Thunderbird

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Comment mettre à jour un plugin obsolète lors de la sortie d’une nouvelle version de Firefox (ou Thunderbird) ?

  • En installant Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin, j’ai automatiquement bénéficié de la version 11.0 de Firefox et, lorsque j’ai voulu télécharger le plugin de contrôle parental  Procon Latte, j’ai obtenu le message suivant :

Comme il était hors de question que j’ouvre une session à mes enfants sans ce plugin, j’ai choisi non pas de l’installer mais de le télécharger en faisant un clic droit et en choisissant « Enregistre la cible du lien sous… »  afin de le modifier pour qu’il fonctionne dans cette version de mon navigateur

Une fois le fichier téléchargé, j’ai modifié l’extension .xpi en .zip

afin de pouvoir l’ouvrir avec mon gestionnaire d’archives.

J’ai ensuite ouvert le fichier install.rdf avec mon éditeur de texte (Gedit).

pour modifier le 9.0 de la ligne surlignée qui indique la version maximum de validité de l’extension par 12.0

J’ai enregistré ma modification et ai renommé le dossier .zip en .xpi puis, je suis allé dans la rubrique Outils > Modules complémentaires de Firefox afin d’installer manuellement le plugin modifié.

Il ne restait plus qu’à indiquer le chemin du fichier .xpi pour lancer l’installation…

… et enfin redémarrer Firefox.

  • Si vous ne faites pas une nouvelle installation de votre distribution mais une mise à niveau ou si vous avez conservé vote home précédent, vous pouvez être confronté à une autre situation puisque votre plugin sera sans doute déjà présent.


Dans ce cas de figure, il suffit d’aller chercher le fichier .xpi de l’extension dans votre home : ~/.mozilla/firefox/99blabla.default (votre profil)/extensions et d’appliquer la même procédure que ci dessus puis de relancer Firefox afin que cette modification soit prise en compte.

Amusez vous bien.

Source : Gizmo’s freeware

Utilisez l’indicator-applet de votre tableau de bord Ubuntu pour Thunderbird avec Libnotify-Mozilla

Depuis l’arrivée de Thunderbird 3, l’extension « Mozilla-New-Mail-Icon » ne fonctionne pas. Voici comment utiliser l’applet du tableau de bord prévue initialement pour le client de messagerie Évolution à l’aide de l’extension expérimentale Libnotify-Mozilla

Nous allons dans un premier temps installer bazaar afin de récupérer les sources nous permettant d’obtenir l’extension nécessaire et libnotify-bin afin de la faire fonctionner.

  • Ouvrez un terminal et copiez la commande suivante :

sudo apt-get install bzr libnotify-bin

  • Nous allons ensuite aller chercher notre extension en entrant dans le terminal les commandes suivantes :

bzr branch lp:libnotify-mozilla

  • puis

cd libnotify-mozilla/./build.sh

Il ne reste plus qu’a l’installer dans Thunderbird en allant dans Outils > Modules Complémentaires : cliquez sur le bouton « Installer » et choisissez dans le home/NOM DE LA SESSION/libnotify-mozilla le fichier libnotify-mozilla.xpi.

Redémarrez Thunderbird

Amusez-vous bien

source : Ubublogger’s Blog

Ubuntu : où en suis-je avec le logiciel libre ?

Cela fait désormais deux ans et demi que j’ai quitté Windows et les logiciels payants, (payés ou piratés) pour migrer sur Ubuntu et ses applications Open Source.

Durant cette période, j’ai essayé et testé différentes applications plus ou moins libres. Mon constat est le suivant : je n’utilise (presque) plus de logiciels non libres.

Voici la liste des applications que j’utilise quasiment tous les jours (je ne parlerai pas ici  nide celles que j’essaye de temps à autre pour voir ce qu’elles peuvent éventuellement m’apporter de plus, ni de celles que je n’utilise que très rarement, ni de celles concernant l’utilisation à proprement parler de la machine).

Applications Open Source

Navigateurs :

  • Firefox pour ses plugins multiples et variés

  • Chromium pour Google Wave uniquement et qui est la version libre de Google Chrome

Clients de communication :

  • Thunderbird sur mon PC fixe
  • Claws-mail sur la clé USB bootable que j’utilise sur mon PC portable professionnel (car plus léger)
  • Gwibber puisqu’il gère aussi bien Twitter qu’Identi.ca

Je n’utilise plus de logiciel de messagerie instantanée.

Photos &Images :

N’étant pas un passionné de graphisme, je n’utilise pas GIMP qui reste pour beaucoup de Linuxiens la Rolls Royce de la création graphique.

Audio & Vidéo :

  • Atunes sur mon PC fixe pour la musique
  • Rhythmbox sur ma clé USB bootable égalementpour la musique
  • Totem pour les vidéos

Bureautique :

  • Open Office pour les diaporamas à la noix (je reste poli) que je reçois par courriel mais aussi pour écrire de temps en temps des courriers officiels. A titre personnel je n’utilise pas de tableur.

