Look

Un Conky-Lua prêt à installer pour Ubuntu, Linux-Mint, Open-Suse, Fedora et Debian

Vous connaissez sans doute l’application Conky qui permet d’afficher sur le bureau de sa distribution préférée des informations comme la date, l’heure, l’utilisation du processeur, de la mémoire vive, du swap, des disques, du réseau, etc.

Conky-Lua permet d’originales présentations par exemple sous forme d’anneaux comme celle présentée ci-dessous ou comme celles que vous trouverez chez les passionnés du Forum Ubuntu-fr.

Si vous souhaitez installer ce dernier sur votre machine, rien de plus simple puisque le script est disponible sur Gnome-Look.org tant pour Ubuntu que Linux-Mint, Open-Suse, Fedora et Debian.

Dans un premier temps, si vous êtes sur Ubuntu, nous allons devoir installer Conky en ouvrant un terminal et en entrant la commande

sudo apt-get install conky-all

Ceci étant fait, nous allons télécharger l’archive en cliquant sur ce lien puis en extraire le dossier « Conky-lua » dans lequel se trouvent différentes archives correspondant aux distributions précédemment citées. Choisissez celle qui concerne votre distribution et extrayez le dossier qu’elle contient. Si vous êtes comme moi sous Ubuntu, ce sera le dossier « Conky ubuntu-lua ».

Ouvrez ce dossier et renommez le fichier « conkyrc » en « .conkyrc » puis déplacez le dans votre dossier personnel (Home).

Puisque vous êtes dans votre Home, profitez-en pour créer un dossier que vous nommerez .conky et copiez-y les deux fichiers restants (« clock_rings.lua » et « new-ubuntu-logo.png »).

Ouvrez votre terminal et afin de modifier une ligne de script de .conkyrc entrez la commande

gedit .conkyrc

afin de remplacer la ligne 54

lua_load ~/.lua/scripts/clock_rings.lua

par

lua_load ~/.conky/clock_rings.lua

Enregistrez et fermez puis tapez simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et entrez la commande

conky

Si votre connexion internet est en Wifi, la partie « Net » ne fonctionnera pas. Pour l’activer, ouvrez à nouveau le script en entrant dans votre terminal

gedit .conkyrc

Dans les lignes 72 et 73, remplacez « eth0 » par « wlan0 », enregistrez et relancez le conky.

Si vous souhaitez que ce conky démarre automatiquement lorsque vous ouvrez votre session, allez dans  » applications au démarrage. Cliquez sur ajouter et entrez la commande :

sh -c "sleep 40 && conky"

Le « sleep 40  » correspond à un délai d’attente de 40 secondes avant l’ouverture de Conky, ce qui permet que toutes les applications soient lancées avant l’ouverture de ce dernier afin d’éviter un affichage par dessus les fenêtres ouvertes.

Amusez-vous bien.

Source : Unixmen

Une horloge « Ubuntu » sur votre site

Si vous souhaitez afficher l’heure sur votre blog ou site (html ou xhtml) aux couleurs d’Ubuntu, SpreadUbuntu propose une version remaniée sous licence Creative Commons BY-SA de CooclClock (BSD OpenSourceLicence) aux couleurs de votre O.S. de prédilection.

  • Dans un premier temps, vous devez télécharger le dossier source.
  • Décompressez le dossier.
  • Ouvrez le dossier « ubuntu_clock_1_0.1 »

  • Uploadez le dossier « ubuntu clock » à la racine de votre site

  • Copiez entre les balises <head> et </head> de la page où vous souhaitez faire apparaître l’horloge le code suivant :

<script src="ubuntu clock/jquery.js" type="text/javascript"></script>
<!--[if IE]><script type="text/javascript" src="ubuntu clock/excanvas.js"></script><![endif]-->
<script src="ubuntu clock/coolclock.js" type="text/javascript"></script>

  • Copiez entre les balises <body> et </body> de la même page le code suivant :

<canvas style="background-image: url('ubuntu clock/ubuntu.png'); background-repeat:no-repeat; background-position:center"></canvas>

Amusez-vous bien

Gagnez de la place dans le tableau de bord Unity d’Ubuntu en supprimant votre nom

Un  nombre excessif d’applets dans le tableau de bord s’avère parfois gênant lors de l’utilisation de certaines applications car ces derniers peuvent masquer certaines fonctions comme dans l’exemple ci-dessous la rubrique « Aide » de Gimp qui se retrouve à moitié cachée.

Si vous ne souhaitez pas vous séparer d’un de vos nombreux applets, une solution consiste à supprimer le nom de l’utilisateur. Pour ce faire, il suffit de taper simultanément sur [Alt] et [F2] et d’entrer la commande

gsettings set com.canonical.indicator.session show-real-name-on-panel false

puis toujours en tapant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de relancer unity à l’aide de la commande

unity --replace

« Clapico » a disparu et la rubrique « Aide » est désormais visible dans son intégralité.

La session reste accessible par l’icône qui lui est dédiée.

Si vous souhaitez revenir à l’affichage du nom d’utilisateur, la manipulation devra être effectuée avec la commande

gsettings set com.canonical.indicator.session show-real-name-on-panel true

sans oublier de relancer Unity à l’aide de la commande

unity --replace

Amusez-vous bien

Source : Ubuntued

 

Configurez facilement Unity avec MyUnity

MyUnity est une application permettant de configurer facilement et intuitivement l’environnement Unity des dernières versions d’Ubuntu. Plusieurs onglets permettent d’accéder à différents réglages concernant le dock, le dash, le tableau de bord, le bureau et la police de caractère.

  • Le Dock

Cet onglet permet de modifier la taille des icônes du dock ainsi que leur apparence mais également le comportement de ce dernier.

  • Le Dash

En principe vous pouvez ici modifier le flou du dash mais personnellement je n’ai pas vu de réelle différence en essayant les réglages proposés.

  • Le tableau de bord

Les réglages proposés actuellement dans cette onglet concernent le degré de transparence du tableau de bord.

  • Le Bureau

Cette fonction permet de faire apparaitre ou non sur le bureau le dossier personnel, le réseau, les différents périphériques ainsi que la corbeille.

  • La police

C’est sur ce dernier onglet que l’on peut choisir la police qu’utilisera le système ainsi que sa taille.

Si vous souhaitez installer MyUbuntu sur votre système, sachez que ce dernier n’est pas (encore) disponible dans les dépôts officiels des versions 11.04 Natty Narwhal et 11.10 Oneiric Ocelot et que vous ne devez donc le faire qu’en toute connaissance de cause même s’il y a fort à parier que MyUnity soit intégré dans les dépôts d’Ubuntu 12.04 Precise Pangolin car lorsque l’on ajoute le ppa, le terminal retourne le message suivant :

If you are using Precise (the current development release, which in time will become 11.10), please don’t use this PPA: MyUnity is already availble from Ubuntu Archive through Ubuntu Software Center.
More info: https://launchpad.net/~myunity/+archive/ppa

MyUnity fonctionne tant sur Ubuntu 11.04 que 11.10 mais comme le montre la capture ci-dessous, tous les réglages ne sont pas disponibles sous Natty Narwhal.

Pour installer MyUnity, il suffit d’entrer dans un terminal la commande :

sudo apt-add-repository ppa:myunity/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install myunity

MyUnity est accessible à partir du dash (j’ai du rebooter ma machine pour le voir apparaître).

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntued

Retrouver un écran de veille dans Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

L’arrivée d’Unity en remplacement de Gnome 2 a apporté bien des modifications dans les habitudes d’utilisation de sa machine et certains, même si cela n’est plus indispensable depuis la disparition des encombrants écrans cathodiques, regrettent la disparition de l’écran de veille.

Il est en fait très simple en deux lignes de commande de le faire revenir sur nos écrans Ubuntu.

Nous allons dans un premier temps ouvrir un terminal afin de supprimer gnome screensaver à l’aide de la commande

sudo apt-get remove gnome-screensaver

pour dans un deuxième temps le remplacer par xscreensaver en entrant la commande

sudo apt-get install xscreensaver xscreensaver-gl-extra xscreensaver-data-extra

Ceci étant fait, ouvrons le dash et entrons « xscr »


Cliquons sur l’application « Économiseur d’écran »  afin de régler notre écran de veille à notre convenance.


Nous pouvons ici régler le délai et choisir un seul économiseur ou plusieurs en mode aléatoire.


L’onglet « Avancé » permet entre autres fonctions de choisir le dossier d’images si l’on souhaite utiliser ses photos en écran de veille ainsi que différents paramétrages. Il est possible d’en voir le résultat immédiat en revenant sur l’onglet « Modes d’affichage » et en cliquant sur « Aperçu ».
Il ne nous reste plus qu’à ajouter xscreensaver à la liste de nos applications au démarrage


Une fois la fenêtre ouverte, choisissons « Ajouter »

À la rubrique commande inscrivons

xscreensaver -nosplash

l’écran de veille sera désormais activé dès la prochaine connexion.

Amusez-vous bien

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April