Libre

Du fromage pour les souris et du poisson pour les manchots dans le labyrinthe CuteMaze

Les jeux en 2D peuvent ils encore être amusants ? CuteMaze nous démontre que oui en nous proposant de diriger une souris à la recherche de son fromage…

ou un manchot de ses poissons dans des labyrinthes générés aléatoirement. Vous pouvez même si vous le souhaitez créer votre propre thème (voir  la page officielle de l’application)

Le temps écoulé, le nombre de pas effectués ainsi que le nombre de cibles atteintes est affiché à l’écran.

Les déplacements se font à l’aide des flèches du clavier et vous avez la possibilité de « dézoomer » pour vous repérer ou de cliquer sur « hint » pour savoir quelle direction prendre.

Lorsque la mission est réalisée, vous pouvez enregistrer votre score. Vous apercevez  l’intégralité du labyrinthe ainsi que tout le chemin que vous avez parcouru.

Vous pouvez également choisir le type de labyrinthe, la taille de celui-ci ainsi que le nombre de fromages/poissons à chercher.

En conclusion: un jeu simple, des graphismes simples mais un bon moment de détente.

CuteMaze est un jeu sous licence GPLv3 disponible tant pour Linux que pour Widows et Mac.

Si vous souhaitez installer CuteMaze dans votre Ubuntu, vous devez savoir que ce jeu n’est pas disponible dans les dépôts officiels. Vous ne devez donc le faire qu’en toute connaissance de cause.

Pour entrer l’adresse des dépôts, ouvrez un terminal et copiez la commande

sudo add-apt-repository ppa:gottcode/gcppa

Mettez à jour la liste de vos dépôts avec la commande

sudo apt-get update

Lancez l’installation en entrant dans votre terminal

sudo apt-get install cutemaze

Une fois l’installation terminée, ouvrez votre dash et tapez « cute »

Pour installer CuteMaze sur d’autres distributions Linux, sur Windows et Mac, rendez-vous sur la page officielle de l’application.

Amusez-vous bien.

Source: iloveubuntu

 

Réalisez des screencasts de votre terminal en deux temps trois mouvements avec Shelr.tv sur Ubuntu

Quel blogueur n’a jamais souhaité réaliser des vidéos de son terminal afin d’illustrer ses billets?

La plupart d’entre eux (d’entre nous devrais-je plutôt écrire) ouvrent une application permettant de capturer une vidéo de leur écran, font leur démonstration dans le terminal et upload la vidéo sur une plate-forme dédiée comme Viméo ou YouTube.

C’est en lisant un billet sur Mémo-Linux.com que j’ai découvert une façon beaucoup plus rapide, pratique et efficace permettant d’obtenir un bien meilleur résultat en ne se servant que du terminal et, cerise sur le gâteau, en utilisant un service d’upload et d’hébergement sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 : Shelrt.tv.

Un des aspect intéressant de Shelr.tv est qu’il ne s’agit pas d’un screencast au sens propre mais plutôt d’un enregistrement de ce qui se passe dans le terminal avec retranscription sur un fond reproduisant un terminal Ubuntu. De ce fait, l’upload comme la lecture de la vidéo est légère et rapide. Vous pouvez même si vous le souhaitez régler la vitesse de lecture.

Avant d’installer Shelr.tv, vous devez installer ruby et rubygems en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install ruby rubygems

Vous devez ensuite ouvrir une session sur Shelr.tv en utilisant soit votre compte Twitter, soit Google, soit GitHub, soit OpenID.

Il faut maintenant installer Shelr à l’aide de la commande ;

sudo gem install shelr

puis activer le compte à l’aide du numéro ID fourni lors de l’ouverture de la session sur Shelr.tv en écrivant dans le terminal :

shelr setup numéro_ID_fourni_par_shelr.tv

Nous pouvons maintenant passer à l’enregistrement du terminal avec la commande

shelr record

Un titre est alors demandé :

Un message vous annonce que la session d’enregistrement commence et que vous ne devez pas redimensionner votre terminal pendant l’enregistrement.

Pour terminer l’enregistrement, appuyez simultanément sur les touches [Ctrl] et [D].

Un nouveau message vous indique où se trouvent le dossier crée, vous donne le n° de l’enregistrement et vous informe de la fin de l’enregistrement.

Si vous souhaitez « lire » votre travail dans votre terminal, entrez la commande

shelr play last

ou

shelr play N°_de_l_enregistrement

Pour uploader sur Shelr.tv, la commande est

shelr push last

ou

shelr push N°_de_l_enregistrement

Vous êtes informé que votre enregistrement sera diffusé sous licence CC BY-SA 3.0. Il ne vous reste plus qu’a remplir le descriptif et les mots-clés que vous souhaitez :

Le message suivant vous informe de la publication  de votre enregistrement et vous donne l’adresse URL de ce dernier.

Si vous souhaitez publier le résultat de vos travaux sur votre site ou blog, cliquez sur le bouton « Embed » et recopiez le code HTML qui apparaît sur vôtre site ou blog.

A condition d’avoir installé Shelr, vous pouvez même regarder cet enregistrement dans votre terminal en cliquant sur l’engrenage et en recopiant la ligne qui s’ouvre dans votre terminal.