Gravure :

  • K3B car je grave une fois par moi dix CD de photos pour des raisons professionnelles et que nos chers administrateurs n’ont pas jugé utile de nous installer un logiciel de gravure digne de ce nom sur les PC portables Windows fournis par l’entreprise. J’imagine que c’est à cause du prix des licences…

P2P :

  • Transmission pour récupérer différentes distributions libres afin de les essayer. Je me demande bien pourquoi j’ai pendant longtemps utilisé Vuze/Azuréus (non libre) bien plus lourd et moins pratique.

Outils système

  • Autoscan pour la surveillance de mon réseau avec une interface graphique conviviale

Applications non libres

Outils système :

  • VirtualBox non OSE pour sa gestion des ports USB
  • PoiLoader qui est le logiciel d’installation des points d’intérêt (entendez les radars) de mon Garmin et qui n’est développé que pour Windows et pour Mac.

En conclusion, je me rends compte que l’Open Source répond à 86,67% à mes besoins quotidiens (vous pouvez recompter, 13 applications libres pour 15 au total). Je pense même que ce ratio, si l’on exclue les aficionados de jeux PC, est meilleur pour un utilisateur lambda qui n’utilisera ni VirualBox, ni PoiLoader ; il suffit pour le vérifier de faire le tour de vos connaissances et de voir de quelle façon ils utilisent (à titre particulier) l’outil informatique.

Claws-mail : client »léger »de messagerie

claws01

Utilisateur traditionnel de Thunderbird, j’ai décidé depuis quelques jours de tester un logiciel de messagerie plus léger : Claws-mail.

Comme je possède plusieurs comptes courriels chez différents fournisseurs (Orange, Strato, GMail), j’ai pu tester les différentes configurations des uns et des autres et n’ai rencontré aucun problème particulier que ce soient des protocoles POP ou IMAP. Il en a été de même pour les sécurités SSL ou TLS. Pas de soucis non plus pour la prise en main de ce nouvel outil plutôt logique et de présentation quasi identique à celle de ses pairs.

Hormis sa légèreté, j’ai particulièrement apprécié la présentation des dossiers avec les colonnes « Nouveau », « Non lu » et « Total » :

claws02

J’apprécie également recevoir les message en « texte brut » comme ci-dessous

claws06

Et de décider moi-même si je veux le convertir en HTML ou non (à condition d’avoir installé le plugin HTML) :

claws07

Je peux bien sûr ensuite charger les images.Je peux aussi décider de recevoir directement les messages en HTML en modifiant les préférences.Le seul et unique défaut que j’ai trouvé, c’est l’impossibilité d’envoyer un courriel en HTML, y compris ma signature :

Clapico's blog
Si vous souhaitez installer ce client, je vous renvoie vers la Documentation Ubuntu que je me suis contenté de suivre scrupuleusement.
Amusez-vous bien.

Ubuntu sur une clé USB, retour d’expérience, la suite

J’avais déjà parlé de ma clé USB Ubuntu dans un billet précédent et, comme je suis amené à l’utiliser de plus en plus souvent du fait de mes fréquents déplacements dus à mes nouvelles fonctions professionnelles, je profite d’un voyage à Lille pour écrire à nouveau sur ce sujet.

L’inconvénient de la clé, c’est sa taille. En effet, j’utilise une clé 4GB qui peut s’avérer parfois un peu limitée.

Il est donc indispensable de se séparer des applications installées par défaut sur Ubuntu et qui utilisent un espace non négligeable, surtout si vous ajoutez des applications qui vous sont indispensables.

Ce problème d’espace peut notamment vous gêner lorsque vous allez sur des sites tels que YouTube ou Dailymotion puisque les vidéos sont mises en « mémoire tampon ».

Il va donc vous falloir « nettoyer » intégtralement les applications superflues.

Un exemple pratique : comme j’utilise Thunderbird pour ma messagerie, je n’ai aucun intérêt à conserver Evolution donc, pour être sûr de tout enlever, j’ouvre un terminal et je tape :sudo apt-get remove evolution --purge.

Il en va bien évidement de même lorsque je teste des applications et que je veux ensuite m’en débarrasser.

Aussi, pour optimiser cette clé, je n’utilise plus que Firefox, Thunderbird, Pidgin, OOO et Kaffeine (le top pour mon Tuner TNT USB); mes documents quant à eux seront stockés sur un disque dur externe. En ce qui concerne Twitter et Identi.ca, j’utilise les modules Betwittered de ma page iGoogle

En conclusion, se créer une distribution sur une clé USB est devenu pour moi indispensable et j’ai toujours lors de mes déplacements une clé de secours au cas où.

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April

Top Blogs Ebuzzing

Wikio - Top des blogs - Logiciels libres