Unity

Un traducteur dans le dash Unity d’Ubuntu

Unity Translator Lens est un outil permettant de traduire des mots ou des expressions en utilisant le dash d’unity.

Il suffit d’ouvrir le dash, de choisir langue d’origine et langue recherchée puis de taper le texte à traduire pour obtenir instantanément le résultat. Plusieurs langues sont disponibles mais les chemins peuvent être parfois tortueux puisque pour passer de l’anglais en français il faudra d’abord traduire de l’anglais vers l’espagnol puis de l’espagnol vers le français, ce qui peut parfois réserver quelques surprises quant au résultat.

Unity Translator Lens n’étant pas disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo add-apt-repository ppa:atareao/lenses && sudo apt-get update && sudo apt-get install unity-lens-translator apertium-en-ca apertium-eo-ca apertium-eo-es apertium-es-ca apertium-es-gl apertium-es-pt apertium-es-ro apertium-eu-es apertium-fr-ca apertium-fr-es apertium-oc-ca apertium-oc-es apertium-pt-ca apertium

Tapez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et, afin de relancer Unity, entrez la commande

unity --replace

Une nouvelle lens apparaît alors dans le dash.

Amusez-vous bien.

Source : iloveubuntu

Listez et naviguez facilement dans les fenêtres ouvertes d’Ubuntu sous Unity

Un des reproches régulièrement fait à l’encontre d’Unity concerne l’absence d’un affichage clair des fenêtres ouvertes. Fort de ce constat, James Wigley a développé un indicateur nommé window-list permettant de remédier à cela en permettant d’une part d’afficher la liste des fenêtres ouvertes, d’autre part de naviguer de l’une à l’autre.

Window-list existe donc pour les versions d’Ubuntu utilisant l’environnement Unity et est donc disponible à partir d’Ubuntu 11.04.

Comme cet indicateur n’est pas présent dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo add-apt-repository ppa:jwigley/window-list && sudo apt-get update && sudo apt-get install window-list

Une fois l’installation terminée, appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

window-list

Vous pouvez désormais afficher aisément la liste des fenêtres ouvertes et passer sans peine de l’une à l’autre.

Amusez-vous bien.

 

 

Une calculatrice dans le Dash Unity d’Ubuntu

Puisque ça ne sert à rien, c’est forcément indispensable ! Et c’est le cas de cette calculatrice intégrée au Dash d’Ubuntu.

Cette calculatrice est plus que simple d’utilisation puisqu’il suffit de taper son opération dans le champ de recherche pour voir apparaître en instantané le résultat dans le dash,

puis, lorsque l’on appuie sur [Entrée], dans la zone de notification.

Si vous souhaitez bénéficier de ce magnifique et indispensable outil, sachez qu’il n’est (malheureusement) pas disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu et que vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et, afin de renseigner l’adresse des dépôts, entrez la commande:

sudo add-apt-repository ppa:scopes-packagers/ppa

Mettez vos dépôts à jour avec la commande:

sudo apt-get update

Lancez l’installation en entrant:

sudo apt-get install unity-lens-utilities unity-scope-calculator

Une fois la calculatrice installée, relancez unity en appuyant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et en entrant la commande:

unity --replace

Amusez-vous bien.

Un indicateur d’espace de travail sur le tableau de bord Unity d’Ubuntu 12.04 LTS

J’avais écrit en juin 2011 un billet expliquant comment disposer d’un indicateur d’espace de travail dans le tableau de bord Unity d’Ubuntu 11.04. Avec la version 12.04 d’Ubuntu, la manipulation ne fonctionne plus et les utilisateurs qui ont pris l’habitude d’utiliser cet applet pour savoir sur quel bureau ils se trouvent et/ou pour changer d’espace de travail peuvent regretter la disparition de cet indicateur.

Il existe heureusement une possibilité pour le retrouver dans Ubuntu 12.04 LTS mais, comme précédemment, sans passer par les dépôts officiels d’Ubuntu. Vous ne devez donc l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en copiant la commande :

sudo apt-get install python-wnck

puis

wget -O indicator-workspaces_0.6.4_all.deb http://goo.gl/SG2dz

et enfin

sudo dpkg -i indicator-workspaces_0.6.4_all.deb

Pour lancer l’indicateur, appuyez simultanément sur les touches [Alt] & [F2] et entrez la commande

indicator-workspaces

Allez ensuite dans préférences pour choisir « Start indicator at login » afin que cet applet se lance automatiquement.

Vous pouvez également utiliser cette rubrique « Préférences » afin de paramétrer le nombre d’espaces souhaités ainsi que la disposition de ces derniers.

Amusez-vous bien.

 

Modifier le lecteur audio du menu son Unity d’Ubuntu

Après un passage avec Banshee, Ubuntu 12.04 LTS propose à nouveau Rhythmbox comme lecteur audio par défaut avec pour conséquence la présence de ce dernier dans le menu son du tableau de bord d’Unity et, même si l’on décide d’utiliser un autre lecteur audio que celui installé par défaut dans Ubuntu, il reste présent.

Si vous souhaitez faire disparaître Rhythmbox de ce menu pour le remplacer par un autre lecteur que vous avez installé, deux possibilités s’offrent à vous : la méthode en mode graphique ou le terminal.

  • La méthode en mode graphique :

Pour utiliser cette méthode, vous devez installer l’application Éditeur dconf (dconf Éditor) que vous trouverez dans la logithèque en recherchant « dconf ».

(vous pouvez installer dconf Éditeur en entrant dans un terminal la commande sudo apt-get install dconf-tools mais comme je parle ici de la méthode en mode graphique…)

Une fois cette application installée, recherchez la dans votre dash et ouvrez la.

 

Naviguez jusqu’à com > canonical > indicator > sound

Cliquez sur [‘rhythmbox’] et remplacez le par le(s) lecteur(s) de votre choix. Dans mon exemple, si je souhaite incrémenter Clémentine et VLC, j’inscris ['clementine', 'vlc']

Renseignez dans « blacklisted-media-players » le(s) lecteur(s) que vous ne voulez pas voir apparaître.

Fermez et relancez votre session pour que la modification soit prise en compte.

 

  • La méthode « Terminal »

Pour faire la même manipulation que celle vue précédemment sans passer par l’Éditeur dconf, il suffit d’ouvrir un terminal et, pour ajouter au menu Clémentine et VLC entrer la commande :

gsettings set com.canonical.indicator.sound interested-media-players "['clementine','vlc']"

Puis blacklister Rhythmbox à l’aide de la commande

gsettings set com.canonical.indicator.sound blacklisted-media-players "['rhythmbox']"

Pour vérifier la liste des lecteurs actifs dans le menu son, entrez la commande

gsettings get com.canonical.indicator.sound interested-media-players

Pour voir les  blacklistés, entrez la commande :

gsettings get com.canonical.indicator.sound blacklisted-media-players

Vous n’avez plus qu’à choisir la méthode qui vous convient le mieux.

Amusez-vous bien.

Source : How-To Geek

 

 

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April