12.10

  • Page 1 sur 3
  • 1
  • 2
  • 3
  • >

Comment installer et faire fonctionner Radiotray dans Lubuntu ?

Les lecteurs de ce blog le savent, lorsque je suis en déplacement, j’utilise pour me connecter à internet le PC portable que me fournit mon employeur. Comme celui-ci est d’une part très verrouillé en accès internet et d’autre part sous Windows, je boote au démarrage sur le Live-USB d’une distribution de type Ubuntu, Voyager ou autre. Celle que j’utilise actuellement et à propos de laquelle j’avais déjà écrit un billet est Lubuntu car elle présente l’avantage de la légèreté et car elle permet à ce vieux Dell Latitude de démarrer relativement rapidement.

Comme je ne dors pas très bien dans les hôtels, j’aime écouter la radio. J’ai pris l’habitude pour cela d’utiliser l’application Radiotray. Je l’ai donc installé dans mon Live-USB Lubuntu 12.10 en ouvrant un terminal et en entrant la commande

sudo apt-get install radiotray

J’ai ensuite recopié mon fichier « bookmarks » afin de retrouver mes stations préférées et ai lancé l’application.

radiotray00

Cette dernière s’est bien ouverte dans le tableau de bord mais lorsque j’ai cliqué sur l’icône afin de choisir ma station, rien, aucun son.

radiotray04

J’ai donc creusé un peu et me suis rendu compte qu’il manquait les versions « bad » de Gstreamer. J’ai alors ouvert un terminal et entré la commande

sudo apt-get install gstreamer0.10-plugins-bad gstreamer0.10-plugins-bad-multiverse

Une fois l’installation terminée, Radiotray fonctionnait normalement.

radiotray05

Comme j’utilise Radiotray de façon récurrente, j’ai alors voulu le mettre dans la liste des applications au démarrage. Ce que j’ignorais, c’est que que contrairement à Ubuntu il n’existe pas dans Lubuntu d’icône me permettant d’ouvrir un quelconque gestionnaire d’applications. Il faut du coup ouvrir en mode administrateur le fichier contenant la liste de ces applications au démarrage en entrant dans un terminal la commande

sudo leafpad /etc/xdg/lxsession/Lubuntu/autostart

et rajouter dans cette liste la ligne

@radiotray

radiotray02

Je peux désormais écouter facilement mes radios préférées lorsque je suis en déplacement. Si vous souhaitez plus d’informations sur Radiotray, je vous invite à lire la documentation Ubuntu-fr. Vous y trouverez toutes les explications vous permettant d’utiliser l’application et d’y installer vos stations préférées.

Amusez-vous bien.

 

Retrouvez votre cube de bureau sous Ubuntu 12.10 Quantal Quetzal

Et un p’tit cube, ça vous dirait ? Sans faire crasher Unity ? C’est possible et c’est pas compliqué à installer. La première opération consiste à ouvrir un terminal et à entrer la commande :

sudo apt-get install compizconfig-settings-manager compiz-plugins-extra

afin d’installer le gestionnaire de configuration CompizConfig et ses plugins.

Une fois l’installation terminée, ouvrez le dash et recherchez :

ccsm

Attention, CCSM peut modifier la configuration de votre système, suivez scrupuleusement mes indications si vous souhaitez avoir le cube et ne touchez à rien d’autre, je ne ferai pas le SAV.

Allez dans Général > Options générales,

faites défiler les onglets jusqu’à « Taille de bureau » et entrez les mêmes valeurs que dans la capture d’écran ci-dessous :

  • Taille virtuelle horizontale =4,
  • Taille virtuelle verticale = 1,
  • Nombre de bureau = 4,

cliquez sur précédent,

allez à la rubrique Bureau et cochez « Cube de Bureau » et « Rotation du Cube »,

cliquez ensuite sur « Cube de « Bureau » pour paramétrer la couleur des faces supérieures et inférieures et pour éventuellement ajouter une image de skydome (image de fond).

Votre cube est enfin prêt. Pour le faire pivoter, appuyez simultanément sur les touches [Ctrl] et [Alt] de votre clavier et bougez votre souris en maintenant le clic gauche.

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntu Sharing

PS: Vous l’aurez sans doute remarqué, il n’y a pas de publicité sur mon blog car je ne suis pas en recherche d’une quelconque rémunération pour mes écrits mais, exceptionnellement, comme mon épouse vient de lancer son activité en fabriquant à la main des savons au lait d’ânesse, je profite de ce billet pour vous proposer de visiter son site en cliquant sur l’Âne ci-dessous.

L’Âne à Nath
Savons à 30%
de lait d’ânesse

D’avance merci.

Faîtes l’expérience ChromeOS dans Ubuntu

Le projet Lightdm-ChromeOS-login  de dz0ny  vous permet d’installer  ChromiumOS et son gestionnaire de fenêtres Aura dans votre Ubuntu et vous offre deux possibilités, soit d’utiliser cette distribution dans une fenêtre  soit à partir de l’écran de connexion de votre Ubuntu.

Attention, ChromeOS n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Lightdm-ChromeOS-login est disponible pour Ubuntu 12.04 et 12.10 mais ne fonctionnera que sur les versions 64 bits d’Ubuntu. Ceci étant précisé, la première étape consistera à télécharger le fichier DEB puis à l’exécuter.

