Changez automatiquement de fond d’écran sur Ubuntu et bien d’autres distributions grâce à Wally

Wally est une application en QT4 qui permet de changer automatiquement de fond d’écran en utilisant soit les images de vos dossiers personnels, soit différentes sources comme Flickr, Yahoo!, Panoramio, Ipernity, Photobucket, Buzznet, Picasa, Smugmug, Google, Vladstudio, deviantART images ou un dossier FTP distant.

L’interface graphique est simple, intuitive et facile à paramétrer tant pour les réglages que pour le choix des sources d’images.

Vous pouvez choisir de filtrer ces images afin d’éviter certains contenus choquants.

Wally est disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu. Vous pouvez donc l’installer soit à partir de la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande

sudo apt-get install wally

Pour lancer l’application, appuyez simultanément sur les commandes [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

wally

Malgré le filtre vu précédemment,  un message d’avertissement apparaît afin de vous informer des « surprises » que peuvent réserver les sites de partage de photos. Une fois l’avertissement validé, une nouvelle icône apparaît dans votre tableau de bord. Il vous suffit de cliquer dessus pour ouvrir la rubrique « paramètres ».

Si vous souhaitez que Wally se lance au démarrage de votre machine, cherchez dans le dash « applications au démarrage »

Choisissez « Ajouter » et indiquez « wally » comme commande

Wally est disponible pour de nombreuses distributions GNU/Linux mais également pour MacOSX et Windows. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du projet.

Amusez-vous bien.

Source : Distro Geeks

Faîtes l’expérience ChromeOS dans Ubuntu

Le projet Lightdm-ChromeOS-login  de dz0ny  vous permet d’installer  ChromiumOS et son gestionnaire de fenêtres Aura dans votre Ubuntu et vous offre deux possibilités, soit d’utiliser cette distribution dans une fenêtre  soit à partir de l’écran de connexion de votre Ubuntu.

Attention, ChromeOS n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Lightdm-ChromeOS-login est disponible pour Ubuntu 12.04 et 12.10 mais ne fonctionnera que sur les versions 64 bits d’Ubuntu. Ceci étant précisé, la première étape consistera à télécharger le fichier DEB puis à l’exécuter.

Une fois Lightdm-ChromeOS-login installé, appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

chromeos

Une nouvelle fenêtre s’ouvre.

Choisissez la langue et le clavier. En ce qui concerne le réseau, peu importe car c’est votre connexion Ubuntu qui est utilisée.

Entrez ensuite votre adresse « gmail » et votre mot de passe ou créez-vous un compte.

Choisissez l’image qui personnalisera votre compte parmi celles qui vous sont proposées. Si votre compte gmail utilise un avatar, celui-ci fait partie des propositions.

Une fois votre avatar choisi, vous arrivez sur une fenêtre expliquant les diverses fonctionnalités de l’OS.

Cette version de ChromeOS n’ayant pas de fond d’écran, faites un clic droit sur le fond gris et choisissez « Définir un fond d’écran ».

Le tableau de bord situé en bas à droite vous permet d’accéder au menu de connexion. Les paramètres d’autonomie indiqués sont bidon et ne sont présents qu’au titre de la démonstration.

Celui de gauche vous donne accès aux fichiers, aux applications ainsi qu’au Chrome Web Store…

à partir duquel un simple clic permet d’installer l’application Web de votre choix.

L’accès aux fichiers ne permet pas d’accéder aux fichiers de votre Ubuntu mais à ceux que vous avez crées ou sauvegardés dans Google Drive, c’est le cloud computing dans toute sa splendeur !!! De plus, il ne s’agit que d’une application de démonstration de ChromeOS et toutes les fonctionnalités du véritable OS ne sauraient être activées dans cette expérience. Vous ne pourrez donc pas bénéficier des mises à jour, ni connecter un appareil par le biais d’un port USB, ni utiliser le mode « invité », etc.

Lorsque vous lancez l’application une deuxième fois ou plus, un mot de passe de connexion vous est demandé, il s’agit de celui de votre compte gmail.

Vous pouvez si vous le souhaitez poursuivre l’expérience en vous déconnectant de votre session Ubuntu et en choisissant ChromeOS depuis l’écran de connexion pour un essai « hors fenêtre » donc plus réaliste même si les fonctionnalités connaissent exactement les mêmes limites qu’en mode « fenêtre ».

Dans tous les cas, Lightdm-ChromeOS-login permet de réaliser une belle expérience de ChromeOS et de cloud computing.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Un Conky Météo HTC pour Ubuntu et Linux Mint

Si vous souhaitez un Conky original, ce clone de l’écran d’accueil du smartphone HTC vous donnera la date, l’heure ainsi que la météo.

