Gnome Remix

Ubuntu Quantal Quetzal GNOME Remix 12.10 en version Alpha sur ma clé USB

Lorsque j’ai appris qu’une version Alpha d’Ubuntu Quantal Quetzal 12.10 sortait en version GNOME, même si la curiosité est un vilain défaut, je n’ai eu qu’une envie : l’essayer! Je me suis donc rendu sur la page de l’Ubuntu Wiki afin de la télécharger.

Comme il s’agit d’une version Alpha, la traduction est incomplète sur l’image ISO mais s’installe en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install language-pack-gnome-fr

J’ai ensuite rebooté la machine pour arriver sur une Ubuntu version GNOME intégralement francisée.

Sont installées par défaut les applications suivantes :

  • «Web» (Epiphany) pour la navigation
  • Evolution pour la messagerie
  • Abiword pour traitement de texte
  • Gnumeric pour les tableaux
  • GDM pour l’écran de connexion
Les ajouts d’applications se font soit en ligne de commande, soit avec le gestionnaire de paquets « Software ».
Le souhait des développeurs étant de proposer une expérience GNOME la plus « pure » possible, Ubuntu Quantal Quetzal GNOME Remix 12.10 utilise l’environnement GNOME 3.6 bêta (GNOME 3.5.90) même si pour des raisons de cohérence avec les dépots d’Ubuntu 12.10, les versions retenues pour  Nautilus et Totem ne sont pas les toutes dernières mais les précédentes.

En ce qui concerne l’utilisation à proprement parler, l’environnement GNOME est dans un premier temps, pour l’habitué d’Unity que je suis un peu déroutant mais j’imagine que la réciproque est vraie, d’autant plus que l’on s’y fait relativement rapidement.  J’ai immédiatement installé mes applications habituelles et testé la machine de la même façon que je l’utilise traditionnellement.

Bien que mes essais soient effectués sur une version Live-USB branchée sur le PC portable de modeste capacité fourni par mon employeur, cette Ubuntu GNOME Remix fonctionne sans lenteur, ni plantage.

Pour une version Alpha et même s’il existe certains bugs connus comme par exemple la faible lisibilité de l’installateur due au thème Adwaita installé par défaut, ce premier essai avec cette version de Quantal Quetzal est très prometteur et devrait réconcilier les déçus d’Unity avec Ubuntu.

Amusez-vous bien

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April