Indispensables

Fichiers « .deb », Logithèque Ubuntu ou GDebi ?

Depuis Ubuntu 10.10 Maverick Meerkat, l’installation d’un paquet .deb se fait automatiquement à l’aide de la logithèque Ubuntu.

Je m’explique : imaginons que je veuille installer l’application PhotoFilmStrip dans ma sympathique Ubuntu 10.10.

Comme celle ci-ci n’est pas proposée dans les dépôts officiels, je vais devoir télecharger le paquet .deb puis le lancer en double cliquant sur le fichier téléchargé.

Facile, simple, efficace mais… que vais-je réellement installer sur ma machine ? PhotoFilmStrip uniquement ou en plus les dépendances indispensables à son bon fonctionnement ? La Logithèque Ubuntu est perfectible, elle ne me donne pas la réponse que m’offrait GDebi dans les précédentes versions d’Ubuntu.

Fort heureusement, GDebi est toujours disponible dans les dépôts Ubuntu et je peux l’installer en ouvrant un terminal et en copiant la commande suivante :

sudo apt-get install gdebi gdebi-core

GDebi étant installé, deux solutions s’offrent à moi :

  • Je fais un « clic droit » sur le fichier .deb et je choisis « Ouvrir avec Installateur de paquets GDebi »

  • Je fais un « clic droit » sur le fichier .deb et je choisis « Propriétés » puis je sélectionne l’onglet « Ouvrir avec » et je coche « Installateur de paquets GDebi » afin que mes fichiers .deb s’ouvrent systématiquement avec GDebi.

Mais au fait, quel intérêt ai-je à ouvrir ces fichiers avec GDebi ? La réponse en images !

Tiens tiens, « Nécessite l’installation de 18 paquets »… Cliquons sur « Détails » afin d’en savoir plus :

J’ai ici la liste des dépendances nécessaires au bon fonctionnement de l’application qui vont êtres installées en même temps que PhotoFilmStrip, ce qui à mes yeux reste une information indispensable si je souhaite rester maître de mon système et de ce que j’installe.

Ubuntu 10.10, comme chaque nouvelle version d’Ubuntu nous propose certaines évolutions et certains choix mais tous ne sont pas forcément pertinents. Je continuerai donc à utiliser GDebi lorsque j’installerai des applications nécessitant le téléchargement d’un fichier .deb.

NB : Attention, les fichiers .deb étant une alternative aux applications proposées dans les dépôts officiels Ubuntu (versions bêta ou applications non proposées), il convient de les installer en toute connaissance de cause.

Amusez-vous bien.

Source : Webupd8

Faîtes ré-apparaître l’indicateur de mise à jour dans votre tableau de bord Maverick Meerkat

Depuis mon installation d’Ubuntu Maverick Meerkat, je n’ai plus la notification des mises à jour dans le tableau de bord mais la fenêtre s’ouvre automatiquement.

Si comme moi cela vous gêne, il est très simple de modifier ce paramétrage.Appuyez simultanément sur les touches [Alt] + [F2] et entrez la commande

gconf-editor

Naviguez dans : apps > update-notifier et décochez la case « auto_launch »

La fenêtre ne s’ouvrira plus automatiquement et vous serez alertés des nouvelles mises à jour directement dans votre tableau de bord.

Amusez-vous bien

Remplacer le logo « baveux » Ubuntu dans Maverick Meerkat par le joli !!!

Ce billet doit vous en rappeler un précédent, je ne vais donc pas faire de la copie pour de la copie mais vous indiquer la modification à apporter par rapport à Lucid Lynx afin de récupérer son beau logo dans sa bonne résolution pour les utilisateurs du pilotes propriétaires Nvidia et des pilotes vidéo ATI.

Attention, ne suivez les instructions ci-dessous qu’en toute connaissance de cause.

Reportez-vous au précédent tutoriel car les étapes 1,3,4,5,6 et 7  sont strictement les mêmes. La modification intervient à l’étape 2, je la ré-écrit ici  (modifiez les résolutions indiquées par la votre) :

  • Étape n°2 : Ouvrez le fichier grub en mode administrateur

sudo gedit /etc/default/grub

et remplacez la ligne 9

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"

par

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash nomodeset video=uvesafb:mode_option=1280x1024-24,mtrr=3,scroll=ywrap"

puis la ligne 23 (ce n’est plus la 18 !!!)

#GRUB_GFXMODE=640x480par GRUB_GFXMODE=1280x1024

Enregistrez et fermez ce fichier.

Amusez-vous bien

Capturez, embellissez et commentez avec Shutter

Tout est dans le titre de ce billet, Shutter est une application libre (sous licence GPL v3) de capture d’écran permettant de modifier et personnaliser facilement celles-ci.

Bien entendu, comme toute application de ce type, Shutter permet de capturer le bureau, une fenêtre ou bien une zone sélectionnée mais également :

  • l’ensemble des bureaux

  • Un tableau de bord

  • Un menu

  • Un site web sans avoir à passer par le navigateur

Une fois la capture réalisée, Shutter permet de l’éditer afin d’y apporter les modifications suivantes :

  • Ajout de texte
  • Ajout de formes géométriques (rectangles, ellipses)
  • Ajout d’icônes
  • Découpe / recadrage
  • Pixellisation des zones à masquer (adresse IP, adresse courriel…)

Enfin, Shutter permet d’ajouter quelques effets sympathiques à vos captures

Shutter est disponible au téléchargement pour la plupart des distributions Linux sur le site du projet.

En ce qui concerne Ubuntu, Shutter est disponible dans les dépôts universe depuis Karmic donc installable en ouvrant un terminal et en copiant la commande ci-dessous :

sudo apt-get install shutter

Shutter est alors accessible depuis le menu Applications > Accessoires > Shutter.

Pour installer la toute dernière version, il faut rajouter l’adresse du dépôt. Attention, si vous optez pour cette solution, faites le en toute connaissance de cause puisque il s’agit cette fois-ci des dépôts Shutter et non des dépôts officiels Ubuntu et suivez la procédure suivante :

  • Ouvrez un terminal et ajoutez la source des dépôts en copiant la commande suivante :

sudo add-apt-repository ppa:shutter/ppa

  • Mettez votre liste des dépôts à jour :

sudo apt-get update

  • Lancez l’installation :

sudo apt-get install shutter

Amusez-vous bien

Les Geeks donnent enfin l’heure avec tty-clock

Encore une application qui, puisqu’elle ne sert à rien est forcément indispensable : se servir de son terminal comme horloge !

tty-clock

Attention, tty-clock n’est pas disponible dans les dépôts officiels Ubuntu. Ne l’installez qu’en connaissance de cause

Si vous souhaitez tout de même l’installer, vous devez :

  • télécharger l’archive et la décompresser.
  • Installer les dépendances en ouvrant un terminal et en collant la commande sudo apt-get install ncurses-dev ncurses-runtime ncurses-term
  • Naviguer dans le terminal jusqu’au dossier à l’aide de la commande cd votre dossier/nom du dossier décompressé (si vous avez extrait le dossier dans vos documents, la commande est cd Documents/xorg62-tty-clock-a82fd71)
  • Entrer la commande make
  • Entrer la commande sudo make install

Ceci étant fait, vous pouvez lancer l’horloge en ouvrant un terminal à l’aide de la commande tty-clock

Vous pouvez paramétrer l’affichage dans le terminal à l’aide des commandes suivantes :

Pour obtenir l’horloge présentée au début du billet, ce sera tty-clock -s -c -C 3 (-s demandant l’affichage des secondes, -c la position au centre du terminal et -C 3 la couleur jaune).

Puisque tout fonctionne, nous allons maintenant créer un lanceur afin de ne pas avoir à apprendre la commande par cœur. Faites un clic droit sur Applications et choisissez éditer les menus puis suivez l’animation :

 

tty-clock

Allez maintenant dans Applications > Accessoires > Horloge

Amusez-vous bien

Source : CafeNinja

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April