Indispensables

Rétablir la musique d’accueil à l’ouverture de session d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Si depuis l’installation d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot vous n’entendez plus de musique à l’ouverture de votre session et que cette dernière vous manque, voici une manière simple de la réactiver.

Il convient en fait de copier l’intégralité des fichiers se trouvant dans le dossier « stereo » (/usr/share/sounds/ubuntu/stereo/) à l’intérieur du dossier « sounds » (/usr/share/sounds/)


Pour effectuer cette opération, il suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande suivante :

sudo cp /usr/share/sounds/ubuntu/stereo/* /usr/share/sounds/

Les fichiers sont désormais dans le dossier « sounds »


Lors de votre prochaine connexion, le son d’accueil sera alors actif.

Amusez-vous bien

Un clic droit pour créer lanceurs et raccourcis sur le bureau d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Je vous présentais il y a quelques jours la possibilité de créer lanceurs et raccourcis sur votre bureau à l’aide du terminal; je vous propose aujourd’hui un script permettant de réaliser la même opération à l’aide d’un simple clic droit sur le bureau.

C’est chez Ubuntu Up que j’ai découvert ce script que j’ai du modifier pour qu’il fonctionne sur le « Bureau » français plutôt que sur le « Desktop ».

Dans un premier temps, nous allons ouvrir un terminal afin de télécharger ce script et de le placer dans notre dossier « Scripts » à l’aide de la commande:

wget http://www.clapico.com/telechargement/Create-Launcher
cp Create-Launcher ~/.gnome2/nautilus-scripts
chmod +x ~/.gnome2/nautilus-scripts/Create-Launcher
mv ~/.gnome2/nautilus-scripts/Create-Launcher ~/.gnome2/nautilus-scripts/"Créer lanceur ou raccourci"

Vous pouvez dès maintenant faire un clic droit sur le dossier.

Naviguez jusqu’à « Scripts » puis « Créer un lanceur »

Amusez-vous bien

EDIT : pour ceux chez qui cela ne fonctionnerait pas, vous devez au préalable installer Gnome-panel en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install gnome-panel

Activer le verrouillage du pavé numérique de l’écran de connexion LightDM d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Contrairement aux versions précédentes, c’est non plus GDM mais LightDM qui gère l’écran de connexion de la dernière version d’Ubuntu et, pour ceux qui comme moi utilisent encore un ordinateur de bureau et qui ont un mot de passe composé de lettres minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux, il fallait penser à appuyer sur la touche de verrouillage du pavé numérique à chaque ouverture de session.

C’est chez Tux-planet que j’ai trouvé la solution.

Ouvrez un terminal afin d’installer numlockx à l’aide de la commande

sudo apt-get install numlockx

Une fois ce dernier installé, entrez dans votre terminal la commande

echo "greeter-setup-script=/usr/bin/numlockx on" | sudo tee -a /etc/lightdm/lightdm.conf

Et voilà, vous n’avez plus besoin d’activer le pavé numérique à chaque fois.

Amusez-vous bien

Créer lanceurs et raccourcis sur le bureau d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Vous l’aurez sans doute remarquer, depuis l’arrivée de la version 11.10 d’Ubuntu, il ne semble pas possible de créer lanceurs et raccourcis sur le bureau d’Oneiric Ocelot.

Voici donc une astuce permettant de pallier à  manque.

  • 1ère solution

Ouvrez un terminal et entrez la commande

gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau

Une fenêtre permettant de créer le lanceur ou le raccourci apparaît

  • 2ème solution

Appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et entrez la commande

gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau

La fenêtre s’ouvre également.

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

Déjà Dup, la sauvegarde d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Déjà Dup est l’outil de sauvegarde installé par défaut dans la dernière version d’Ubuntu. Cette interface graphique de duplicity est d’une simplicité déconcertante et permet de façon très intuitive de sauvegarder l’intégralité de son dossier home, ce qui s’avère très utile lorsque que comme moi on utilise régulièrement des Live-USB et que l’on ne souhaite pas passer huit jours à reconfigurer chaque clé que l’on crée.

En effet, lorsque je démarre pour la première fois sur une nouvelle clé, je commence par installer les quelques applications manquantes que j’utilise au quotidien puis je connecte le disque dur externe sur lequel j’ai archivé ma précédente sauvegarde et enfin j’ouvre Déjà Dup (que l’on trouve dans les Paramètres système).

Je choisis alors de restaurer les fichiers d’une sauvegarde précédente.

J’indique l’emplacement de mon dossier de sauvegarde et je lance la restauration. Une fois cette dernière terminée, je redémarre mon système afin de retrouver mon bureau habituel, mes documents, mes paramètres,…

Pour lancer une nouvelle sauvegarde, la démarche est exactement la même :

  • Ouverture de Déjà Dup
  • Choix de l’emplacement du dossier de sauvegarde

  • Lancement de la sauvegarde

Parmi les nombreux avantages de Déjà Dup, vous pouvez choisir de :

  • Crypter les sauvegardes
  • Planifier des sauvegardes automatiques
  • Récupérer les données sauvegardées à une date précise
  • Sauvegarder vos données sur Ubuntu-One
  • Ignorer certains dossiers lors de la sauvegarde

Les sauvegardes sont compressées et chaque nouvelle sauvegarde n’enregistre que les parties modifiées des fichiers.
Si vous utilisez une version d’Ubuntu antérieure à la 11.10, Déjà Dup est disponible dans la logithèque. Pour l’installer en ligne de commande, il suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer :

sudo apt-get install deja-dup

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les pages deja-dup et duplicity de la documentation Ubuntu-fr.

Amusez-vous bien

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April