Non classé

Linux Lite 1.0.0 Amethyst Final Release ou comment Xubuntu fait des émules

Linux Lite est une distribution basée sur Xubuntu 12.04 LTS et son environnement de bureau XFCE. Cette première version se nomme Amethyst (améthyste) comme la pierre précieuse. Chaque nouvelle version se verra dotée du nom d’un joyau et ce dans l’ordre alphabétique. La prochaine s’appellera d’ailleurs Beryl.

Cette distribution a été créée pour 3 raisons:

  1. Démontrer à tout un chacun la facilité d’utilisation d’un système d’exploitation basé sur GNU/Linux,
  2. Dissiper le mythe de cet effrayant monde qu’est celui de GNU/Linux
  3. Participer à la promotion de cette communauté.

Comme Linux Lite utilise l’environnement XFCE, elle peut sans problème fonctionner sur d’anciennes machines :

  • Processeur 700 MHz +
  • 512 Mio de RAM +
  • 5 Go d’espace disque dur +
  • Résolution d’écran de 1024×768 VGA
  • Un lecteur de CD / DVD ou un port USB pour l’iso.

Il n’existe pas actuellement de version 64 bits mais le projet est à l’étude.

Linux Lite dispose par défaut des applications suivantes : GParted, LibreOffice Writer, LibreOffice Calc, xfburn, VLC Media Player, Firefox avec Flash, Java OpenJDK v6, VoiceMumble Chat, Thunderbird, XChat, Gimp, Leafpad, Xarchiver et permet également d’installer en accès rapide certaines applications indispensables (ou presque). Synaptic a été choisi comme gestionnaire de paquet pour installer d’autres applications.

Vous pouvez bien entendu télécharger l’image ISO de cette distribution en vous rendant sur Linux Distro Community Forums à la rubrique Linux Lite 1.0.0 Final Released.

Si comme moi vous essayez cette distribution en Live-USB, le nom d’utilisateur est « root » et il n’y a pas de mot de passe.

Amusez-vous bien

Réalisez des screencasts de votre terminal en deux temps trois mouvements avec Shelr.tv sur Ubuntu

Quel blogueur n’a jamais souhaité réaliser des vidéos de son terminal afin d’illustrer ses billets?

La plupart d’entre eux (d’entre nous devrais-je plutôt écrire) ouvrent une application permettant de capturer une vidéo de leur écran, font leur démonstration dans le terminal et upload la vidéo sur une plate-forme dédiée comme Viméo ou YouTube.

C’est en lisant un billet sur Mémo-Linux.com que j’ai découvert une façon beaucoup plus rapide, pratique et efficace permettant d’obtenir un bien meilleur résultat en ne se servant que du terminal et, cerise sur le gâteau, en utilisant un service d’upload et d’hébergement sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 : Shelrt.tv.

Un des aspect intéressant de Shelr.tv est qu’il ne s’agit pas d’un screencast au sens propre mais plutôt d’un enregistrement de ce qui se passe dans le terminal avec retranscription sur un fond reproduisant un terminal Ubuntu. De ce fait, l’upload comme la lecture de la vidéo est légère et rapide. Vous pouvez même si vous le souhaitez régler la vitesse de lecture.

Avant d’installer Shelr.tv, vous devez installer ruby et rubygems en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install ruby rubygems

Vous devez ensuite ouvrir une session sur Shelr.tv en utilisant soit votre compte Twitter, soit Google, soit GitHub, soit OpenID.

Il faut maintenant installer Shelr à l’aide de la commande ;

sudo gem install shelr

puis activer le compte à l’aide du numéro ID fourni lors de l’ouverture de la session sur Shelr.tv en écrivant dans le terminal :

shelr setup numéro_ID_fourni_par_shelr.tv

Nous pouvons maintenant passer à l’enregistrement du terminal avec la commande

shelr record

Un titre est alors demandé :

Un message vous annonce que la session d’enregistrement commence et que vous ne devez pas redimensionner votre terminal pendant l’enregistrement.

Pour terminer l’enregistrement, appuyez simultanément sur les touches [Ctrl] et [D].

Un nouveau message vous indique où se trouvent le dossier crée, vous donne le n° de l’enregistrement et vous informe de la fin de l’enregistrement.

Si vous souhaitez « lire » votre travail dans votre terminal, entrez la commande

shelr play last

ou

shelr play N°_de_l_enregistrement

Pour uploader sur Shelr.tv, la commande est

shelr push last

ou

shelr push N°_de_l_enregistrement

Vous êtes informé que votre enregistrement sera diffusé sous licence CC BY-SA 3.0. Il ne vous reste plus qu’a remplir le descriptif et les mots-clés que vous souhaitez :

Le message suivant vous informe de la publication  de votre enregistrement et vous donne l’adresse URL de ce dernier.

Si vous souhaitez publier le résultat de vos travaux sur votre site ou blog, cliquez sur le bouton « Embed » et recopiez le code HTML qui apparaît sur vôtre site ou blog.

A condition d’avoir installé Shelr, vous pouvez même regarder cet enregistrement dans votre terminal en cliquant sur l’engrenage et en recopiant la ligne qui s’ouvre dans votre terminal.

Vous pouvez vérifier avec la commande ci-dessous :

shelr play http://shelr.tv/records/4ff4406a9660805adf000016.json

Si vous souhaitez installer Shelr sous d’autres distributions Linux, rendez-vous sur GitHub.

Amusez-vous bien.

Utilisez facilement Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin en version GNOME Shell (GNOME 3)

Ceux qui lisent mes billets savent que j’utilise Unity depuis le début. Pour autant, comme je suis curieux, j’ai décidé d’essayer GNOME Shell dans ma distribution favorite.

GNOME Shell (distribué sous licence GNU GPL) est le cœur de l’interface graphique de l’environnement de bureau GNOME à partir de sa version 3.0 (Wikipédia). Pour installer GNOME Shell, rien de bien compliqué puisque disponible dans la logithèque Ubuntu.

Si vous voulez connaître les dépendances qui s’installent, vous pouvez également le faire en ligne de commande en entrant dans un terminal :

sudo apt-get install gnome-shell

Une fois l’installation effectuée, redémarrez votre machine afin de finaliser l’opération et cliquez sur l’icône Gnome se trouvant à côté du nom d’utilisateur afin de choisir sous quelle version vous souhaitez démarrer votre session.

Choisissez GNOME (GNOME Classic est présent sur mon écran car je l’ai également essayé comme expliqué dans un précédent billet).

Le tableau de bord supérieur même si légèrement différent rappelle celui d’Unity.

Les applications sont accessibles soit en cliquant sur « Activités », soit en amenant sa souris dans le coin supérieur gauche de l’écran, soit en appuyant sur la touche [Super] (touche Windows).

Vous pouvez catégoriser ces applications dans le champ droit ou taper directement le nom de celle recherchée dans le champ prévu à cet effet. L’insertion du disque externe fait apparaître la fenêtre visible au bas de la capture ci-dessus.

L’onglet fenêtre fait apparaître les applications actives ainsi que les bureaux utilisés. Il est possible de faire glisser une application vers le bureau de son choix comme dans mon exemple le Terminal.

Les applets des applications ouvertes apparaissent également dans « Activités » en bas à droite. C’est ici que vous pouvez gérez vos périphériques amovibles.

Chaque application ouverte apparaît dans la barre de gauche avec un accès à la fenêtre souhaitée.

Je n’ai pas poussé plus loin l’exploration de GNOME Shell dans Ubuntu mais quelques soient vos goûts et/ou habitudes, vous pouvez utiliser Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin avec l’interface de votre choix puisqu’au delà d’Unity, GNOME Classic et GNOME Shell non seulement fonctionnent mais sont tous deux disponibles dans les dépôts officiels et peuvent s’installer l’un comme l’autre à partir de la logithèque sans qu’aucune connaissance informatique spécifique ne soit requise.

Amusez-vous bien

Source : How-To Geek

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres