Granola et Ubuntu : adieu la pollution, bonjour les économies

closeCet article a été publié il y a 2 ans 7 mois 14 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être obsolètes.

Granola est une application qui permet de réduire intelligemment la consommation de votre CPU et par conséquence d’économiser de la durée de vie pour votre machine, de l’argent pour votre porte monnaie et des rejets de CO2 pour notre planète.

Une fois l’application lancée, les informations sont accessibles à partir de l’icône du tableau de bord.

Granola vous informe des économies que vous réalisez en KwH, €, CO2 et énergie consacrée au CPU, le tout en Anglais. Heureusement, les icônes parlent d’elles mêmes.

Le clic droit sur cette même icône vous permet d’accéder au paramétrages du mode d’économie que vous souhaitez réaliser, de l’unité de mesure et du tarif de l’électricité (disponible ici).

Granola n’est pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez donc l’installer qu’en toute connaissance de cause.

La première opération consiste à télécharger ici le dépôt (12.04 LTS uniquement, pous les versions antérieures, c’est ici) en choisissant « Ouvrir avec logithèque Ubuntu ».

Une fois la logithèque ouverte, cliquez sur « Installer ».

Ouvrez ensuite un terminal et entrez la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get install granola-gui

Vous trouverez l’application dans votre dash.

Si vous souhaitez que Granola démarre automatiquement, il suffit de l’ajouter dans la liste des applications au démarrage accessible par le bouton d’extinction de votre Ubuntu.

Vous pouvez désormais contribuer à la sauvegarde de notre planète bleue.

Amusez-vous bien.

20 réponses à Granola et Ubuntu : adieu la pollution, bonjour les économies

  • roland dit :

    alors la! alors la!!!!!!! je rêve .

  • FabriceV dit :

    J’avais lu des critiques assez acerbes basées sur des tests montrant l’inefficacité de cette solution… comparée à d’autres certes moins ludique comme Powertop. Reste à vérifier avec la version actuelle.

  • Amine dit :

    Est ce que ça marche vraiment sur tous les supports ?

  • Amine dit :

    Arf, le gui se lance bien, par contre le démon donne ça :
    $ granola
    granola[1973]: Can’t open lockfile /var/run/granola.pid: Permission denied
    granola[1973]: Failed to start, error obtaining lockfile
    granola[1973]: Already running or do we not have have permission to write to ‘/var/run/granola.pid’?
    granola[1973]: Fatal runtime error in Granola: Error trying to lock PID file
    Error was: -1

    Même avec sudo, comment t’as fait pour éviter ça ? Je suis sur ubuntu 12.04 avec unity

  • AkaiKen dit :

    Quelles sont les différences avec Jupiter, par exemple, en terme de consommation et survie de la machine ?

  • link5192 dit :

    mouhai je suis asser septique, en 15 min d’utilisation j’ai économisé 50€ donc bon j’y crois pas trop ….

  • src dit :

    Je ne comprends pas trop l’utilité de ce truc, parce que ubuntu régule déjà la puissance du CPU en fonction de la charge.

  • Jérôme Deuchnord dit :

    C’est incroyable, Granola a fait gagner à mon PC plus d’une heure d’autonomie (selon l’indicateur de batterie d’Ubuntu) ! :shock:
    C’est très efficace ! Je garde ! :smile:

    Merci, Clapico !

  • Nicolas dit :

    Pas mal ce petit outil, mais au final quel est le gain réel?
    Et en comparaison avec les autres softs du même style?

  • Blue Djoe dit :

    Je suis sous Ubuntu 12.04 avec un eMachines G520, j’ai suivi le tutoriel de A à Z mais l’application ne se lance pas.

  • Krs dit :

    Quelle est l’impact réel de ce genre de soft?
    Car en réfléchissant un peu je vois 2 cas :
    1, il est efficace et sont code devrait profiter au kernel pour améliorer les performances/économie d’énergies plutôt que de rester sous forme de gadget.
    2, c’est une arnaque, il ne marche pas ou se contente de ralentir la machine.

  • donpe dit :

    L’exemple typique de comment se donner une bonne conscience verte sans effort.
    Nous sommes pollués depuis des années par cette manie du « petit geste » qui fait du bien à la planète, les médias en sont malheureusement friands.

    Tant qu’on continuera à privilégier la culpabilisation personnelle de chacun d’entre nous aux vraies causes du problème, rien n’avancera. Et les vraies causes on les connaît : les entreprises, qui sont les premiers pollueurs et gaspilleurs énergétiques. Régulons sérieusement leur fonctionnement.

    Donc par pitié, arrêtez avec vos petits gestes. Gardez le bon sens, éteignez les lumière, votre pc. Et faites de même au boulot, pour ceux qui en ont un. Du bon sens, vous dis-je.

  • Djiock dit :

    Et n’oublions pas, sans être pro-nucléaire, que la grosse majorité de l’électricité produite en France est « non-poluante », en tout cas pas au CO2.

  • Pharyon dit :

    Oui Djiock, mais l’augmentation systématique de notre conso nous rend dépendant du nucléaire au détriment des autres énergies.

    • G*lles dit :

      Plusieurs choses à dire là-dessus… ça ressemble fort à du green-washing tout ça

      Déjà, l’extraction du minerai d’uranium et son transport sont très polluants en CO2. Sans compter la maintenance d’une centrale, qui implique le transport de nombreuses ressources, le maintien en fonctionnement des groupes de secours au diesel… et on pourrait continuer cette liste longtemps. (en plus 100% de l’uranium en France est importé, v’là l’indépendance énergétique… mais c’est pô le sujet)
      L’augmentation systématique de notre conso… c’est effectivement là qu’est le problème. Tout le monde veut en avoir plus, encore plus, toujours plus. Y compris plus de petits gadgets dans ce genre. Et les médias et grandes entreprises ont bien sûr leur grande part de responsabilité en nous innondant de pubs et autres formatages cérébraux, qui induisent accélération du rythme de vie, frustrations et sur-consommation. Et en polluant et en gaspillant l’énergie… Cela dit si le consommateur arrête d’acheter frénétiquement la moindre merde qui sort, ces entreprises gaspilleront nettement moins.

      Bref tout ça pour dire que le bon sens c’est très bien, mais les petits gestes aussi… Il faudra juste qu’on finisse par accepter que le réservoir de ressources à une taille limitée, et qu’on arrivera un jour au bout

      Développez votre sens critique, prenez du recul, relativisez, souvent ça aide

  • mouais dit :

    Pour ma part quand je suis branché sur le secteur je participe au calcul distribué (BOINC, équipe Alliance Francophone :) ) et je trouve que c’est bien aussi.
    Mon ordinateur a pollué énormément pour être fabriqué, il polluera énormément au moment ou je le jetterai, entre les deux autant qu’il serve (surtout que de nos jours on abandonne les ordinateurs quand ils sont vieux et pas quand ils ne fonctionnent plus physiquement).
    Donc voilà je suis super content de consommer plein d’électricité, au moins c’est pour la bonne cause.
    Un petit lien sur BOINC si vous êtes intéressés.

Laisser un commentaire

Blog en pause
pause
Traducteur
    Translate to:

Catégories
Archives
Tout ouvrir | Tout fermer
Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres