Chrome

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Installez ChromiumOS sur une clé USB Bootable depuis Ubuntu ou Linux Mint

Chrome OS est un projet open-source qui offre une expérience informatique simple, rapide et plus sûre pour les personnes qui passent la plupart de leur temps sur le web. Si vous souhaitez vous rendre compte par vous-même de ce que cela donne, voici comment installer cet OS sur une clé USB bootable depuis Ubuntu ou Linux Mint.

chromium01

Nous allons dans un premier temps créer un dossier ChromiumOS dans le home en ouvrant un terminal et en entrant la commande

mkdir ~/ChromiumOS; cd ~/ChromiumOS

Nous allons ensuite télécharger la version compressée de cette distribution avec la commande

wget -c http://goo.gl/gSfmn -O ChromeOS-Vanilla-3274.0.zip

Pour décompresser ce dossier, faites

unzip ChromeOS*.zip

puis, afin de renommer l’image d’un nom plus simple, entrez la commande

mv ChromeOS*.img ChromeOS.img

Notre image se trouve désormais dans notre dossier ChromiumOS. Insérons maintenant la clé USB sur laquelle nous souhaitons installer notre OS. Comme nous devons identifier cette clé, entrons la commande

fdisk -l

Sur ma machine, la clé USB  est montée comme /dev/sdd. Nous allons la démonter à l’aide de la commande

sudo umount /dev/sdd

(remplacez /dev/sdd par le nom de votre propre clé)

Pour créer votre clé bootable, il ne vous reste plus qu’à entrer la commande

sudo dd if=ChromeOS.img of=/dev/sdd bs=4M

(là encore, remplacez /dev/sdd par le nom de votre propre clé).

Si vous souhaitez créer votre clé USB Bootable depuis une autre distribution Linux, Mac ou Windows, allez faire un tour chez Hexxeh son créateur.

Vous pouvez maintenant redémarrer votre machine en bootant sur votre clé USB. Pour utiliser ChromiumOS, entrez vos identifiant Google ou créez un compte.

J’écris ce billet depuis cette fameuse clé bootable branchée sur un Dell Latitude E6400. Le seul problème rencontré est le dysfonctionnement du pavé tactile. Pour le reste, je ne rencontre pas de souci particulier si ce n’est un manque de repère puisque toutes les applications que j’ai installé se lancent dans le navigateur (messagerie gmail, twitter, etc.)

Les applications s’installent depuis « Chrome Web Store« .

chromium03

 

Il est possible de brancher un support de type disque dur externe pour accéder à ses fichiers/dossiers.

chromium02

 

Je n’ai pour l’instant ni réussi à lire mes musiques, ni mes films mais comme ChromiumOS n’est encore qu’un projet… il est peut-être encore un peu tôt et comme les mises à jour sont publiées tous les jours par Hexxeh et sont automatiquement installées par l’OS, patientons.

Je ne sais quel est l’avenir de ce type de distribution « en, ligne » mais l’expérience quoi que déroutante est amusante et intéressante et, si vous décidez de l’essayer, n’hésitez pas à faire part de vos retours dans les commentaires de ce billet.

Amusez-vous bien.

Source : UpUbuntu

Faîtes l’expérience ChromeOS dans Ubuntu

Le projet Lightdm-ChromeOS-login  de dz0ny  vous permet d’installer  ChromiumOS et son gestionnaire de fenêtres Aura dans votre Ubuntu et vous offre deux possibilités, soit d’utiliser cette distribution dans une fenêtre  soit à partir de l’écran de connexion de votre Ubuntu.

Attention, ChromeOS n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Lightdm-ChromeOS-login est disponible pour Ubuntu 12.04 et 12.10 mais ne fonctionnera que sur les versions 64 bits d’Ubuntu. Ceci étant précisé, la première étape consistera à télécharger le fichier DEB puis à l’exécuter.

Une fois Lightdm-ChromeOS-login installé, appuyez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrez la commande

chromeos

Une nouvelle fenêtre s’ouvre.

Choisissez la langue et le clavier. En ce qui concerne le réseau, peu importe car c’est votre connexion Ubuntu qui est utilisée.

Entrez ensuite votre adresse « gmail » et votre mot de passe ou créez-vous un compte.

Choisissez l’image qui personnalisera votre compte parmi celles qui vous sont proposées. Si votre compte gmail utilise un avatar, celui-ci fait partie des propositions.

Une fois votre avatar choisi, vous arrivez sur une fenêtre expliquant les diverses fonctionnalités de l’OS.

Cette version de ChromeOS n’ayant pas de fond d’écran, faites un clic droit sur le fond gris et choisissez « Définir un fond d’écran ».

Le tableau de bord situé en bas à droite vous permet d’accéder au menu de connexion. Les paramètres d’autonomie indiqués sont bidon et ne sont présents qu’au titre de la démonstration.

Celui de gauche vous donne accès aux fichiers, aux applications ainsi qu’au Chrome Web Store…

à partir duquel un simple clic permet d’installer l’application Web de votre choix.

L’accès aux fichiers ne permet pas d’accéder aux fichiers de votre Ubuntu mais à ceux que vous avez crées ou sauvegardés dans Google Drive, c’est le cloud computing dans toute sa splendeur !!! De plus, il ne s’agit que d’une application de démonstration de ChromeOS et toutes les fonctionnalités du véritable OS ne sauraient être activées dans cette expérience. Vous ne pourrez donc pas bénéficier des mises à jour, ni connecter un appareil par le biais d’un port USB, ni utiliser le mode « invité », etc.

Lorsque vous lancez l’application une deuxième fois ou plus, un mot de passe de connexion vous est demandé, il s’agit de celui de votre compte gmail.

Vous pouvez si vous le souhaitez poursuivre l’expérience en vous déconnectant de votre session Ubuntu et en choisissant ChromeOS depuis l’écran de connexion pour un essai « hors fenêtre » donc plus réaliste même si les fonctionnalités connaissent exactement les mêmes limites qu’en mode « fenêtre ».

Dans tous les cas, Lightdm-ChromeOS-login permet de réaliser une belle expérience de ChromeOS et de cloud computing.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Chrome OS, QIPM ?

Préambule : l’objet de ce billet n’est pas d’entrer dans la polémique « Google tout puissant ».

Cela fait maintenant une semaine que j’ai installé cette OS dans ma VirtualBox mais je crois que cela me suffit pour me poser la question : Quel Intérêt Pour Moi ?Bien entendu, cette question ainsi que sa réponse n’engagent que moi mais, utiliser un Netbook qui ne serait en fait qu’un navigateur internet couplé à un lecteur audio/vidéo, je trouve cela extrêmement réducteur.

De plus, pour exploiter complètement ce système, je dois avoir en permanence une connexion à internet même si Google Gears me permet de l’utiliser en mode « hors ligne » et si comme moi vous êtes amenés à vous déplacer régulièrement, vous savez ce qu’il en est des points d’accès wifi en France ou de la 3G lorsque vous prenez le TGV.

D’une manière générale, le Netbook est pratique pour les utilisateurs voyageurs de part (selon les modèles et les OS) son démarrage rapide, sa taille et son poids mais ces personnes l’utilisent en principe à des fins professionnelles et ont besoins d’applications spécifiques à leur métier or il ne sera pas possible d’intégrer des logiciels spécifiques à Google OS.

Si ce produit n’évolue pas rapidement, je me demande à qui il peut bien s’adresser.

Au fait, QIPV ?

Chrome OS : qu’en penser ?

Tout d’abord merci à Korben pour son billet très complet sur Chrome OS et sur les liens permettant de le télécharger.
Quand je le lis, je vois un décorticage du produit et non une propagande pour Google. Je reste néanmoins effaré par la peur qu’on certains à voir leurs informations exploitées par Google. On le sait, Google est une machine à cibler des catégories pour les publicitaires et fait dans du « général » mais, qu’en est il de réseaux sociaux comme Facebook ou tout un chacun y raconte sa vie privée avec ses besoins, ses envies et ses projets ?
Google nous propose aujourd’hui une distibution basée sur le cloud , pourquoi pas ? La perfection n’existant pas en ce bas monde, ce système comme tous les autres aura des points forts et des points d’effort comme il aura ses admirateurs et ses détracteurs qui auront les uns et les autres autant de bonnes raisons d’apprécier que de détester ce produit.
Un des avantages, à mon sens de ce produit est que la médiatisation plus la force de communication de Google va (enfin) permettre au commun des mortels (le non geek) de se rendre compte qu’il n’y a pas que Windows dans la vie, qu’il existe des logiciels Open Source et que l’on peut, suivant le système utilisé vivre très bien sans logiciels piratés.
C’est pour cette raison que j’ai décidé de le tester dans ma VirtualBox afin de juger moi-même.

Comme je vis au fin fond de la campage, en Haute-Loire avec un super débit de 1Mb et que l’outil sera sur une VirtualBox avec 950 Mo de mémoire de base, je pourrai me rendre compte par moi-même de l’effacité du cloud computer dans des conditions non urbaines.
Non, je ne crierai pas avant d’avoir mal et je vous raconterai mon retour d’expérience dès que possible.

Plugin Flash pour Chromium ou Google Chrome

 

Depuis déjà quelques temps vous pouvez vous procurer Chromium ou Google Chrome pour Ubuntu. Je vous propose aujourd’hui d’y installer un plugin flash afin de pouvoir surfer sur votre navigateur préféré.

chrome01

Dans un premier temps nous allons ouvrir une console afin de verifier si nous possedons le plugin nécessaire.

sudo locate libflashplayer.so

Si ce plugin se trouve sur notre machine, nous aurons un message de ce type :

clapico@clapico-desktop:~$ sudo locate libflashplayer.so/opt/Adobe AIR/Versions/1.0/Resources/libflashplayer.so/usr/lib/flashplugin-installer/libflashplayer.so

Ce qui signifie que notre plugin se trouve ici : /usr/lib/flashplugin-installer/libflashplayer.so .

S'il n'y est pas, nous devons l'installer :

sudo aptitude install flashplugin-installer

Pour Google Chrome nous allons créer un répertoire(pas nécessaire pour chromium car déjà existant).

sudo mkdir /opt/google/chrome/pluginsCopions maintenant notre plugin dans le répertoire concerné :

  • Google Chrome :sudo cp /usr/lib/flashplugin-installer/libflashplayer.so /opt/google/chrome/plugins
  • Chromium :sudo cp /usr/lib/flashplugin-installer/libflashplayer.so /usr/lib/chromium-browser/plugins

Nous allons modifier nos lanceurs afin qu’ils prennent en compte ce nouveau plugin en faisant un clic droit sur application puis éditer les menus.

  • Google Chrome :=> Internet => Google Crome => propriétés puis modifiez la ligne « commande » en entrant :/opt/google/chrome/google-chrome --enable-plugins %U
  • Chromium : => Internet => Chromium => propriétés puis modifiez la ligne « commande » en entrant :/usr/lib/chromium-browser/chromium-browser --enable-plugins %U

Et voilà, amusez-vous bien.

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April