Libre

« MAGIC » ! La nouvelle Hybryde Fusion 13.04 est définitivement « MAGIC »

Je suis un chanceux ! Comme à son habitude, la Team Hybryde m’a une fois de plus proposé de découvrir en avant-première la toute nouvelle version de sa distribution aussi atypique que sympathique basée sur Ubuntu 13.04 Raring Ringtail. Bien entendu, même si mes journées sont avec la préparation de la fête des mères actuellement bien remplies, je me suis empressé d’installer Hybryde Fusion 13.04 sur une clé USB afin de l’essayer en Live-USB.

HY01

Pour mémoire, Hybryde est LA distribution qui permet de tester une multitude d’environnements de travail. Son menu et sa présentation utilisant le Concept HY-D-V1, première version d’un bureau Gtk/WebKit écrit en Python procure une expérience très agréable à l’utilisation.

HY02

Ce que j’apprécie le plus dans cette distribution, c’est la façon qu’a la Team Hybryde de se remettre systématiquement en question pour proposer à chaque version de vraies nouveautés. Sur cette version, il s’agit notamment de la fonction « Magic » du menu qui permet une navigation aisée et réactive pour accéder aux applications installées sur cette distribution en utilisant une sorte de dash très intuitif.

HY03

Le dash de cette fonction « Magic » permet également d’accéder à quelques informations système.

HY04

Hybryde Fusion 13.04 devrait être mise sur orbite d’ici peu et disponible au téléchargement sur le site officiel. En attendant, je vous propose de la découvrir sur cette vidéo.

Amusez-vous bien.

Edit : Hybryde Fusion 13.04 est disponible au téléchargement en version 32 bits depuis le 18 mai 2013, 22H30. Rendez vous sur www.hybryde.org.

Hybryde Fusion, le cadeau de Noël des Geeks

Que peut attendre un Geek comme cadeau de Noël ? Un nouvel ordinateur, une tablette numérique ? Un smartphone ? Tout ça coûte cher ! Pourquoi ne pas lui offrir un cadeau gratuit ? C’est ce qu’a décidé de faire la Team Hybryde en mettant en ligne le 24 décembre Hybryde Fusion, distribution que je vous avais présentée en avant première sous le nom de HY-Desktop il y a déjà deux mois.

Fusion04

Plus qu’un desktop (HY-D-V1), elle est le fruit de cinq mois de travail, un véritable jeu à Geek. Hybryde Fusion, c’est tout le contraire d’une distribution légère, c’est le mélange de la puissance, de la beauté et de l’expérience multiple puisque permettant comme à son habitude à partir de son déconcertant bureau de jongler de KDE à GNOME 3 en passant par Unity, E17, XFCE, LXDE, OPENBOX et FVWM sans avoir besoin de se déconnecter.

Fusion02

Hybryde Fusion possède un moteur graphique entièrement basé sur CC3 tellement puissant que tous les fantasme des rois du web-design deviennent réalisables.
Le principe est le même que sur Gnome2, un répertoire .theme/HYDV1/ accueille les thémes pour ce desktop. Chaque theme se résume à un fichier CSS et un fichier de configuration. Un tutoriel de création de thèmes devrait rapidement être disponible.
Hybryde Fusion est livrée avec quelques thèmes et l’on peut comme le montre la vidéo ci-dessous passer allègrement de l’un à l’autre rien que pour le plaisir des yeux.
Si vous souhaitez vous aussi vous amuser avec cette nouvelle Hybryde Fusion, rendez-vous sur le site Hybryde nouvellement relooké afin de télécharger la belle. Pour les questions, le forum Hybryde est actif et réactif alors, n’hésitez pas à en user et en abuser.
Amusez-vous bien.

Me and my Shadow, un jeu libre pour BSD, Linux, Mac et Windows

Me and My Shadow (mon ombre et moi) est un jeu Open Source dont le but est de trouver comment atteindre la sortie à l’aide de son ombre. Le joueur doit exécuter et enregistrer un mouvement afin que son ombre le reproduise.

Il devra sauter par dessus les blocs, en déplacer certains et prendre appui sur son ombre pour atteindre son objectif. Le jeu est livré avec 40 niveaux différents mais le joueur à la possibilité d’en créer de nouveaux à l’aide de l’éditeur de plans.

Ce jeu est disponible pour Windows, Mac OS X, Ubuntu, openSUSE, Arch Linux, Gentoo, AmigaOS 3.x, FreeBSD, Nokia N900 / Maemo 5 et Pandora.

Me and MyShadow n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande pour Ubuntu 12.10 Quantal Quetzal :
sudo add-apt-repository ppa:upubuntu-com/games

ou pour les versions plus anciennes

sudo add-apt-repository ppa:odamite/meandmyshadow-stable

puis, quelque soit la version de votre Ubuntu:

sudo apt-get update

et enfin:

sudo apt-get install meandmyshadow

Vous pouvez lancez Me and my shadow depuis votre dash.

Pour les autres environnements, rendez-vous à la page Download du site officiel de l’application.

Le jeu est disponible dans plusieurs langues mais pas encore en Français. Heureusement, comme le montre la vidéo ci-dessous, il est relativement intuitif.

 

De plus, il existe même un mode de jeu « Tutorial » pour les débutants avec les indications à suivre alors…

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

HY-Desktop, la prochaine Hybryde va faire mal !

Vous souvenez vous de cette étrange distribution nommée Hybryde ? Celle qui permet de tester depuis un étrange bureau et ce sans avoir à se déconnecter plusieurs environnements de travail comme Kde, Gnome3, Unity, E17, XFCE, LXDE, OPENBOX et FVWM ?

Si Hybryde NirvanOS et EldoradOS fonctionnaient avec Cairo-Dock, si Hybryde Évolution nous a fait découvrir le HY-Menu, la version qui devrait débarquer sur vos écrans courant Novembre vous réserve une nouvelle surprise: le HY-Desktop.

J’ai eu le privilège de pouvoir tester ce HY-Desktop en avant première et je dois bien avouer qu’une fois de plus, j’ai été bluffé par le concept. Vous pouvez indifféremment faire apparaître le dock, le menu des applications, le gestionnaire de thèmes et fond d’écran…

…et l’accès aux différents environnements proposés avec une déconcertante fluidité.

Bien entendu, le travail n’est pas encore achevé mais l’équipe d’Hybryde se donne corps et âme à ce projet afin de pouvoir le « livrer » dans les délais annoncés.

Une chose est sûre, le bébé se présente bien, comme vous le montre la vidéo ci-dessous.

Pour conclure, je trouve cet environnement tellement pratique et agréable à l’utilisation que je dois avouer que je n’utilise même plus les autres environnements proposés par cette atypique distribution, ce qui est un comble puisque Hybryde reste un outil permettant de découvrir et d’utiliser une multitude d’environnements de bureau sans avoir à se déconnecter pour passer de l’un à l’autre.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Hybryde ou si vous voulez tester la version actuelle (qui ne dispose pas du HY-Desktop), n’hésitez pas à leur rendre une petite visite sur le site officiel. En ce qui me concerne, je ne manquerai pas de vous informer de la sortie de la prochaine version.

Merci à toute la Team Hybryde de m’avoir donné l’opportunité d’essayer ce beau projet.

Amusez-vous bien

la Maison Blanche ouvre le code de sa plateforme de pétition

Lors de son investiture, Le président Obama s’était engagé à créer le gouvernement plus ouvert et le plus participatif de toute l’histoire des États Unis. Une des réalisations de cet engagement a été la naissance en septembre 2011 de « We the people » (Nous le peuple), un outil simple et puissant permettant à tout citoyen américain d’adresser des pétitions au gouvernement Obama. Si une pétition rassemble un nombre minimum de signatures dans un délai défini, les responsables politiques se doivent alors de l’examiner et  de publier une réponse officielle.

Parmi nos engagements, nous lançons un nouvel outil en ligne – appelé «We the People» – pour permettre aux Américains de saisir directement la Maison Blanche, et nous partagerons cette technologie afin que chaque gouvernement au monde puisse permettre à ses citoyens de faire de même.

– Le président Barack Obama, Septembre 20, 2011

President Barack Obama participe à l’Open Government Partnership au Waldorf Astoria Hotel de New York, le 20 septembre 2011. (Photo officielle de la Maison Blanche par Samantha Appleton)

Distribuer le code source de cette application a pour but de donner aux gouvernements et autres organisations compétentes la possibilité d’utiliser cette plate-forme pour engager leurs propres citoyens et adhérents. De plus, l’examen du public et sa contribution à la base du code de l’application permettra de renforcer et d’améliorer la plate-forme.

Les améliorations attendues par le gouvernement américain grâce à la collaboration du plus grand nombre sont entre autres:

  • Le développement d’une API permettant aux utilisateurs de ne plus être obligés de se rendre sur le site dédié pour signer une pétition mais de le faire via un site tiers avec bien entendu un certain niveau de contrôle comme la vérification de l’adresse courriel,
  • L’intégration des réseaux sociaux comme Twitter et Facebook afin que les pétitions puissent non seulement êtres partagées mais également signées sur ces derniers,
  • Doter l’application d’une interface mobile dédiée.

Le code source est disponible à partir des dépôts GitHub de la Maison Blanche. Le système nécessite Drupal 7, MySQL 5, PHP et MongoDB pour fonctionner. Ce logiciel est sous licence GPLv2.

Amusez-vous bien.

Sources : The H Open & le fichier README du projet

 

 

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer