Lisez les QR Codes avec la webcam de votre Ubuntu

J’ai il y a quelques jours reçu un courriel de Christophe, un lecteur de ce bloq me demandant comment utiliser QtQr sous Ubuntu pour lire des QR Codes avec la webcam.

Il a trouvé la solution avant que je n’ai moi même eu le temps de me pencher sur son problème en allant chercher les paquets nécessaire sur Launchpad.

Comme ces derniers ne sont pas disponibles sur les dépots officiels d’Ubuntu, vous ne devez les installer qu’en toute connaissance de cause en vous rendant sur la page dédiée et en téléchargeant les deux DEB python-qrtools_1.2_all.deb (md5, sig) et download icon qtqr_1.2_all.deb (md5, sig). Installez les à l’aide de la logithèque. Pour les autres distributions, vous trouverez sur la même page RPM et TAR.GZ.

En ce qui me concerne, j’ai du redémarrer ma session pour avoir l’application dans mon dash.

Une fois QtQr ouvert, vous avez la possibilité de créer des QR Codes, de les lire et même de les décoder avec la webcam.

Il n’y a qu’a suivre les indications apparaissant à l’écran et éventuellement sélectionner la webcam.

Je présente comme indiqué ci-dessus mon bout de papier avec le QR Code face à la caméra.

Dès que ce dernier est encadré de vert, c’est qu’il est reconnu. Il ne reste plus qu’à appuyer sur la touche entrée pour lire le résultat.

Un clic sur Oui et la page s’ouvre alors dans le navigateur.

Vous pouvez bien entendu utiliser QtQr pour créer vos propres QR Codes.

Amusez-vous bien.

Listez et naviguez facilement dans les fenêtres ouvertes d’Ubuntu sous Unity

Un des reproches régulièrement fait à l’encontre d’Unity concerne l’absence d’un affichage clair des fenêtres ouvertes. Fort de ce constat, James Wigley a développé un indicateur nommé window-list permettant de remédier à cela en permettant d’une part d’afficher la liste des fenêtres ouvertes, d’autre part de naviguer de l’une à l’autre.

Window-list existe donc pour les versions d’Ubuntu utilisant l’environnement Unity et est donc disponible à partir d’Ubuntu 11.04.

Comme cet indicateur n’est pas présent dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo add-apt-repository ppa:jwigley/window-list && sudo apt-get update && sudo apt-get install window-list

Une fois l’installation terminée, appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

window-list

Vous pouvez désormais afficher aisément la liste des fenêtres ouvertes et passer sans peine de l’une à l’autre.

Amusez-vous bien.

 

 

Emmabuntüs 2, une distribution à vocation humanitaire installable sans internet

Emmabuntüs 2, distribution basée sur Xubuntu 12.04 est sortie ou plutôt a débarqué mais pas qu’en Normandie le 6 juin dernier en version bêta. Cette distribution a été spécialement créée das le cadre de projets humanitaires pour le reconditionnement de vieux ordinateurs et présente l’énorme avantage de pouvoir être installée dans son intégralité sans pour autant être connectée à internet car tous les paquets nécessaires sont dans l’image iso, notamment le Français, l’Anglais et l’Espagnol ainsi que des codecs audio et vidéo non libres pour lesquels le choix de les intégrer ou non est proposé.

Cette nouvelle version d’Emmabuntüs n’est plus basée sur Ubuntu mais sur Xubuntu et peut fonctionner sans problème sur du matériel vétuste puisque elle nécessite seulement un processeur cadencé à 1.4 GHz, de 384 Mo de RAM et de 20 Go d’espace libre sur le disque dur pour l’installation.

Cela fait maintenant une semaine que je l’utilise en Live-USB afin de la tester et à l’instar de Xubuntu, je la trouve fluide et légère, efficace. De plus, les applications installées par défaut (liste ici) sont amplement suffisante pour un usage traditionnel et je n’ai personnellement rien ajouté ou modifié.

L’accès aux applications se fait soit par le dock qu’il vous est proposé d’activer ou non,

soit par le menu classique.

Le côté intuitif de la prise en main de cette distribution peut donc parfaitement convenir pour les personnes désireuses de découvrir GNU Linux, même sur un vieil ordinateur.

En ce qui me concerne, je n’ai pas relevé de bug particulier et j’ai apprécié la légèreté d’Emmabuntüs que j’invite tout un chacun à essayer.

Vous pouvez télécharger l’image ISO d’Emmabuntüs ici ou .

Amusez-vous bien

Après Unity, GNOME Classic, GNOME Shell et Cinnamon, Essayez Ubuntu 12.04 LTS avec Enlightenment

Pour tous les déçus d’Unity, GNOME Classic, GNOME Shell ou Cinnamon mais qui souhaitent conserver Ubuntu, il est désormais possible d’utiliser le gestionnaire de fenêtre Enlightenment dans Ubuntu 12.04 LTS.

Enlightenment propose un environnement radicalement différent d’Unity et de GNOME tout en laissant la possibilité de le personnaliser et configurer à souhait.

Comme Enlightenment n’est pas disponible dans les dépôts officiels, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo add-apt-repository ppa:hannes-janetzek/enlightenment-svn && sudo apt-get update && sudo apt-get install e17

Une fois l’installation terminée, déconnectez votre session et cliquez sur l’icône se trouvant à côté du nom d’utilisateur pour choisir Enlightenment.

Pour fermer votre session lorsque vous êtes sous Enlghtenment, dans le menu allez  sur « Enlightenment » puis cliquez sur « quitter ».

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntu Portal

 

Testez les applications de la logithèque Ubuntu (11.10 et 12.04) sans les installer

La logithèque Ubuntu regorge d’applications intéressantes mais les installer sans être sûr de leur utilité peut parfois s’avérer fastidieux. Heureusement, il existe un moyen d’en essayer certaines sans passer par l’étape de l’installation en installant QTNX, client NX pour bureau à distance.

QTNX peut s’installer directement à partir de la logithèque Ubuntu ou en ouvrant un terminal et en lançant la commande

sudo apt-get install qtnx

Une fois ce dernier installé, ouvrez la logithèque et recherchez l’application à tester.

Un bouton « Test de fonctionnement » apparaît sous les captures de l’application : cliquez dessus.

Si vous utilisez Unity 2D, précisez le ici, sinon choisissez « gnome-fallback »

Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors. Sélectionnez votre langue.

Il ne vous reste plus qu’à tester l’application sans l’avoir installée.

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April