutant Benjamin Bayart essentiellement.
    Pour l’instant ça ne m’empêche pas de creuser la question et de publier mes réflexions mais il est clair que je suis dans une position schizophrène et qu’il faut que je trouve les bons remèdes (ce qui prend du temps)

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

  • Philippe dit :

    une petite remarque aussi c’est que sans sans Google il n’est pas sur que la fondation Mozillasoit devenue ce qu’elle est.

    Google a quand meme ete le grand sponsor de la Fondation.

    Sans doute pour embeter Microsoft mais c’est une autre histoire

    This comment was originally posted on Libre et ouvert

Laisser un commentaire

Blog en pause
pause
Traducteur
    Translate to:

Catégories
Archives
Tout ouvrir | Tout fermer
Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres