Indispensables

Un lanceur « Forcer à Quitter » dans le dock Unity d’Ubuntu

Je fais parti de ceux qui regrettent l’applet « Forcer à Quitter » que l’on pouvait ajouter au tableau de bord Gnome des versions « Ante-Unity » et qui ne nécessitait que deux clics pour « tuer » une application lorsque cela s’avérait nécessaire.

Depuis l’arrivée d’Unity, lorsque je dois forcer une application à quitter, je dois ouvrir soit un terminal, soit le lanceur d’application (à l’aide des touches [Alt] et [F2]) pour saisir la commande xkill puis enfin cliquer sur l’application concernée.

Heureusement, l’imagination des développeurs n’ayant pas de limite, Josh Leverette nous propose un script permettant d’ajouter un lanceur dans le dock d’Unity afin de retrouver les fonctions de l’applet du tableau de bord Gnome avec ses fameux deux clics.

Attention, comme il s’agit d’un script et non d’une application disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez effectuer les manipulations suivantes qu’en toute connaissance de cause.

  • Dans un premier temps,  téléchargez le script.
  • Décompressez le dossier ForceQuit.tar.gz et ouvrez le dossier ForceQuit
  • Double cliquez sur install.sh puis cliquez sur « Lancer »

  • Votre mot de passe vous sera demandé lors de l’installation

  • Une fois cette installation terminée, un message vous averti de l’ouverture d’un dossier « rempli de raccourcis » dans Nautilus.

  • Faites glisser l’icône Force Quit dans votre dock.

Cette nouvelle icône lançant automatiquement la commande xkill, il ne reste plus, lorsque vous voulez forcer une application à quitter qu’à cliquer sur ce lanceur puis sur l’application à « tuer ».

Amusez-vous bien

Source : OMG Ubuntu

Dnd2share ou comment insérer des images dans les forums grâce au dock Unity d’Ubuntu

Si vous fréquentez régulièrement les forums comme par exemple celui d’Ubuntu-fr, vous devez parfois insérer des captures d’écran dans vos posts afin d’illustrer vos propos. Pour cela, vous devez soit ouvrir un onglet supplémentaire dans votre navigateur afin d’uploader cette image sur un site dédié à cet usage, soit utiliser une extension spécifique.

Nochka85 a décidé de simplifier la vie des utilisateurs de l’environnement Unity d’Ubuntu en créant un lanceur autorisant le « Drag & Drop » ou « Glisser & Déposer » si vous préférez la langue de Molière. Il suffit alors de faire glisser l’image dans le lanceur pour qu’elle soit automatiquement uploadée vers Uppix.net et pour que le code contenant l’adresse de cette dernière soit inscrit dans le presse papier. Il ne rete plus qu’à faire un « coller » ou [Ctrl] + [V]dans son message afin qu’elle apparaisse sous forme de miniature.

Si vous souhaitez insérez directement la photo à la place de la miniature, il faut ouvrir l’application en cliquant sur le lanceur et choisir le code à insérer qui une fois validé se retrouve inscrit dans le presse papier.

À ce jour, l’outil ne conserve que la dernière image uploadée mais Nochka travaille sur la possibilité de conserver l’historique. Les mises à jour s’effectuent depuis le lanceur.

Si vous souhaitez être informé de ces dernières, suivez le fil sur le forum !

Attention, cette application ne se trouvant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, ne l’installez qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

wget http://dl.dropbox.com/u/169600/dnd2share_unity/dnd2share_unity-install.sh && chmod u+x dnd2share_unity-install.sh && ./dnd2share_unity-install.sh

Le script va s’exécuter et installer toutes les données nécessaires dans le dossier caché .dnd2share_unity de votre home. Unity sera alors automatiquement relancé (ne soyez donc pas surpris) afin que le nouveau lanceur se retrouve dans le dock.

Enfin, afin d’illustrer le fonctionnement de Dnd2share, je vous propose cette courte vidéo.

Amusez-vous bien

 

 

Un écran de connexion LightDM animé sur Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot


Robert Ancell, le développeur de LightDm  s’est amusé a créer une version animée 3D de l’écran de connexion d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot à l’occasion de son discours lors du « Summit Desktop » de Berlin.

Comme  le montre la vidéo ci-dessous (désolé pour la qualité de cette dernière), il suffit de cliquer sur l’image associée à son nom d’utilisateur pour se connecter.

Afin que tout le monde puisse en profiter, The Crowd Greeter puisque ainsi il se nomme est disponible en PPA.

Bien évidement, comme il ne s’agit pas de dépôts officiels Ubuntu et qu’en plus Crowd Greeter n’est pas stable, ne l’installez que si vous savez ce que vous faites.

Pour profiter de cette animation, vous devez ouvrir un terminal et entrer la commande suivante :

sudo add-apt-repository ppa:lightdm-team/crowd-greeter && sudo apt-get update && sudo apt-get install crowd-greeter

Une fois Crowd Greeter installé, il faut aller modifier le fichier de configuration de LightDM. Pour l’ouvrir, entrer dans un terminal :

sudo gedit /etc/lightdm/lightdm.conf

Remplacez la ligne greeter-session=unity-greeter par greeter-session=crowd-greeter (elle se trouve sous [SeatDefaults])

Redémarrez votre machine.

Le code source est disponible chez Launchpad.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

De vraies icônes météo dans conky

Suite à mon précédent billet sur Conky, Torp, un des lecteurs de ce blog m’a fait part cet été dans les commentaires de son souhait de remplacer les pictogrammes météo par de vraies icônes dont parle la documentation d’Ubuntu-fr. Comme il s’agissait de la période des vacances, je n’ai pas trouvé le temps d’explorer ce sujet. Torp est parvenu à force de recherches et de visites sur le Forum Ubuntu-fr à trouver SA solution et à se faire un sympathique Conky.

J’ai donc à mon tour cherché à reproduire ce type de conky car, il faut bien l’avouer, ces images sont beaucoup plus sympathiques que les pictogrammes.

Je suis alors moi aussi allé me promener sur le forum Ubuntu-fr afin de lire les posts que Torp m’avait indiqué, notamment les posts 879 et 880 de la page 36 et les posts d’Usm77 des pages 31 et 32 afin de me mettre au travail.

La réalisation de ce Conky a été longue et fastidieuse car la difficulté est d’une part de placer harmonieusement ces images dans le conky et d’autre part d’insérer ce dernier en fonction du fond d’écran mais avec un peur de patience, le résultat obtenu mérite que l’on y consacre un peu de temps.

Toutes les les icônes météo se trouvent déjà (si vous avez installé ConkyForecast) dans votre dossier usr/share/conkyforecast/image sauf celle représentant le thermomètre. Vous pouvez donc si vous la voulez la télécharger sur votre PC…

.. et l’enregistrer dans un dossier pix que vous créerez dans votre dossier .conky (le chemin ~/.conky/pix/thermo1.png sera important pour la suite).

Ce dossier étant créé, il va falloir modifier le fichier conkyForecast.template en ouvrant un terminal et en entrant la commande

gedit ~/.conky/conkyForecast.template

Mon conkyForecast.template se présente de la manière suivante :

${voffset 5}${goto 10}${font ConkyWeather:style=Bold:size=60}${image [--datatype=WI] -p 0,40 -s 90x90}${font}
${image $HOME/.conky/pix/thermo1.png -p 0,150 -s 40x40}${goto 60}${voffset 15}${font Bitstream Vera Sans Mono:style=Bold:size=16}[--datatype=HT --hideunits --centeredwidth=3]${font}
#/[--datatype=LT --hideunits --centeredwidth=3]
${voffset 10}${goto 10}${image [--datatype=BI] -p 0,205 -s 45x45}${goto 50}${voffset 25}${font Bitstream Vera Sans Mono:style=Bold:size=12}[--datatype=WS --imperial]
${goto 50}${font Bitstream Vera Sans Mono:style=Bold:size=12} [--datatype=WD]${font}  ${voffset -175}${goto 100}${color1}${font Bitstream Vera Sans Mono:style=Bold:size=15 les t}[--datatype=CT]${font}
# datatype OB=Station / CN=Ville
${voffset 20}${goto 120}${color3}Ville : $alignr${color1}[--datatype=CN]
${goto 120}${color3}Précipitations : $alignr${color1}[--datatype=PC --startday=0]
${goto 120}${color3}UV : $alignr${color1}[--datatype=UI] - [--datatype=UT]
${goto 120}${color3}Humidité : $alignr${color1}[--datatype=HM]
${goto 120}${color3}Point de rosée : $alignr${color1}[--datatype=DP]
${goto 120}${color3}Lever/Coucher : $alignr${color1}[--datatype=SR] / [--datatype=SS]
${goto 120}${color3}Pression : $alignr${color1}[--datatype=BR] - [--datatype=BD]
${goto 120}${color3}Lune : $alignr${color1}[--datatype=MP]
${color1}${voffset 40}${goto 25}[--datatype=DW --startday=1 --shortweekday]${offset 55}[--datatype=DW --startday=2 --shortweekday]${offset 55}[--datatype=DW --startday=3 --shortweekday] ${offset 55}[--datatype=DW --startday=4 --shortweekday]
${goto 30}${image [--datatype=WI --startday=1] -p 10,335 -s 45x45}
${goto 30}${image [--datatype=WI --startday=2] -p 95,335 -s 45x45}
${goto 30}${image [--datatype=WI --startday=3] -p 175,335 -s 45x45}
${goto 30}${image [--datatype=WI --startday=4] -p 265,335 -s 45x45}
${goto 15}[--datatype=HT --startday=1 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=1 --hideunits --centeredwidth=3]${goto 95}[--datatype=HT --startday=2 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=2 --hideunits --centeredwidth=3]${goto 180}[--datatype=HT --startday=3 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=3 --hideunits --centeredwidth=3]${goto 265}[--datatype=HT --startday=4 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=4 --hideunits --centeredwidth=3]
${image [--datatype=MI] -p 170,240 -s 35x35}
${voffset 5}${goto 5}${color3}Dernière mise à jour météo: ${color1}[--datatype=LU]${font}

Vous remarquerez que les images sont appelées par les commandes de type ${image [--datatype=WI --startday=1] -p 10,335 -s 45x45} où l’on retrouve dans l’ordre l’icône à utiliser (ne pas y toucher), la position de l’image et enfin sa taille. C’est sur ces deux derniers paramètres qu’il faut régulièrement intervenir afin de trouver les positions idéales de chaque image.

La ligne ${image $HOME/.conky/pix/thermo1.png -p 0,150 -s 40x40}${goto 60}${voffset 15}${font Bitstream Vera Sans Mono:style=Bold:size=16}[--datatype=HT --hideunits --centeredwidth=3]${font} va chercher l’image du thermomètre. Si vous l’avez mise ailleurs que dans le dossier pix indiqué précédemment, il suffit d’indiquer VOTRE chemin.

Une fois les icônes placées, il faut faire coïncider les jours de la semaine avec ces dernières. Il s’agit de la ligne

${color1}${voffset 40}${goto 25}[--datatype=DW --startday=1 --shortweekday]${offset 55}[--datatype=DW --startday=2 --shortweekday]${offset 55}[--datatype=DW --startday=3 --shortweekday] ${offset 55}[--datatype=DW --startday=4 --shortweekday]

{goto25} indique le retrait du premier jour et les {offset 55} l’espacement à respecter entre chaque jour.

Pour l’alignement des températures mini/maxi indiquées sous chaque icône, les modifications devront êtres apportées dans la ligne

${goto 15}[--datatype=HT --startday=1 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=1 --hideunits --centeredwidth=3]${goto 95}[--datatype=HT --startday=2 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=2 --hideunits --centeredwidth=3]${goto 180}[--datatype=HT --startday=3 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=3 --hideunits --centeredwidth=3]${goto 265}[--datatype=HT --startday=4 --hideunits --centeredwidth=3]/[--datatype=LT --startday=4 --hideunits --centeredwidth=3]

où chaque {goto xx} indique le retrait de chaque température.

Ces réglages se révèlent donc  relativement longs et fastidieux puisque si l’on ne veut pas faire d’erreur, il faut à chaque modification enregistrer le fichier, arrêter le conky ([Alt]+[F2] killall conky), redémarrer le conky ([Alt]+[F2] conky) et ce jusqu’à obtention du résultat escompté.

J’ai ensuite modifier mon fichier .conkyrc afin de le « caler » avec mon fond d’écran « The Oneiric Ocelot » (disponible ici) en entrant dans un terminal la commande

gedit ~/.conkyrc


Voici ce .conkyrc modifié :

# Configuration du Conky
# édité par Claude Picot : http://www.clapico.com/
# Inscrivez yes si vous souhaitez que Conky soit intégré à votre fond d'écran
background yes
# X font quand Xft n'est pas actif
#font 5x7
#font 6x10
#font 7x13
#font 8x13
#font 9x15
#font *mintsmild.se*
#font -*-*-*-*-*-*-34-*-*-*-*-*-*-*
# Inscrivez yes pour utiliser xft
use_xft yes
# Police à utiliser (Xft doit être actif)
xftfont Ubuntu Mono:size=11
# Text alpha quand Xft est utilisé
xftalpha 0.8
# Intervalle de rafraichissement en secondes
update_interval 1.0
# Nombre de fois où Conky dois se mettre à jour avant de quitter.
# Inscrivez 0 si vous ne souhaitez pas que Conky s'arrête.
total_run_times 0
# Créez une fenêtre indépendante au lieu d'utiliser le bureau (requis dans nautilus)
own_window no
# Réduire l'effet de scintillement
double_buffer yes
# Taille minimum de la zone de texte
minimum_size 420 0
maximum_width 420
# afficher les ombres
draw_shades yes
# afficher les contours
draw_outline no
# afficher les contours autour des textes
draw_borders no
# afficher les contours autour des graphiques
draw_graph_borders yes
# Espacement des séparations ?
stippled_borders 8
# Espacement des marges
border_margin 4
# largeur des contours
border_width 1
# Couleur par défaut du conky, ombres et contours
default_color white
default_shade_color black
default_outline_color white
# Utiliser sa propre fenêtre
own_window yes
# Effet de transparence
own_window_transparent yes
#Type de fenêtre
own_window_type override
own_window_hints undecorated,below,sticky,skip_taskbar,skip_pager
# Emplacement du texte
alignment top_left
#alignment top_right
#alignment bottom_left
#alignment bottom_right
# Ecart entre les bords du Conky et les bords de l'écran (permet de positionner le Conky sur l'écran)
gap_x 60
gap_y 35
# Soustraire là mémoire tampon à la mémoire utilisée
no_buffers yes
# Texte en Majuscules
uppercase no
# Nombre d'echantillons (processeurs pour faire la moyenne)
# Indiquez 1 si vous ne voulez pas la moyenne
cpu_avg_samples 2
# Nombre d'échantillons (réseaux pour faire la moyenne)
# Indiquez 1 si vous ne voulez pas la moyenne
net_avg_samples 2
# Forcez UTF8? (le support UTF8 support requiert XFT)
override_utf8_locale yes
# Ajoutez des espaces pour empêcher le mouvement des objets (ne concerne que certains objets)
use_spacer right
# Choix des couleurs
#color1 blue
#color1 ffcc99
color1 99FFFF
# light blue
color2 E0D6BA
# orange
#E77320
color3 FFFFFF
#color3 22ddee
#color3 3BFE00
# green
color4 78BF39
# red
color5 CC0000
text_buffer_size 2048

# tout ce qui suit TEXT sera repris dans le Conky

TEXT
${color3}Bienvenue sur $nodename $sysname $kernel
${color3}IP : ${color1}${addr wlan0}${color3} ESSID : ${color1}${wireless_essid wlan0}${color3} Signal WiFi: ${color1}${wireless_link_qual wlan0}%
${offset -5}${color3}${font Ubuntu:style=CleanCut:size=10} ${voffset -2}${font Ubuntu:style=Bold:size=11}Météo${font} ${hr}${color1}${execpi 1800 conkyForecast --location=FRXX4160 --template=~/.conky/conkyForecast.template}
${color3}
${color3}
${color3}
${color3}
${color3}
${color3}
${color3}Load :${color1} $loadavg
${color3}CPU Utilisé :${color1} $cpu% ${color3}${cpubar}
${color3}${cpugraph yellow FC8820}
${color3}Mémoire RAM :${color1} $mem/$memmax - $memperc% ${color3}${membar}
${color3}Utilisation du Swap :${color1} $swap/$swapmax - $swapperc% ${color3}${swapbar}
${color3}Température : ${color1}$acpitemp °C
${color3}Espace Disque
${color3}Libre : ${color1}${fs_free /}/${fs_size /} ${color3}${fs_bar /}
${color3}Processus :${color1} $processes ${color3} En cours :${color1} $running_processes
${color3}Utilisation du CPU
${offset 10}${color3}Nom ${alignr 50}PID ${alignr 20}CPU%
${offset 10}${color1}${top name 1} ${alignr 30}${top pid 1} ${alignr 15}${top cpu 1}
${offset 10}${color #888888}${top name 2} ${alignr 30}${top pid 2} ${alignr 15}${top cpu 2}
${offset 10}${color #888888}${top name 3} ${alignr 30}${top pid 3} ${alignr 15}${top cpu 3}
${color3}Utilisation de la Mémoire
${offset 10}${color3}${color3}Nom ${alignr 50}PID ${alignr 20}Mem%
${offset 10}${color1}${top_mem name 1} ${alignr 30}${top_mem pid 1} ${alignr 15}${top_mem mem 1}
${offset 10}${color lightgrey}${top_mem name 2} ${alignr 30}${top_mem pid 2} ${alignr 15}${top_mem mem 2}
${offset 10}${color lightgrey}${top_mem name 3} ${alignr 30}${top_mem pid 3} ${alignr 15}${top_mem mem 3}

Amusez-vous bien

 

 

Un lanceur Google+ « Uploader » d’images dans le dock Unity d’Ubuntu

A l’heure où Google+ fait le buzz, voici un lanceur plus que pratique pour les utilisateurs de Google + sous Ubuntu 11.04 Natty Narwhal.

Pour en bénéficier, vous devez dans un premier temps installer GoogleCL soit en passant par la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install googlecl

Une fois GoogleCL installé, ouvrez un terminal et entrez la commande :

google picasa list

Renseignez comme demandé votre nom d’utilisateur (machin@gmail.com). Votre navigateur va alors vous ouvrir une page vous proposant d’autoriser l’accès à votre compte par cette application.

Il reste maintenant à télécharger le lanceur Google+ en cliquant sur l’icône ci-dessous

Décompressez ce dossier dans votre home.

Comme nous devons modifier ce lanceur, nous allons l’éditer en ouvrant un terminal à l’aide de la commande :

gedit ~/.googleplus/google+.desktop

Remplacez les deux « clapico » par le nom de votre session Ubuntu puis enregistrez et fermez l’éditeur de texte.

Rendez vous ensuite dans votre home afin de rechercher le dossier .googleplus précédemment décompressé . Celui-ci étant caché, il vous faudra appuyer simultanément sur les touches [Ctrl] et [H] pour le faire apparaître.

Ouvrez le

Faites un clic droit sur le fichier google+.desktop puis dans propriétés sélectionnez l’onglet « Permissions » et cochez la case « Autorisez l’exécution du fichier comme un programme ».  Le fichier google+.desktop devrait s’être transformé en Google+

Il ne reste plus qu’à le faire glisser dans votre dock.

Non seulement ce lanceur vous propose d’accéder directement à la rubrique choisie mais vous pouvez aussi faire glisser des images directement dans la nouvelle îcone afin de les « Uploader » sur vote compte Picasa.

Une fois l’image transférée, votre navigateur s’ouvrira automatiquement sur l’album Picasa.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April