Unity

Créer lanceurs et raccourcis sur le bureau d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Vous l’aurez sans doute remarquer, depuis l’arrivée de la version 11.10 d’Ubuntu, il ne semble pas possible de créer lanceurs et raccourcis sur le bureau d’Oneiric Ocelot.

Voici donc une astuce permettant de pallier à  manque.

  • 1ère solution

Ouvrez un terminal et entrez la commande

gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau

Une fenêtre permettant de créer le lanceur ou le raccourci apparaît

  • 2ème solution

Appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et entrez la commande

gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau

La fenêtre s’ouvre également.

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

Simple LightDM Manager, un gestionnaire d’écran de connexion pour Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Simple LightDM Manager est une application permettant de modifier l’écran de connexion LightDM d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot. Elle a été créée par Claudio Novais.

Simple LightDM Manager permet actuellement de modifier à la fois le fond d’écran et le logo mais Claudio Novais prévoit d’y rajouter bientôt de nouvelles fonctionnalités.

Vous pouvez facilement sélectionner l’image à faire apparaitre ou choisir un simple fond en couleur, vous pouvez changer ou supprimer le logo.

Avant toute manipulation, pensez à noter l’emplacement de l’image d’origine (usr/share/backrounds/warty-final-ubuntu.png) et celui du logo (usr/share/unity-greeter/logo.png) afin de pouvoir revenir aux réglages d’origines si vous le souhaitez. Une fois ces précautions prises, choisissez votre nouveau fond d’écran et cliquez sur »Apply changes »

Il ne reste plus qu’à vous déconnecter pour voir le résultat (désolé pour la qualité de la photo).

Comme Simple LightDM Manager n’est pas présent dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en collant la commande :
sudo apt-add-repository ppa:claudiocn/slm && sudo apt-get update && sudo apt-get install simple-lightdm-manager

Ouvrez le dash et entrez les premières lettres de l’application.

À vous de jouer !

Amusez-vous bien.

Un lanceur « Forcer à Quitter » dans le dock Unity d’Ubuntu

Je fais parti de ceux qui regrettent l’applet « Forcer à Quitter » que l’on pouvait ajouter au tableau de bord Gnome des versions « Ante-Unity » et qui ne nécessitait que deux clics pour « tuer » une application lorsque cela s’avérait nécessaire.

Depuis l’arrivée d’Unity, lorsque je dois forcer une application à quitter, je dois ouvrir soit un terminal, soit le lanceur d’application (à l’aide des touches [Alt] et [F2]) pour saisir la commande xkill puis enfin cliquer sur l’application concernée.

Heureusement, l’imagination des développeurs n’ayant pas de limite, Josh Leverette nous propose un script permettant d’ajouter un lanceur dans le dock d’Unity afin de retrouver les fonctions de l’applet du tableau de bord Gnome avec ses fameux deux clics.

Attention, comme il s’agit d’un script et non d’une application disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez effectuer les manipulations suivantes qu’en toute connaissance de cause.

  • Dans un premier temps,  téléchargez le script.
  • Décompressez le dossier ForceQuit.tar.gz et ouvrez le dossier ForceQuit
  • Double cliquez sur install.sh puis cliquez sur « Lancer »

  • Votre mot de passe vous sera demandé lors de l’installation

  • Une fois cette installation terminée, un message vous averti de l’ouverture d’un dossier « rempli de raccourcis » dans Nautilus.

  • Faites glisser l’icône Force Quit dans votre dock.

Cette nouvelle icône lançant automatiquement la commande xkill, il ne reste plus, lorsque vous voulez forcer une application à quitter qu’à cliquer sur ce lanceur puis sur l’application à « tuer ».

Amusez-vous bien

Source : OMG Ubuntu

Dnd2share ou comment insérer des images dans les forums grâce au dock Unity d’Ubuntu

Si vous fréquentez régulièrement les forums comme par exemple celui d’Ubuntu-fr, vous devez parfois insérer des captures d’écran dans vos posts afin d’illustrer vos propos. Pour cela, vous devez soit ouvrir un onglet supplémentaire dans votre navigateur afin d’uploader cette image sur un site dédié à cet usage, soit utiliser une extension spécifique.

Nochka85 a décidé de simplifier la vie des utilisateurs de l’environnement Unity d’Ubuntu en créant un lanceur autorisant le « Drag & Drop » ou « Glisser & Déposer » si vous préférez la langue de Molière. Il suffit alors de faire glisser l’image dans le lanceur pour qu’elle soit automatiquement uploadée vers Uppix.net et pour que le code contenant l’adresse de cette dernière soit inscrit dans le presse papier. Il ne rete plus qu’à faire un « coller » ou [Ctrl] + [V]dans son message afin qu’elle apparaisse sous forme de miniature.

Si vous souhaitez insérez directement la photo à la place de la miniature, il faut ouvrir l’application en cliquant sur le lanceur et choisir le code à insérer qui une fois validé se retrouve inscrit dans le presse papier.

À ce jour, l’outil ne conserve que la dernière image uploadée mais Nochka travaille sur la possibilité de conserver l’historique. Les mises à jour s’effectuent depuis le lanceur.

Si vous souhaitez être informé de ces dernières, suivez le fil sur le forum !

Attention, cette application ne se trouvant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, ne l’installez qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

wget http://dl.dropbox.com/u/169600/dnd2share_unity/dnd2share_unity-install.sh && chmod u+x dnd2share_unity-install.sh && ./dnd2share_unity-install.sh

Le script va s’exécuter et installer toutes les données nécessaires dans le dossier caché .dnd2share_unity de votre home. Unity sera alors automatiquement relancé (ne soyez donc pas surpris) afin que le nouveau lanceur se retrouve dans le dock.

Enfin, afin d’illustrer le fonctionnement de Dnd2share, je vous propose cette courte vidéo.

Amusez-vous bien

 

 

Un écran de connexion LightDM animé sur Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot


Robert Ancell, le développeur de LightDm  s’est amusé a créer une version animée 3D de l’écran de connexion d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot à l’occasion de son discours lors du « Summit Desktop » de Berlin.

Comme  le montre la vidéo ci-dessous (désolé pour la qualité de cette dernière), il suffit de cliquer sur l’image associée à son nom d’utilisateur pour se connecter.

Afin que tout le monde puisse en profiter, The Crowd Greeter puisque ainsi il se nomme est disponible en PPA.

Bien évidement, comme il ne s’agit pas de dépôts officiels Ubuntu et qu’en plus Crowd Greeter n’est pas stable, ne l’installez que si vous savez ce que vous faites.

Pour profiter de cette animation, vous devez ouvrir un terminal et entrer la commande suivante :

sudo add-apt-repository ppa:lightdm-team/crowd-greeter && sudo apt-get update && sudo apt-get install crowd-greeter

Une fois Crowd Greeter installé, il faut aller modifier le fichier de configuration de LightDM. Pour l’ouvrir, entrer dans un terminal :

sudo gedit /etc/lightdm/lightdm.conf

Remplacez la ligne greeter-session=unity-greeter par greeter-session=crowd-greeter (elle se trouve sous [SeatDefaults])

Redémarrez votre machine.

Le code source est disponible chez Launchpad.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April