Vous pouvez vérifier avec la commande ci-dessous :

shelr play http://shelr.tv/records/4ff4406a9660805adf000016.json

Si vous souhaitez installer Shelr sous d’autres distributions Linux, rendez-vous sur GitHub.

Amusez-vous bien.

Hybryde Evolution 12.04 v1: aussi surprenant qu’agréable

Cela faisait déjà quelques temps que je m’étais promis d’essayer la nouvelle version d’Hybryde mais je n’en n’avais pas encore trouvé de moment pour le faire sérieusement car, avant d’écrire un billet sur cette dernière mouture, je voulais prendre le temps de l’utiliser réellement.

Avant toute chose, quelques rappels sur ce qu’est Hybryde car au-delà d’être une énième distribution Linux, c’est avant tout un outil de découverte de différents environnements de travail comme Kde, Gnome3, Unity, E17, XFCE, LXDE, OPENBOX et FVWM.

Lorsque vous lancez Hybryde, vous arrivez sur un bureau d’accueil avec HY-menu.

Qu’est-ce que le HY-menu ?

C’est un croisement entre Dock et Dash  vous permettant aussi bien d’accéder aux environnements cités précédemment…

qu’a toute application que vous souhaitez lancer…

…afin de pouvoir se servir de son ordinateur depuis ce bureau d’accueil sans avoir à aller sur l’un ou l’autre des environnements proposés. Cela permet lorsque l’on utilise comme moi sa machine avec un Live-USB de gagner du temps lorsque l’on souhaite simplement naviguer sur Internet ou relever sa messagerie.

Cet HY-menu est non seulement paramétrable mais il permet également de configurer ce bureau d’accueil  en choisissant son gestionnaire de fenêtre favori ainsi que son thème de prédilection.

Je ne reviendrai pas sur la longue liste des applications proposées puisque j’ai déjà abordé ce sujet lors de précédents billets (voir la liste plus bas) mais du fait de la possibilité d’utiliser plusieurs environnements sans jamais déconnecter sa machine, on y retrouve autant d’applications commençant par la lettre G comme Gnome que par la lettre K comme KDE.

Si une application vous manque, pas de panique ! Hybryde étant développé à partir d’Ubuntu, vous y retrouver aussi bien la logithèque Ubuntu que Synaptic (le fameux gestionnaire de paquets), les plus avertis pouvant bien sûr utiliser le terminal.

En résumé, une fois de plus Hybryde nous propose une version aboutie de cet étrange et intéressant concept qui permettra à tout un chacun de se familiariser avec différents environnements, de les comparer et pourquoi pas,  trouver enfin celui qui lui correspond le plus.

Si vous souhaitez télécharger Hybryde Evolution 12.04 v1, rendez-vous sur cette page. Pour aller sur la page d’accueil du site officiel, c’est ici.

Amusez-vous bien.

Des dessins vectoriels libres comme s’il en pleuvait

C’est suite à un courriel me demandant si j’acceptais de participer à la traduction en Français de ce site que j’ai découvert Vector.us.

Les dessins vectoriels sont des éléments de design importants utilisés quotidiennement pas les designers. Jusqu’alors, il n’existait pas de vrai moteur de recherche pour des images vectorielles libres avec des collections complètes et des recherches flexibles, d’où la naissance de ce site.

Les recherches peuvent être affinées par types de fichiers et couleurs

Vous pouvez également uploader vos créations afin d’enrichir la base et partager vos travaux.

En résumé, voici une base de donnée internationale qui en réjouira plus d’un et qui ne demande qu’à s’enrichir de vos créations personnelles.

Amusez-vous bien

MComix, un lecteur de BD disponible pour Ubuntu

MComix est un fork de l’ancien projet Comix arrêté fin 2009 auquel ont été ajoutées des corrections de bugs et des améliorations de la stabilité.

MComix est à l’origine une visionneuse d’image hautement personnalisable conçue spécifiquement pour gérer la bande dessinée et qui peut lire les images au format ZIP, RAR, 7Zip ou des archives TAR ainsi que de simples fichiers d’image.

Si vous souhaitez utiliser  MComix dans Ubuntu 12.04 Precise Pangolin ou Ubuntu 11,10 Oneiric Ocelot, vous devez au préalable installer le paquet suivant en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install python-setuptools

Vous devez ensuite télécharger la  dernière version de MComix depuis Sourceforge puis extraire le dossier mcomix-0.97.1 (n° de version actuel) du dossier tar.bz2 téléchargé en le mettant dans votre dossier « Documents ».

Rendez vous à cet emplacement dans le terminal en entrant la commande :

cd ~/Documents/mcomix-0.97.1/ (Verifiez le numéro de la version)

Lancez alors la commande suivante :

sudo python setup.py install

Pour lance MComix, vous devez appuyer simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de votre clavier et entrer la commande

mcomix

MComix est également disponible pour d’autres distributions Linux ainsi que pour Windows sur cette page.

Vous pouvez trouver des BD libres sur le site The Digital Comic Museum pour lequel une simple inscription suffit. La plupart sont en Anglais mais en cherchant bien…

Bonne lecture et amusez-vous bien.

Source : Tech Drive-in

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April