Geek

« MAGIC » ! La nouvelle Hybryde Fusion 13.04 est définitivement « MAGIC »

Je suis un chanceux ! Comme à son habitude, la Team Hybryde m’a une fois de plus proposé de découvrir en avant-première la toute nouvelle version de sa distribution aussi atypique que sympathique basée sur Ubuntu 13.04 Raring Ringtail. Bien entendu, même si mes journées sont avec la préparation de la fête des mères actuellement bien remplies, je me suis empressé d’installer Hybryde Fusion 13.04 sur une clé USB afin de l’essayer en Live-USB.

HY01

Pour mémoire, Hybryde est LA distribution qui permet de tester une multitude d’environnements de travail. Son menu et sa présentation utilisant le Concept HY-D-V1, première version d’un bureau Gtk/WebKit écrit en Python procure une expérience très agréable à l’utilisation.

HY02

Ce que j’apprécie le plus dans cette distribution, c’est la façon qu’a la Team Hybryde de se remettre systématiquement en question pour proposer à chaque version de vraies nouveautés. Sur cette version, il s’agit notamment de la fonction « Magic » du menu qui permet une navigation aisée et réactive pour accéder aux applications installées sur cette distribution en utilisant une sorte de dash très intuitif.

HY03

Le dash de cette fonction « Magic » permet également d’accéder à quelques informations système.

HY04

Hybryde Fusion 13.04 devrait être mise sur orbite d’ici peu et disponible au téléchargement sur le site officiel. En attendant, je vous propose de la découvrir sur cette vidéo.

Amusez-vous bien.

Edit : Hybryde Fusion 13.04 est disponible au téléchargement en version 32 bits depuis le 18 mai 2013, 22H30. Rendez vous sur www.hybryde.org.

Fermez automatiquement votre terminal Ubuntu après une période d’inactivité

Voici une astuce pratique permettant d’automatiser l’arrêt de votre terminal lorsque vous ne l’utilisez plus.

Zzz

 

Il est en effet possible, si par exemple vous lancez une mise à jour de votre Ubuntu dans votre terminal à l’aide de la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

de faire en sorte que le terminal se ferme automatiquement après une période prédéfinie d’inactivité.

Pour activer cette fonction, ouvrez un terminal et entrez la commande :

sudo gedit /etc/profile

Ajoutez à la fin du fichier qui s’est ouvert les lignes

# Exit Terminal
TMOUT=600
export TMOUT

Zzz2

600 correspond à la durée souhaitée d’inactivité exprimée en secondes soit 10 minutes dans mon exemple. Vous pouvez remplacer cette durée par celle de votre choix.

Enregistrez et fermez le fichier.

Pour que cette opération soit prise en compte, il vous suffit de fermez puis votre session puis de la rouvrir. Vous pouvez également entrer la commande :

source /etc/profile

Pour supprimer cette fonction, rouvrez ce fichier et supprimez les lignes que vous avez ajoutées.

Amusez-vous bien.

Source : UpUbuntu

Hybryde Fusion, le cadeau de Noël des Geeks

Que peut attendre un Geek comme cadeau de Noël ? Un nouvel ordinateur, une tablette numérique ? Un smartphone ? Tout ça coûte cher ! Pourquoi ne pas lui offrir un cadeau gratuit ? C’est ce qu’a décidé de faire la Team Hybryde en mettant en ligne le 24 décembre Hybryde Fusion, distribution que je vous avais présentée en avant première sous le nom de HY-Desktop il y a déjà deux mois.

Fusion04

Plus qu’un desktop (HY-D-V1), elle est le fruit de cinq mois de travail, un véritable jeu à Geek. Hybryde Fusion, c’est tout le contraire d’une distribution légère, c’est le mélange de la puissance, de la beauté et de l’expérience multiple puisque permettant comme à son habitude à partir de son déconcertant bureau de jongler de KDE à GNOME 3 en passant par Unity, E17, XFCE, LXDE, OPENBOX et FVWM sans avoir besoin de se déconnecter.

Fusion02

Hybryde Fusion possède un moteur graphique entièrement basé sur CC3 tellement puissant que tous les fantasme des rois du web-design deviennent réalisables.
Le principe est le même que sur Gnome2, un répertoire .theme/HYDV1/ accueille les thémes pour ce desktop. Chaque theme se résume à un fichier CSS et un fichier de configuration. Un tutoriel de création de thèmes devrait rapidement être disponible.
Hybryde Fusion est livrée avec quelques thèmes et l’on peut comme le montre la vidéo ci-dessous passer allègrement de l’un à l’autre rien que pour le plaisir des yeux.
Si vous souhaitez vous aussi vous amuser avec cette nouvelle Hybryde Fusion, rendez-vous sur le site Hybryde nouvellement relooké afin de télécharger la belle. Pour les questions, le forum Hybryde est actif et réactif alors, n’hésitez pas à en user et en abuser.
Amusez-vous bien.

Retrouvez votre cube de bureau sous Ubuntu 12.10 Quantal Quetzal

Et un p’tit cube, ça vous dirait ? Sans faire crasher Unity ? C’est possible et c’est pas compliqué à installer. La première opération consiste à ouvrir un terminal et à entrer la commande :

sudo apt-get install compizconfig-settings-manager compiz-plugins-extra

afin d’installer le gestionnaire de configuration CompizConfig et ses plugins.

Une fois l’installation terminée, ouvrez le dash et recherchez :

ccsm

Attention, CCSM peut modifier la configuration de votre système, suivez scrupuleusement mes indications si vous souhaitez avoir le cube et ne touchez à rien d’autre, je ne ferai pas le SAV.

Allez dans Général > Options générales,

faites défiler les onglets jusqu’à « Taille de bureau » et entrez les mêmes valeurs que dans la capture d’écran ci-dessous :

  • Taille virtuelle horizontale =4,
  • Taille virtuelle verticale = 1,
  • Nombre de bureau = 4,

cliquez sur précédent,

allez à la rubrique Bureau et cochez « Cube de Bureau » et « Rotation du Cube »,

cliquez ensuite sur « Cube de « Bureau » pour paramétrer la couleur des faces supérieures et inférieures et pour éventuellement ajouter une image de skydome (image de fond).

Votre cube est enfin prêt. Pour le faire pivoter, appuyez simultanément sur les touches [Ctrl] et [Alt] de votre clavier et bougez votre souris en maintenant le clic gauche.

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntu Sharing

PS: Vous l’aurez sans doute remarqué, il n’y a pas de publicité sur mon blog car je ne suis pas en recherche d’une quelconque rémunération pour mes écrits mais, exceptionnellement, comme mon épouse vient de lancer son activité en fabriquant à la main des savons au lait d’ânesse, je profite de ce billet pour vous proposer de visiter son site en cliquant sur l’Âne ci-dessous.

L’Âne à Nath
Savons à 30%
de lait d’ânesse

D’avance merci.

Faîtes l’expérience ChromeOS dans Ubuntu

Le projet Lightdm-ChromeOS-login  de dz0ny  vous permet d’installer  ChromiumOS et son gestionnaire de fenêtres Aura dans votre Ubuntu et vous offre deux possibilités, soit d’utiliser cette distribution dans une fenêtre  soit à partir de l’écran de connexion de votre Ubuntu.

Attention, ChromeOS n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Lightdm-ChromeOS-login est disponible pour Ubuntu 12.04 et 12.10 mais ne fonctionnera que sur les versions 64 bits d’Ubuntu. Ceci étant précisé, la première étape consistera à télécharger le fichier DEB puis à l’exécuter.

Une fois Lightdm-ChromeOS-login installé, appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

chromeos

Une nouvelle fenêtre s’ouvre.

Choisissez la langue et le clavier. En ce qui concerne le réseau, peu importe car c’est votre connexion Ubuntu qui est utilisée.

Entrez ensuite votre adresse « gmail » et votre mot de passe ou créez-vous un compte.

Choisissez l’image qui personnalisera votre compte parmi celles qui vous sont proposées. Si votre compte gmail utilise un avatar, celui-ci fait partie des propositions.

Une fois votre avatar choisi, vous arrivez sur une fenêtre expliquant les diverses fonctionnalités de l’OS.

Cette version de ChromeOS n’ayant pas de fond d’écran, faites un clic droit sur le fond gris et choisissez « Définir un fond d’écran ».

Le tableau de bord situé en bas à droite vous permet d’accéder au menu de connexion. Les paramètres d’autonomie indiqués sont bidon et ne sont présents qu’au titre de la démonstration.

Celui de gauche vous donne accès aux fichiers, aux applications ainsi qu’au Chrome Web Store…

à partir duquel un simple clic permet d’installer l’application Web de votre choix.

L’accès aux fichiers ne permet pas d’accéder aux fichiers de votre Ubuntu mais à ceux que vous avez crées ou sauvegardés dans Google Drive, c’est le cloud computing dans toute sa splendeur !!! De plus, il ne s’agit que d’une application de démonstration de ChromeOS et toutes les fonctionnalités du véritable OS ne sauraient être activées dans cette expérience. Vous ne pourrez donc pas bénéficier des mises à jour, ni connecter un appareil par le biais d’un port USB, ni utiliser le mode « invité », etc.

Lorsque vous lancez l’application une deuxième fois ou plus, un mot de passe de connexion vous est demandé, il s’agit de celui de votre compte gmail.

Vous pouvez si vous le souhaitez poursuivre l’expérience en vous déconnectant de votre session Ubuntu et en choisissant ChromeOS depuis l’écran de connexion pour un essai « hors fenêtre » donc plus réaliste même si les fonctionnalités connaissent exactement les mêmes limites qu’en mode « fenêtre ».

Dans tous les cas, Lightdm-ChromeOS-login permet de réaliser une belle expérience de ChromeOS et de cloud computing.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres