Indispensables

Testez les applications de la logithèque Ubuntu (11.10 et 12.04) sans les installer

La logithèque Ubuntu regorge d’applications intéressantes mais les installer sans être sûr de leur utilité peut parfois s’avérer fastidieux. Heureusement, il existe un moyen d’en essayer certaines sans passer par l’étape de l’installation en installant QTNX, client NX pour bureau à distance.

QTNX peut s’installer directement à partir de la logithèque Ubuntu ou en ouvrant un terminal et en lançant la commande

sudo apt-get install qtnx

Une fois ce dernier installé, ouvrez la logithèque et recherchez l’application à tester.

Un bouton « Test de fonctionnement » apparaît sous les captures de l’application : cliquez dessus.

Si vous utilisez Unity 2D, précisez le ici, sinon choisissez « gnome-fallback »

Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors. Sélectionnez votre langue.

Il ne vous reste plus qu’à tester l’application sans l’avoir installée.

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

Une calculatrice dans le Dash Unity d’Ubuntu

Puisque ça ne sert à rien, c’est forcément indispensable ! Et c’est le cas de cette calculatrice intégrée au Dash d’Ubuntu.

Cette calculatrice est plus que simple d’utilisation puisqu’il suffit de taper son opération dans le champ de recherche pour voir apparaître en instantané le résultat dans le dash,

puis, lorsque l’on appuie sur [Entrée], dans la zone de notification.

Si vous souhaitez bénéficier de ce magnifique et indispensable outil, sachez qu’il n’est (malheureusement) pas disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu et que vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et, afin de renseigner l’adresse des dépôts, entrez la commande:

sudo add-apt-repository ppa:scopes-packagers/ppa

Mettez vos dépôts à jour avec la commande:

sudo apt-get update

Lancez l’installation en entrant:

sudo apt-get install unity-lens-utilities unity-scope-calculator

Une fois la calculatrice installée, relancez unity en appuyant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et en entrant la commande:

unity --replace

Amusez-vous bien.

Granola et Ubuntu : adieu la pollution, bonjour les économies

Granola est une application qui permet de réduire intelligemment la consommation de votre CPU et par conséquence d’économiser de la durée de vie pour votre machine, de l’argent pour votre porte monnaie et des rejets de CO2 pour notre planète.

Une fois l’application lancée, les informations sont accessibles à partir de l’icône du tableau de bord.

Granola vous informe des économies que vous réalisez en KwH, €, CO2 et énergie consacrée au CPU, le tout en Anglais. Heureusement, les icônes parlent d’elles mêmes.

Le clic droit sur cette même icône vous permet d’accéder au paramétrages du mode d’économie que vous souhaitez réaliser, de l’unité de mesure et du tarif de l’électricité (disponible ici).

Granola n’est pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez donc l’installer qu’en toute connaissance de cause.

La première opération consiste à télécharger ici le dépôt (12.04 LTS uniquement, pous les versions antérieures, c’est ici) en choisissant « Ouvrir avec logithèque Ubuntu ».

Une fois la logithèque ouverte, cliquez sur « Installer ».

Ouvrez ensuite un terminal et entrez la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get install granola-gui

Vous trouverez l’application dans votre dash.

Si vous souhaitez que Granola démarre automatiquement, il suffit de l’ajouter dans la liste des applications au démarrage accessible par le bouton d’extinction de votre Ubuntu.

Vous pouvez désormais contribuer à la sauvegarde de notre planète bleue.

Amusez-vous bien.

Gérer TOUTES ses applications au démarrage d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Pour ajouter ou enlever une application au démarrage d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot, il faut passer par le dash pour chercher  « Applications au démarrage ».

Le seul problème est que les applications qui se lancent lorsque vous ouvrez votre session n’apparaissent pas toutes dans cette fameuse liste. Il en reste donc certaines que vous ne pouvez  désactiver.

Pour remédier à ce que je ne nommerai pas un défaut puisque le fait de ne pas pouvoir désactiver des applications indispensables au démarrage pour un bon fonctionnement de votre distribution me semble plutôt devoir être considéré comme un avantage, il existe une méthode permettant d’accéder à la liste complète mais une fois cette dernière ouverte, attention alors à ne pas faire n’importe quoi.

Ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

cd /etc/xdg/autostart/
sudo sed --in-place 's/NoDisplay=true/NoDisplay=false/g' *.desktop

Lancez « Applications au démarrage »

Comme on peut le constater sur la capture ci-dessus, la liste est beaucoup plus importante.

Une fois vos modifications effectuées, je vous invite afin d’éviter toute suppression malencontreuse à remettre l’affichage simplifié d’origine en entrant dans votre terminal la commande :

cd /etc/xdg/autostart/
sudo sed --in-place 's/NoDisplay=false/NoDisplay=true/g' *.desktop

Amusez-vous bien.

Source : iloveubuntu

Configurez facilement Unity avec MyUnity

MyUnity est une application permettant de configurer facilement et intuitivement l’environnement Unity des dernières versions d’Ubuntu. Plusieurs onglets permettent d’accéder à différents réglages concernant le dock, le dash, le tableau de bord, le bureau et la police de caractère.

  • Le Dock

Cet onglet permet de modifier la taille des icônes du dock ainsi que leur apparence mais également le comportement de ce dernier.

  • Le Dash

En principe vous pouvez ici modifier le flou du dash mais personnellement je n’ai pas vu de réelle différence en essayant les réglages proposés.

  • Le tableau de bord

Les réglages proposés actuellement dans cette onglet concernent le degré de transparence du tableau de bord.

  • Le Bureau

Cette fonction permet de faire apparaitre ou non sur le bureau le dossier personnel, le réseau, les différents périphériques ainsi que la corbeille.

  • La police

C’est sur ce dernier onglet que l’on peut choisir la police qu’utilisera le système ainsi que sa taille.

Si vous souhaitez installer MyUbuntu sur votre système, sachez que ce dernier n’est pas (encore) disponible dans les dépôts officiels des versions 11.04 Natty Narwhal et 11.10 Oneiric Ocelot et que vous ne devez donc le faire qu’en toute connaissance de cause même s’il y a fort à parier que MyUnity soit intégré dans les dépôts d’Ubuntu 12.04 Precise Pangolin car lorsque l’on ajoute le ppa, le terminal retourne le message suivant :

If you are using Precise (the current development release, which in time will become 11.10), please don’t use this PPA: MyUnity is already availble from Ubuntu Archive through Ubuntu Software Center.
More info: https://launchpad.net/~myunity/+archive/ppa

MyUnity fonctionne tant sur Ubuntu 11.04 que 11.10 mais comme le montre la capture ci-dessous, tous les réglages ne sont pas disponibles sous Natty Narwhal.

Pour installer MyUnity, il suffit d’entrer dans un terminal la commande :

sudo apt-add-repository ppa:myunity/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install myunity

MyUnity est accessible à partir du dash (j’ai du rebooter ma machine pour le voir apparaître).

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntued

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April