Ubuntu

Utilisez Ubuntu 12.04 Precise Pangolin en version Gnome Classic

Pour les réfractaires à Unity, il est toujours possible d’utiliser la prochaine version d’Ubuntu en mode Gnome Classic avec les tableaux de bords et les menus traditionnels d’applications et accès aux dossiers, comme le montre la capture d’écran ci-dessous.

Pour ce faire, il suffit simplement d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande :

sudo apt-get install gnome-session-fallback

Redémarrez ensuite votre machine et cliquez sur l’icône Gnome se trouvant à côté du nom d’utilisateur afin de choisir sous quelle version vous souhaitez démarrer votre session.

Choisissez GNOME Classic (pour revenir à Unity, il faudra simplement choisir UBUNTU)

Amusez-vous bien

w3m : Naviguez sur internet à l’aide de votre terminal

Si vous avez l’habitude de travailler en console ou si vous souhaitez un autre style de lecture de vos sites internet favoris, w3m est fait pour vous.

Il s’agit en effet d’un navigateur internet permettant de visiter les sites et de suivre les liens au travers du terminal. Vous pouvez même si vous le souhaitez visualiser les images en vous rendant à l’aide des flèches du clavier  ou avec la souris sur le nom de l’image et en appuyant sur la touche [Entrée] pour les faire apparaître dans votre éditeur d’image( vous pouvez également installer le paquet w3m-img).

Le clic droit permet d’effectuer quelques actions plus que pratiques, notamment l’affichage des options.

Vous pouvez dans cette rubrique option paramétrer votre navigation.

w3m est disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous pouvez donc l’installer soit en passant par la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande

sudo apt-get install w3m

Une fois installé, il ne vous reste plus pour l’utiliser qu’à ouvrir un terminal et à entrer

w3m url_du_site_à_visiter

ou

w3m option_choisie url_du_site_à_visiter

La liste des commandes et options est disponible en anglais en entrant dans le terminal la commande

man w3m

Bonne navigation et amusez-vous bien

Source : Ubuntu Sharing

Un Conky-Lua prêt à installer pour Ubuntu, Linux-Mint, Open-Suse, Fedora et Debian

Vous connaissez sans doute l’application Conky qui permet d’afficher sur le bureau de sa distribution préférée des informations comme la date, l’heure, l’utilisation du processeur, de la mémoire vive, du swap, des disques, du réseau, etc.

Conky-Lua permet d’originales présentations par exemple sous forme d’anneaux comme celle présentée ci-dessous ou comme celles que vous trouverez chez les passionnés du Forum Ubuntu-fr.

Si vous souhaitez installer ce dernier sur votre machine, rien de plus simple puisque le script est disponible sur Gnome-Look.org tant pour Ubuntu que Linux-Mint, Open-Suse, Fedora et Debian.

Dans un premier temps, si vous êtes sur Ubuntu, nous allons devoir installer Conky en ouvrant un terminal et en entrant la commande

sudo apt-get install conky-all

Ceci étant fait, nous allons télécharger l’archive en cliquant sur ce lien puis en extraire le dossier « Conky-lua » dans lequel se trouvent différentes archives correspondant aux distributions précédemment citées. Choisissez celle qui concerne votre distribution et extrayez le dossier qu’elle contient. Si vous êtes comme moi sous Ubuntu, ce sera le dossier « Conky ubuntu-lua ».

Ouvrez ce dossier et renommez le fichier « conkyrc » en « .conkyrc » puis déplacez le dans votre dossier personnel (Home).

Puisque vous êtes dans votre Home, profitez-en pour créer un dossier que vous nommerez .conky et copiez-y les deux fichiers restants (« clock_rings.lua » et « new-ubuntu-logo.png »).

Ouvrez votre terminal et afin de modifier une ligne de script de .conkyrc entrez la commande

gedit .conkyrc

afin de remplacer la ligne 54

lua_load ~/.lua/scripts/clock_rings.lua

par

lua_load ~/.conky/clock_rings.lua

Enregistrez et fermez puis tapez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et entrez la commande

conky

Si votre connexion internet est en Wifi, la partie « Net » ne fonctionnera pas. Pour l’activer, ouvrez à nouveau le script en entrant dans votre terminal

gedit .conkyrc

Dans les lignes 72 et 73, remplacez « eth0″ par « wlan0″, enregistrez et relancez le conky.

Si vous souhaitez que ce conky démarre automatiquement lorsque vous ouvrez votre session, allez dans  » applications au démarrage. Cliquez sur ajouter et entrez la commande :

sh -c "sleep 40 && conky"

Le « sleep 40  » correspond à un délai d’attente de 40 secondes avant l’ouverture de Conky, ce qui permet que toutes les applications soient lancées avant l’ouverture de ce dernier afin d’éviter un affichage par dessus les fenêtres ouvertes.

Amusez-vous bien.

Source : Unixmen

MComix, un lecteur de BD disponible pour Ubuntu

MComix est un fork de l’ancien projet Comix arrêté fin 2009 auquel ont été ajoutées des corrections de bugs et des améliorations de la stabilité.

MComix est à l’origine une visionneuse d’image hautement personnalisable conçue spécifiquement pour gérer la bande dessinée et qui peut lire les images au format ZIP, RAR, 7Zip ou des archives TAR ainsi que de simples fichiers d’image.

Si vous souhaitez utiliser  MComix dans Ubuntu 12.04 Precise Pangolin ou Ubuntu 11,10 Oneiric Ocelot, vous devez au préalable installer le paquet suivant en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install python-setuptools

Vous devez ensuite télécharger la  dernière version de MComix depuis Sourceforge puis extraire le dossier mcomix-0.97.1 (n° de version actuel) du dossier tar.bz2 téléchargé en le mettant dans votre dossier « Documents ».

Rendez vous à cet emplacement dans le terminal en entrant la commande :

cd ~/Documents/mcomix-0.97.1/ (Verifiez le numéro de la version)

Lancez alors la commande suivante :

sudo python setup.py install

Pour lance MComix, vous devez appuyer simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrer la commande

mcomix

MComix est également disponible pour d’autres distributions Linux ainsi que pour Windows sur cette page.

Vous pouvez trouver des BD libres sur le site The Digital Comic Museum pour lequel une simple inscription suffit. La plupart sont en Anglais mais en cherchant bien…

Bonne lecture et amusez-vous bien.

Source : Tech Drive-in

Hybryde 12.04 Hy-menu dans les starting blocks

Tous ceux qui aiment tester différents environnements (KDE, Gnome 3, Unity 2D, Gnome Panel, Xfce, E17, Lxde, OpenBox, Fleex et Unity 3D) disponibles sous Linux seront heureux d’apprendre que la version 12.04 de cette toujours surprenante distribution devrait être disponible une semaine après la sortie de la future Ubuntu 12.04 Precise Pangolin puisque basée sur cette dernière.

Hybryde est une distribution se basant sur Ubuntu dont la première version (NirvanOS) est sortie au mois de Mars 2011.

Son concepteur , Josepe36, l’a créée à l’origine , pour y inclure et montrer les possibilités d’un outil qu’il a développé, permettant de sauvegarder le MBR de Windows nommé “Equitable”. Il a su ainsi attirer et fédérer autour de lui une petite équipe de passionnés qui maintiennent cette distribution depuis sa création.

A l’heure actuelle, trois versions sont sorties:

  • NirvanOS – Basées sur Ubuntu 10.10
  • EldoradOS – Basée sur Ubuntu 11.04
  • Hybryde 11.10 – Basée sur Ubuntu 11.10

(Source : wiki Hybryde, rubrique présentation)

Comme à son habitude, la Team Hybryde nous prévoit quelques surprises, notamment le remplacement de Cairo-dock par un Hy-menu spécialement codé pour Hybryde avec comme fil conducteur l’idée que de nombreux Linuxiens souhaitent pouvoir personnaliser leur distribution. Ce menu permettra donc de modifier facilement son fond d’écran, de choisir son thème, de modifier sa position mais également d’activer ou non les icônes sur le bureau. Il sera même possible de choisir d’activer ou non la mise en mémoire vive des caches de Firefox et Chromium.

En attendant de pouvoir essayer cette nouvelle mouture, voici une prometteuse vidéo de démonstration de ce fameux Hy-menu

Le site Hybryde

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres