lecteur

Modifier le lecteur audio du menu son Unity d’Ubuntu

Après un passage avec Banshee, Ubuntu 12.04 LTS propose à nouveau Rhythmbox comme lecteur audio par défaut avec pour conséquence la présence de ce dernier dans le menu son du tableau de bord d’Unity et, même si l’on décide d’utiliser un autre lecteur audio que celui installé par défaut dans Ubuntu, il reste présent.

Si vous souhaitez faire disparaître Rhythmbox de ce menu pour le remplacer par un autre lecteur que vous avez installé, deux possibilités s’offrent à vous : la méthode en mode graphique ou le terminal.

  • La méthode en mode graphique :

Pour utiliser cette méthode, vous devez installer l’application Éditeur dconf (dconf Éditor) que vous trouverez dans la logithèque en recherchant « dconf ».

(vous pouvez installer dconf Éditeur en entrant dans un terminal la commande sudo apt-get install dconf-tools mais comme je parle ici de la méthode en mode graphique…)

Une fois cette application installée, recherchez la dans votre dash et ouvrez la.

 

Naviguez jusqu’à com > canonical > indicator > sound

Cliquez sur [‘rhythmbox’] et remplacez le par le(s) lecteur(s) de votre choix. Dans mon exemple, si je souhaite incrémenter Clémentine et VLC, j’inscris ['clementine', 'vlc']

Renseignez dans « blacklisted-media-players » le(s) lecteur(s) que vous ne voulez pas voir apparaître.

Fermez et relancez votre session pour que la modification soit prise en compte.

 

  • La méthode « Terminal »

Pour faire la même manipulation que celle vue précédemment sans passer par l’Éditeur dconf, il suffit d’ouvrir un terminal et, pour ajouter au menu Clémentine et VLC entrer la commande :

gsettings set com.canonical.indicator.sound interested-media-players "['clementine','vlc']"

Puis blacklister Rhythmbox à l’aide de la commande

gsettings set com.canonical.indicator.sound blacklisted-media-players "['rhythmbox']"

Pour vérifier la liste des lecteurs actifs dans le menu son, entrez la commande

gsettings get com.canonical.indicator.sound interested-media-players

Pour voir les  blacklistés, entrez la commande :

gsettings get com.canonical.indicator.sound blacklisted-media-players

Vous n’avez plus qu’à choisir la méthode qui vous convient le mieux.

Amusez-vous bien.

Source : How-To Geek

 

 

Lire et convertir une vidéo propriétaire au format .wmv en format libre .mkv avec MPlayer et MEncoder

N’ayant pu assister à la soirée souvenirs du camp d’été de mon fils, une des sympathiques bénévoles m’a proposé de me graver sur un CD la vidéo qu’elle avait réalisé à l’aide des photos prises lors de ce séjour et qu’elle avait présenté lors de cette fameuse soirée.

Tout content à l’idée de visionner cette vidéo, j’insère le CD dans mon ordinateur et là, m’aperçois qu’elle est au format .wmv (Windows Media Video) de ce cher Tonton Bill.

J’ai parfois tendance à oublier que le commun des mortels utilise Windows puisque disponible d’origine sur la plupart des PC vendus chez Carrouf et consort et que ce dernier utilise les logiciels fournis d’origine sur l’O.S. Mme Michu, bien évidement n’ a fait que subir ce que le marché impose à tout un chacun depuis des années mais, peut-on lui en vouloir ? Certainement pas puisqu’elle a eu la gentillesse de me graver sur CD le fruit de son labeur sans aucune contrepartie financière donc dans un esprit de partage qui ressemble à la philosophie du libre.

Je ne me voyais pas lui dire alors qu’elle avait passé du temps sur ce projet que c’était mal, qu’il ne fallait pas utiliser ces logiciels et formats forcément diaboliques puisque propriétaires et de surcroit illisibles sur ma Ubuntu.

J’ai donc choisi de trouver la solution qui dans un premier temps me permettrait de visionner l’œuvre sur mon ordinateur puis, dans un deuxième temps, de l’archiver dans un format libre.

  • Première étape

Dans un premier temps, j’ai choisi d’utiliser le fameux lecteur MPlayer disponible dans les dépôts officiels Ubuntu.Si vous ne l’avez pas encore, il vous suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande suivante pour l’installer :

sudo apt-get install mplayer

  • Deuxième étape

Malheureusement, MPlayer ne lit pas le format .wmv ou plutôt ne le lit pas en l’état. Il me va donc falloir installer le fameux codec manquant : w32codecs.

Attention, w32codecs n’est pas disponible dans les dépôts officiels Ubuntu, ne réalisez la manipulation proposée ci-dessous qu’en toute connaissance de cause.

Puisque w32codecs ne se trouve pas dans les dépôts Ubuntu, je vais devoir utiliser les dépôts Medibuntu [Medibuntu (Multimedia, Entertainment & Distractions In Ubuntu) est un dépôt qui ne peut pas être inclus dans la distribution Ubuntu pour des raisons juridiques (copyright, licence, patent, etc) – source Ubuntu-fr] en entrant dans un terminal la commande suivante :

sudo wget http://www.medibuntu.org/sources.list.d/`lsb_release -cs`.list --output-document=/etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list && sudo apt-get -q update && sudo apt-get --yes -q --allow-unauthenticated install medibuntu-keyring && sudo apt-get -q update

Une fois cette opération réalisée, il suffit d’installer w32codecs à l’aide de la commande suivante :

sudo apt-get install w32codecs

Ceci étant fait, je peux enfin visionner la fameuse vidéo sur MPlayer à l’aide de la commande

mplayer Nom_de_ma_vidéo.wmv

sans oublier d’avoir éventuellement spécifié le chemin de la vidéo dans un terminal avant de lancer la commande précédent en entrant dans votre console par exemple si celle ci se trouve dans votre dossier « Vidéos » :

cd Vidéos

  • Troisième étape

Comme annoncé en préambule, mon souhait est de sauvegarder cette vidéo dans un format libre, je vais donc l’encoder au format .mkv et, comme j’utilise MPlayer en lecture, j’opte naturellement pour MEncoder puisque cette application fait partie de MPlayer. Je l’installe à l’aide de la commande

sudo apt-get install mencoder

puis, dans le terminal, j’entre la commande suivante (merci Guillaume !!!) afin d’effectuer l’encodage :

mencoder Nom_de_ma_vidéo.wmv -ofps 23.976 -ovc lavc -oac copy -o Nom_de_ma_vidéo.mkv

sans, là encore, oublier d’avoir éventuellement spécifié le chemin de la vidéo dans un terminal comme expliqué à l’étape précédente.

Le nouveau fichier se retrouve alors dans le même dossier que l’original :

 

  • Complément d’information

À lire : le petit guide de la conversion numérique par Cyrille Borne

Amusez-vous bien

Calibre ou comment lire en toute liberté sous Linux

En ces temps de règlementation de l’internet et des droits d’auteur, permettez moi de vous parlez de Calibre.

Calibre est une application libre permettant la lecture de livres électroniques, la gestion de sa bibliothèque, la lecture de flux RSS mais également la conversion des fichiers de type e-book.

Calibre

Calibre permet également de synchroniser sa bibliothèque avec son lecteur habituel de livres éléctronique. La liste des lecteurs pris en charge semble relativement importante comme on peut le voir sur l’image ci-dessous.

La liste des formats de conversion est-elle aussi intéressante :

 

Formats de conversion

 

L’interface est séduisante, agréable et pratique d’utilisation et la gestion de la bibliothèque aisée.

Calibre propose également de suivre des flux d’informations…

…mais vous pouvez également lire des flux de votre choix :

Calibre est disponible pour Windows, pour Mac mais également pour de multiples distributions Linux (page de téléchargement). En ce qui concerne les utilisateurs d’Ubuntu, Calibre est présent dans les dépôts, vous pouvez-donc l’installer soit en passant par la logithèque Ubuntu,

soit en ouvrant un terminal et en copiant la commande ci-dessous :

sudo apt-get install calibre

Vous trouverez Calibre dans la rubrique « Bureautique » de vos applications.

Il ne vous reste plus qu’à alimenter votre bibliothèque.Si vous souhaitez vous faire plaisir avec des livres libres de droit, je vous conseille d’aller faire un tour sur

Amusez-vous bien et… bonne lecture

aTunes : nouveau lecteur de musique prometteur

Dans la série des lecteurs de musique pour Linux, je me permets de vous présenter aTunes.

atunesaTunes est développé en Java et fonctionne aussi bien sur Linux que Mac ou Windows.

Ses principales caractéristiques sont :

  • Formats supportés: MP3, OGG, WMA, WAV, FLAC, MP4, M4A, RA, RM, CUE
  • Télécharge la vidéo de la piste actuelle sur YouTube.
  • Suggestion pour les chansons liées
  • Radio en ligne
  • Mplayer pour tous les environnements, Xine pour les systèmes Linux
  • Contrôle du volume, fonction mute
  • Fonction Karaoké
  • Web Radio (beaucoup sont déjà programmées)
  • Equalizer
  • Lecture aléatoire et répétition
  • OSD (Affichage Écran)
  • Différent thème proposé pour une intégration dans votre environnement

Pour l’installer sur Ubuntu, il suffit de télecharger le .deb sur le site aTunes.Lorsque vous lancez aTunes pour la première fois vous choisissez l’emplacement de votre discothèque.atunes01Qui va se chargeratunes02Vous choisissez enfin l’apparence que vous souhaitez.atunes03atune07Sur la droite vous pouvez comme-ci dessus visualiser les vidéos disponibles sur You Tube.Vous pouvez également y faire apparaitre les paroles.atunes04Ou la fiche signalétique de l’artiste :atunes05Ou encore les artistes similaires :atunes06Bref un lecteur plutôt complet et agréable à l’utilisation.

Amusez-vous bien.

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April