Une fois Lightdm-ChromeOS-login installé, appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

chromeos

Une nouvelle fenêtre s’ouvre.

Choisissez la langue et le clavier. En ce qui concerne le réseau, peu importe car c’est votre connexion Ubuntu qui est utilisée.

Entrez ensuite votre adresse « gmail » et votre mot de passe ou créez-vous un compte.

Choisissez l’image qui personnalisera votre compte parmi celles qui vous sont proposées. Si votre compte gmail utilise un avatar, celui-ci fait partie des propositions.

Une fois votre avatar choisi, vous arrivez sur une fenêtre expliquant les diverses fonctionnalités de l’OS.

Cette version de ChromeOS n’ayant pas de fond d’écran, faites un clic droit sur le fond gris et choisissez « Définir un fond d’écran ».

Le tableau de bord situé en bas à droite vous permet d’accéder au menu de connexion. Les paramètres d’autonomie indiqués sont bidon et ne sont présents qu’au titre de la démonstration.

Celui de gauche vous donne accès aux fichiers, aux applications ainsi qu’au Chrome Web Store…

à partir duquel un simple clic permet d’installer l’application Web de votre choix.

L’accès aux fichiers ne permet pas d’accéder aux fichiers de votre Ubuntu mais à ceux que vous avez crées ou sauvegardés dans Google Drive, c’est le cloud computing dans toute sa splendeur !!! De plus, il ne s’agit que d’une application de démonstration de ChromeOS et toutes les fonctionnalités du véritable OS ne sauraient être activées dans cette expérience. Vous ne pourrez donc pas bénéficier des mises à jour, ni connecter un appareil par le biais d’un port USB, ni utiliser le mode « invité », etc.

Lorsque vous lancez l’application une deuxième fois ou plus, un mot de passe de connexion vous est demandé, il s’agit de celui de votre compte gmail.

Vous pouvez si vous le souhaitez poursuivre l’expérience en vous déconnectant de votre session Ubuntu et en choisissant ChromeOS depuis l’écran de connexion pour un essai « hors fenêtre » donc plus réaliste même si les fonctionnalités connaissent exactement les mêmes limites qu’en mode « fenêtre ».

Dans tous les cas, Lightdm-ChromeOS-login permet de réaliser une belle expérience de ChromeOS et de cloud computing.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Trouvez votre radio en ligne préférée dans le dash d’Ubuntu(12.10 et 13.04)

Si vous aimez écouter les radios en ligne depuis votre ordinateur, voici une lens qui va vous permettre d’écouter vos stations préférées, voire de vous en faire découvrir d’autres .

Vous pouvez en effet rechercher une radio spécifique et filtrer les résultats par style musical ou époque.

Une fois votre station trouvée, cliquez sur l’icône afin qu’elle s’ouvre dans Rhythmbox.

Certaines radios permettent la notification du titre joué.

Unity Lens radios étant présente dans les dépôts officiels d’Ubuntu (12.10 et 13.04), vous pouvez soit l’installer depuis la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install unity-lens-radios

Relancez Unity en appuyant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et en entrant la commande

unity --replace

Amusez-vous bien.

Live Voyager 12.10 : à consommer sans modération

Beaucoup de monde l’attendait, Rodolphe l’a fait. Après quelques jours de retard par rapport à la date initialement annoncée histoire de peaufiner les derniers détails, Live Voyager 12.10 est enfin disponible au téléchargement.

Live Voyager est une distribution dérivée d’Ubuntu 12.10 Quantal Quetzal fortement inspirée par Xubuntu et son bureau XFCE.

Voyager est une distribution à part dans le monde GNU/Linux car elle n’est pas le résultat du travail de toute une équipe, elle est le fruit du labeur d’un artisan besogneux désireux de faire partager sa façon de concevoir un environnement informatique.

Plutôt que d’imposer un esthétisme figé,  Rodolphe nous propose plusieurs interfaces graphiques permettant à chacun de personnaliser Voyager  selon ses propres goûts, notamment en matière de conky, de choix des couleurs des icônes du tableau de bord inférieur et bien entendu de fonds d’écrans tous plus beaux les uns que les autres.

Firefox est le navigateur internet par défaut. Il est équipé d’un gestionnaire de page de démarrage assez impressionnant.

En ce qui concerne les autres applications, vous trouverez dans cette nouvelle version de Live Voyager Minitubes, Pitivi, FreetuxTv, Vlc, Parole, Darktable, Gimp, Variety, Clémentine, RadioTray, Cheese, Pulse audio Equalizer, Dejà Dup, Grub Customizer, Bleachbit, Pare-Feu Gfuw, Hotot, Thunderbird, Pidgin, Abiword, Gthumb, Synapse, Tilda, Reparateur de Boot , Désinstalleur système d’OS, Y-ppa-manager ainsi qu’une partie Terminal avec Ranger, Vim, Moc, Mplayer.

Je ne saurais que trop vous conseiller de prendre 10 minutes de votre temps pour visionner la vidéo de démonstration de Live Voyager 12.10 afin de vous rendre compte du travail d’orfèvre réalisé.

Pour télécharger ou obtenir plus de d’informations sur Live Voyager 12.10, rendez-vous sur le site de Rodolphe.

Amusez-vous bien.

  • Page 1 sur 3
  • 1
  • 2
  • 3
  • >

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer