Enfants

Qimo : Une distribution Linux pour les enfants

Qimo est une distribution dérivée d’Ubuntu ou plutôt de Xubuntu puisque utilisant l’environnement de bureau Xfce et orientée vers les enfants de 3 à 10 ans.

J’ai voulu dans un premier temps l’essayer sous VirtualBox (et on voit bien ici qu’il s’agit d’un dérivé de Xubuntu)…

…puis j’ai souhaité  la faire tester ce week-end à mes enfants en téléchargeant l’iso et en l’installant en mode persistant sur une clé USB bootable.

Mes deux petits garçons de 6 et 8 ans ont d’abord apprécié l’environnement et le thème proposé par défaut

Ils ont ensuite essayé les applications éducatives…

…mais celle qu’ils ont le plus apprécié est sans aucun conteste…

…la suite GCompris.

Ce que moi je n’ai pas compris, c’est que cette distribution pour enfant n’intègre pas par défaut un contrôle parental comme Nanny qui me semble être le minimum requis vu le public concerné même si la solution la plus simple reste de couper l’acces internet, ce qui ne nuit pas à l’utilisation des suites logicielles éducatives. Une autre solution simple est d’installer l’extension FireFox ProCon Latte couplée avec Public Fox afin de vérouiller l’accès aux modules complémentaires du navigateur.Le fait que ce soit la version 8.10 de Xubuntu ne m’a en aucun cas dérangé puisque l’objectif de cette distribution est d’offrir un environnement pour les enfants (pas pour les parents !).

Au final, comme mes deux p’tits loups utilisent le même ordinateur Ubuntu que leur grand frère de 16 ans avec leur propre session, je leur est installé GCompris

sudo apt-get install gcompris

puisque cette sympathique suite est disponible dans les dépôts officiels.Les applications Qimo par défaut :

Les liens :

Amusez-vous bien (surtout vos enfants !)

Lettre à Monsieur Luc Chatel, Ministre de l’Éducation Nationale

Monsieur le Ministre,

Suite au rapport sur le numérique à l’école de Jean-Michel Fourgous, député UMP, je viens d’apprendre avec stupeur que la France occupait la 24ème place au classement du taux d’équipement des écoles primaires avec 12,5 ordinateurs pour cent élèves avec seulement 1% des écoles primaires équipées.

Savez-vous, Monsieur le Ministre qu’il existe aujourd’hui des solutions libres et gratuites qui, hormis le coût du matériel permettraient d’équiper nos écoles en systèmes d’exploitations et logiciels entièrement gratuits et ce en toute légalité ?

Savez-vous, Monsieur le Ministre que des distributions éducatives gratuites sont disponibles en Français (exemple : Edubuntu)?

Savez-vous, Monsieur le Ministre que la Gendarmerie Nationale et que l’Assemblée Nationale utilisent déjà ces solutions libres ?

Ne pensez-vous pas, Monsieur le Ministre que le fait d’utiliser des systèmes d’exploitation et des logiciels libres et gratuit permettrait de prôner certaines valeurs comme… Liberté, Égalité, Fraternité ?

Ne pensez-vous pas, Monsieur le Ministre qu’utiliser des applications disponibles pour tous éviterait de télécharger leurs équivalents commerciaux de façon illégale ?

Savez-vous, Monsieur le Ministre que si lors du renouvellement du parc informatique des administrations vous récupérez ces PC pour nos écoles, il vous suffira d’y installer ces distributions libres pour que ce matériel bénéficie d’une seconde jeunesse ?

Savez-vous, Monsieur le Ministre que certains pays comme le Nicaragua sont actuellement entrain de développer ces solutions dans leurs écoles ?

J’imagine, Monsieur le Ministre que comme moi vous ne sauriez vous satisfaire du constat désastreux de ce rapport en fermant les yeux et que vous saurez vous inspirer du travail de vos homologues Nicaraguayen qui se sont rapprochés des communautés « Libres ».

Dans l’attente de vos futurs projets concernant ce dossier je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, mes salutations distinguées.

Nicaragua : Ubuntu à l’école ? Ça se confirme !!!

Suite de mon précédent billet traitant de ce sujet.

Aujourd’hui s’est tenue eu une deuxième réunion avec les autorités du ministère de l’Education (MINED) et l’Université nationale autonome du Nicaragua (UNAN) afin de clarifier certains aspects du projet et d’élaborer un plan d’action préliminaire.

Guardabarranco* GNU / Linux est désormais le nom officiel du projet qui vise à développer une distribution éducation du Nicaragua.

Cette distribution sera fondée sur Ubuntu Lucid Lynx. Elle bénéficiera des dépôts officiels d’Ubuntu auxquels s’ajouteront  quelques nouveaux logiciels éducatifs.  Les applications éducatives déjà existantes seront quant à elles adaptées au programme des écoles primaires et secondaires Nicaraguayennes.

Dans un premier temps, les enseignants seront dotés de 20.000 ordinateurs portables équipés de Guardabarranco GNU / Linux. Dans un deuxième temps, ce sont les salles informatiques des écoles qui seront à leur tour pourvues de cette distribution.

Contrairement à ce que certains ont pu prétendre, il ne s’agira pas d’une distribution dérivée mais plutôt d’un remix d’Ubuntu bénéficiant de quelques paquets supplémentaires conçues répondant aux besoins spécifiques  du système scolaire Nicaraguayen.

Il s’agit d’un projet de grande importance qui va non seulement changer l’apprentissage de
l’informatique dans les écoles publiques mais qui va également permettre d’étendre encore davantage l’utilisation de GNU / Linux au Nicaragua et d’apporter une contribution significative au développement des logiciels libres.

*Guardabarranco, ou « Motmot » turquoise à sourcils est le nom de l’oiseau officiel du Nicaragua. C’est aussi le nom de la première école publique qui utilisera exclusivement GNU / Linux  dans ses salles d’informatique

sources : ubuntu.ni & comunidad

Nicaragua : Ubuntu bientôt à l’école ?

Le Ministère de l’Éducation Nationale  Nicaraguayen étudie actuellement  un projet pour la mise en place d’une distribution basée sur Edubuntu (une version à caractère éducatif d’Ubuntu) destinée aux écoles publiques et privées du primaire et du secondaire au Nicaragua.

Un groupe de travail composé de hauts fonctionnaires du Ministère de l’Education, de représentants de l’Institut National Technologique (responsable de la formation professionnelle à l’échelle nationale), de délégués des principales universités privées et publiques ainsi que de membres de l’Ubuntu Nicaragua LoCo Team a été crée pour l’élaboration de ce projet et se réunira la semaine prochaine afin d’élaborer un plan pour les douze mois à venir.

Une de leurs premières tâches consistera à identifier et classer tous les logiciels éducatifs libres inclus dans les dépôts Ubuntu puis à déterminer quels sont les paquets logiciels qui peuvent être adaptés afin de répondre au programme national scolaire. Ils devront également étudier dans quelle mesure de nouveaux logiciels doivent être développés en partant de zéro.

C’est une réelle opportunité pour l’Ubuntu Nicaragua LoCo Team, tant en permettant de prôner davantage l’utilisation des logiciels libres dans le pays que pour obtenir une expertise technique dans la compilation, le développement et la maintenance des paquets Ubuntu.
Par la même occasion, à plus ou moins long terme, l’Ubuntu Nicaragua LoCo Team sera en mesure de contribuer à son tour au développement d’Ubuntu avec des correctifs pour les applications déjà disponibles mais également avec de nouveaux logiciels éducatifs encore absents dans cette distribution.

La mise en place officielle de la distribution GNU/Linux pour les écoles Nicaraguayenne est définitivement un pas en avant dans la bonne direction.

 

Source : Comunidad

Dofus pour Ubuntu (Dernière Version) avec Prism

Pré requis : avoir Prism sinon sudo apt-get install prismMon fils utilisant un vieux PC Windows qui rame de plus en plus, j’essaye de le convaincre de me laisser lui installer Xubuntu pour optimiser au mieux sa machine.Il utilise son ordinateur pour chatter avec ses copains par MSN, surfer sur le web et jouer à Dofus, jeux en réseau très prisé des ados.Je lui ai donc montré qu’il était tout à fait possible d’utiliser la dernière version de Dofus avec Linux.Dans un premier temps nous allons télécharger la version Linux de Dosus sur le site www.dofus.com .Une fois le fichiez .zip arrivé, nous allons le décompresser dans un dossier que nous nommerons Dofus et que nous placerons dans notre Home.Attention, suivez scrupuleusement les étapes ci-dessous dans l’ordre.

  1. Lancez le jeu DOFUS en cliquant sur le fichier dofus.html de votre dossier , et faites un clic-droit dans le navigateur internet qui s’ouvre pour afficher le menu contextuel. Dans le menu contextuel, sélectionnez « Paramètres ».
  2. Choisissez l’onglet « Enregistrement local » (il s’agit du 2ème onglet en forme d’écran)et déplacez le curseur sur illimité et décochez si cela n’est pas déjà fait la case « jamais ».
  3. Nous devons maintenant modifier nos paramètres Flash en cliquant ICI. Cliquez alors sur « Modifier » puis entrez le chemin d’accès au répertoire de Dofus sur votre ordinateur (ex. /home/login/dofus/).Enfin, fermez le site Adobe et fermez Dofus pour que ces modifications soient prises en compte.
  4. Fermez le site d’Adobe ainsi que Dofus
  5. Pensez à ouvrir le port 5555 dans votre routeur ou/et firewall

Créons maintenant notre lanceur avec Prism : Applications => Internet => PrismDans URL entrez le chemin de Dofus.html : file:///home/votre login/Dofus/Dofus.htmlDans Name : DofusCochez Desktop.

Votre lanceur est activé sur le bureau, nous allons changer l’icone. Je vous propose donc d’enregistrez celui-ci dans votre dossier Dofus :Faites un clic droit sur votre l’icone prism du lanceur Dofus de votre bureau puis « Propriétés ». Cliquez ensuite sur l’icone dans la fençetre et indiquez l’icone que nous avons placé dans votre dossier Dofus.

Amusez-vous bien !!!

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April