Indispensables

Gérez vos photos Picasa sous Ubuntu avec Picapy

Picapy est une application libre sous licence GNU GPL développée en Python permettant de gérer ses albums Picasa sans utiliser ni le navigateur, ni le logiciel Picasa proposé par Google.Picapy permet de visionner facilement albums et photos

Les photos peuvent non seulement être visualisées en cliquant sur la vignette correspondante mais également téléchargées sur votre PC.

Picapy propose un bouton permettant d’uploader ses photos sur un album déjà existant ou de créer un nouvel album.

Picapy n’est pas présent dans les dépôts officiels Ubuntu, ne suivez la procédure d’installation qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et copiez la commande ci-dessous afin d’ajouter le dépôt de l’application :

sudo add-apt-repository ppa:atareao/atareao

Mettez la liste des dépôts à jour et lancez l’installation à l’aide de la commande

sudo apt-get update && sudo apt-get install picapy

Pour lancer Picapy, allez dans Applications puis Internet

Vous n’aurez plus qu’à renseigner votre identifiant et votre mot de passe Picasa.

Si vous souhaitez collaborer à Picapy pour les traductions, idées, améliorations, etc., le projet est ouvert dans Launchpad.

Amusez-vous bien.

Source : El Atareao

Indicateur de verrouillage des majuscules et du pavé numérique pour Ubuntu

Indicator Keylock est un applet de notification permettant de visualiser tout verrouillage des majuscules ou du pavé numérique qui s’avère très pratique lorsque parfois, en voulant jouer les dactylographes d’exception on appuie par inadvertance sur une de ces touches.

Une icône apparait également dans le tableau de bord supérieur  indiquant selon le choix effectué si les majuscules ou si le pavé numérique sont activés.

Indicator Keylock n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Il faut dans un premier temps ajouter la liste des dépôts en ouvrant un terminal et en copiant la commande ci dessous

sudo add-apt-repository ppa:tsbarnes/indicator-keylock && sudo apt-get update

puis dans un deuxième temps lancer l’installation à l’aide de la commande

sudo apt-get install indicator-keylock

Une fois l’installation terminée, il suffit d’appuyer simultanément sur les touches [Alt] + [F2] afin d’ouvrir le lanceur d’application et d’y entrer la commande indicator-keylock pour lancer l’applet

Le tableau de bord s’est enrichi d’une nouvelle icône et vous êtes averti par une notification à chaque verrouillage du clavier ou du pavé numérique.

Si vous souhaitez des icônes en harmonie avec votre thème, il suffit de les installer :

  • Icône Ubuntu-mono

sudo apt-get install indicator-keylock-ubuntu-mono

  • Icône Humanity

sudo apt-get install indicator-keylock-humanity

  • Icône Elementary

sudo apt-get install indicator-keylock-elementary

Pour activer automatiquement indicator keylock au démarrage, il faut aller dans Système > Applications au démarrage puis cliquer sur « Ajouter » et indiquer indicator-keylock à la ligne « commande ».

Amusez-vous bien

Source : Claudio Novais – Ubuntued

De nouvelles fonctionnalités dans la dernière version de Shutter

Je vous avais présenté au mois d’octobre dernier ce sympathique outil de capture libre qu’est Shutter et que j’utilise régulièrement pour égayer mes billets de fréquentes captures d’écran, et comme de nouvelles et sympathiques fonctionnalités viennent d’enrichir cette application, j’ai décidé de vous les faire partager.

  • Une des améliorations est la possibilité de choisir de ne plus enregistrer automatiquement sur mon ordinateur chaque capture effectuée, ce qui m’obligeait précédemment à aller régulièrement nettoyer le dossier de destination

  • La deuxième nouveauté est la possibilité d’intégrer ou non les coins arrondis de la fenêtre à capturer

  • Vous pouvez également prédéfinir la taille de votre capture d’écran, ce qui aura pour effet de réduire pendant le temps de la capture la taille de la fenêtre sélectionnée comme le montre l’animation ci-après.

  • Dans la série des nouvelles fonctionnalités, vous pouvez également choisir de lancer Shutter automatiquement à l’ouverture de votre session, vous pouvez exporter vos captures en fichier PostScript…

En résumé, Shutter continue à s’améliorer et reste pour moi un excellent outil de capture d’écran tans par ses fonctionnalités que par sa simplicité.Si vous souhaitez bénéficier de cette dernière version de Shutter 0.87, plusieurs solutions s’offrent à vous. En ce qui concerne Ubuntu, comme cette dernière version n’est pas (encore) dans les dépôts officiels, vous allez devoir indiquer l’adresse de nouveaux dépôts. Ne le faite qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en copiant la commande ci-dessous :

sudo add-apt-repository ppa:shutter/ppa

mettez vous sources de dépôts à jour avec la commande

sudo apt-get update

et lancez l’installation

sudo apt-get install shutter

Pour les autres distributions, rendez-vous sur le site de Shutter.

Amusez-vous bien

Lire et convertir une vidéo propriétaire au format .wmv en format libre .mkv avec MPlayer et MEncoder

N’ayant pu assister à la soirée souvenirs du camp d’été de mon fils, une des sympathiques bénévoles m’a proposé de me graver sur un CD la vidéo qu’elle avait réalisé à l’aide des photos prises lors de ce séjour et qu’elle avait présenté lors de cette fameuse soirée.

Tout content à l’idée de visionner cette vidéo, j’insère le CD dans mon ordinateur et là, m’aperçois qu’elle est au format .wmv (Windows Media Video) de ce cher Tonton Bill.

J’ai parfois tendance à oublier que le commun des mortels utilise Windows puisque disponible d’origine sur la plupart des PC vendus chez Carrouf et consort et que ce dernier utilise les logiciels fournis d’origine sur l’O.S. Mme Michu, bien évidement n’ a fait que subir ce que le marché impose à tout un chacun depuis des années mais, peut-on lui en vouloir ? Certainement pas puisqu’elle a eu la gentillesse de me graver sur CD le fruit de son labeur sans aucune contrepartie financière donc dans un esprit de partage qui ressemble à la philosophie du libre.

Je ne me voyais pas lui dire alors qu’elle avait passé du temps sur ce projet que c’était mal, qu’il ne fallait pas utiliser ces logiciels et formats forcément diaboliques puisque propriétaires et de surcroit illisibles sur ma Ubuntu.

J’ai donc choisi de trouver la solution qui dans un premier temps me permettrait de visionner l’œuvre sur mon ordinateur puis, dans un deuxième temps, de l’archiver dans un format libre.

  • Première étape

Dans un premier temps, j’ai choisi d’utiliser le fameux lecteur MPlayer disponible dans les dépôts officiels Ubuntu.Si vous ne l’avez pas encore, il vous suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande suivante pour l’installer :

sudo apt-get install mplayer

  • Deuxième étape

Malheureusement, MPlayer ne lit pas le format .wmv ou plutôt ne le lit pas en l’état. Il me va donc falloir installer le fameux codec manquant : w32codecs.

Attention, w32codecs n’est pas disponible dans les dépôts officiels Ubuntu, ne réalisez la manipulation proposée ci-dessous qu’en toute connaissance de cause.

Puisque w32codecs ne se trouve pas dans les dépôts Ubuntu, je vais devoir utiliser les dépôts Medibuntu [Medibuntu (Multimedia, Entertainment & Distractions In Ubuntu) est un dépôt qui ne peut pas être inclus dans la distribution Ubuntu pour des raisons juridiques (copyright, licence, patent, etc) – source Ubuntu-fr] en entrant dans un terminal la commande suivante :

sudo wget http://www.medibuntu.org/sources.list.d/`lsb_release -cs`.list --output-document=/etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list && sudo apt-get -q update && sudo apt-get --yes -q --allow-unauthenticated install medibuntu-keyring && sudo apt-get -q update

Une fois cette opération réalisée, il suffit d’installer w32codecs à l’aide de la commande suivante :

sudo apt-get install w32codecs

Ceci étant fait, je peux enfin visionner la fameuse vidéo sur MPlayer à l’aide de la commande

mplayer Nom_de_ma_vidéo.wmv

sans oublier d’avoir éventuellement spécifié le chemin de la vidéo dans un terminal avant de lancer la commande précédent en entrant dans votre console par exemple si celle ci se trouve dans votre dossier « Vidéos » :

cd Vidéos

  • Troisième étape

Comme annoncé en préambule, mon souhait est de sauvegarder cette vidéo dans un format libre, je vais donc l’encoder au format .mkv et, comme j’utilise MPlayer en lecture, j’opte naturellement pour MEncoder puisque cette application fait partie de MPlayer. Je l’installe à l’aide de la commande

sudo apt-get install mencoder

puis, dans le terminal, j’entre la commande suivante (merci Guillaume !!!) afin d’effectuer l’encodage :

mencoder Nom_de_ma_vidéo.wmv -ofps 23.976 -ovc lavc -oac copy -o Nom_de_ma_vidéo.mkv

sans, là encore, oublier d’avoir éventuellement spécifié le chemin de la vidéo dans un terminal comme expliqué à l’étape précédente.

Le nouveau fichier se retrouve alors dans le même dossier que l’original :

 

  • Complément d’information

À lire : le petit guide de la conversion numérique par Cyrille Borne

Amusez-vous bien

Commencez bien l’année 2011 avec le calendrier Ubuntu

Voici une façon sympathique d’agrémenter son bureau puisque le site Espagnol Cursor Libre nous propose ce magnifique calendrier Ubuntu 2011 en forme de dodécaèdre a monter soi même.

Ce calendrier est publié sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 et disponible sur Spreadubuntu.Le fichier zip comprend :

  • Une version au format .jpg
  • Une version au format.png
  • Une version imprimable au format .pdf
  • Un guide pour les découpes et pliages au format .pdf
  • Une version  au format .svg pour pouvoir modifier les dimensions
  • Un fichier texte présentant la licence ainsi que l’auteur Byron Corrales Rivas

Il est à noter que ce calendrier est en Espagnol.

La patience est une vertu nécessaire pour l’assembler mais on y arrive, la preuve en image :

Amusez-vous bien.

EDIT : En ce Dimanche 9 janvier à 13H41, l’ami Ravomavain vient de mettre à disposition sur Spreadubuntu une traduction française. Il s’est également permis de remplacer les textes en Helvetica par la police Ubuntu. Un grand merci à lui.Et voilà le travail !

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Search

Categories