Pour l’avoir sur votre écran, vous devez dans un premier temps ouvrir un terminal et entrer la commande

sudo apt-get install conky-all unrar rar

Nous allons maintenant paramétrer notre conky en entrant les unes à la suite des autres les commandes

mkdir -p ~/.Conky

mkdir -p ~/.fonts

cd /tmp

wget -c http://goo.gl/qyjyH -O conky-htc-home.rar

unrar x conky-htc-home.rar

cd Conky*HTC*Home

cp -r fonts/* ~/.fonts

cp -r .Conky ~/

Ceci étant fait, nous allons nous rendre sur AccuWeather.com afin de rechercher les données météo de notre localité.

Une fois la localité trouvée, copiez l’adresse url de la page.

Afin d’ouvrir le fichier de configuration, entrez dans votre terminal la commande

gedit ~/.Conky/htc_home/accuweather/accuw_script

et remplacez l’adresse url par défaut par celle que vous venez de copier.

Enregistrez et fermez ce fichier.

Si vous souhaitez voir immédiatement le résultat, ouvrez un terminal et entrez la commande

sh ~/.Conky/htc_home/start_conky.sh

Le conky se situe par défaut en haut et à droite de l’écran.

Vous pouvez modifier sa position en ouvrant un fichier de configuration à l’aide de la commande :

gedit ~/.Conky/htc_home/conkyrc

et en remplaçant la ligne

alignment top_right

par

alignment middle_middle

Vous pouvez bien entendu choisir une autre position

  • alignment top_left
  • alignment top_middle
  • alignment middle_right
  • alignment middle_left
  • alignment bottom_right
  • alignment bottom_left
  • alignment bottom_middle

Si vous souhaitez que ce conky démarre à l’ouverture de votre session, allez dans application au démarrage

indiquez Conky HTC Home à la rubrique « Nom » et /home/votre_session/.Conky/htc_home/start_conky.sh à la rubrique « Commande » (Remplacez votre_session par votre nom de session).

Amusez-vous bien.

PS : je n’ai pas testé pour Linux Mint

Source : Up Ubuntu

Linux Lite 1.0.0 Amethyst Final Release ou comment Xubuntu fait des émules

Linux Lite est une distribution basée sur Xubuntu 12.04 LTS et son environnement de bureau XFCE. Cette première version se nomme Amethyst (améthyste) comme la pierre précieuse. Chaque nouvelle version se verra dotée du nom d’un joyau et ce dans l’ordre alphabétique. La prochaine s’appellera d’ailleurs Beryl.

Cette distribution a été créée pour 3 raisons:

  1. Démontrer à tout un chacun la facilité d’utilisation d’un système d’exploitation basé sur GNU/Linux,
  2. Dissiper le mythe de cet effrayant monde qu’est celui de GNU/Linux
  3. Participer à la promotion de cette communauté.

Comme Linux Lite utilise l’environnement XFCE, elle peut sans problème fonctionner sur d’anciennes machines :

  • Processeur 700 MHz +
  • 512 Mio de RAM +
  • 5 Go d’espace disque dur +
  • Résolution d’écran de 1024×768 VGA
  • Un lecteur de CD / DVD ou un port USB pour l’iso.

Il n’existe pas actuellement de version 64 bits mais le projet est à l’étude.

Linux Lite dispose par défaut des applications suivantes : GParted, LibreOffice Writer, LibreOffice Calc, xfburn, VLC Media Player, Firefox avec Flash, Java OpenJDK v6, VoiceMumble Chat, Thunderbird, XChat, Gimp, Leafpad, Xarchiver et permet également d’installer en accès rapide certaines applications indispensables (ou presque). Synaptic a été choisi comme gestionnaire de paquet pour installer d’autres applications.

Vous pouvez bien entendu télécharger l’image ISO de cette distribution en vous rendant sur Linux Distro Community Forums à la rubrique Linux Lite 1.0.0 Final Released.

Si comme moi vous essayez cette distribution en Live-USB, le nom d’utilisateur est « root » et il n’y a pas de mot de passe.

Amusez-vous bien

Trouvez votre radio en ligne préférée dans le dash d’Ubuntu(12.10 et 13.04)

Si vous aimez écouter les radios en ligne depuis votre ordinateur, voici une lens qui va vous permettre d’écouter vos stations préférées, voire de vous en faire découvrir d’autres .

Vous pouvez en effet rechercher une radio spécifique et filtrer les résultats par style musical ou époque.

Une fois votre station trouvée, cliquez sur l’icône afin qu’elle s’ouvre dans Rhythmbox.

Certaines radios permettent la notification du titre joué.

Unity Lens radios étant présente dans les dépôts officiels d’Ubuntu (12.10 et 13.04), vous pouvez soit l’installer depuis la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install unity-lens-radios

Relancez Unity en appuyant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et en entrant la commande

unity --replace

Amusez-vous bien.

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer