Navigateur

Insérer un calcul d’itinéraire Google Maps sur son blog ou sur son site

Je me creuse la tête depuis quelques temps pour insérer un calculateur d’itinéraire sur le site que je suis entrain de construire pour la future activité de mon épouse afin que les clients puissent trouver et imprimer le trajet leur permettant de nous rendre visite.

Je me suis dans un premier temps rendu sur le site calculateur-itineraire.com qui permet sans grande compétence d’éditer le script, qui l’héberge et qui vous communique par mail l’adresse à insérer dans les balises <i frame> afin de faire apparaître le résultat sur votre site.

Si cette solution est pratique, elle présente quelques inconvénients :

  • la barre « Annonces Google » que je ne souhaite pas faire apparaitre mais calculateur-itineraire.com est en droit de prétendre à une certaine rémunération en échange du service rendu,
  • l’impossibilité d’effectuer tous les paramétrages que l’on peut souhaiter pour une bonne intégration sur son site.

A force de recherches, j’ai trouvé différents scripts que j’ai modifié jusqu’à obtenir le résultat escompté mais l’insertion dans une page WordPress du site de mon épouse ne me satisfaisait pas.

Au final, j’ai crée une page html que j’ai uploadé à la racine de son site puis, dans la page du site prévue à cet effet, j’ai inséré une balise <i frame> qui m’a enfin donnée satisfaction. Vous pouvez testez ci-après ce calculateur qui vous mènera tout droit là où plusieurs personnes se bousculent tous les cinq ans pour y vivre.

 Pour pouvoir insérer une carte de ce type sur votre site, il vous faut dans un premier temps avoir un compte Google mais entre Picasa, Gmail et Google+, c’est peut-être déjà le cas. Une fois connecté à ce compte, vous devez récupérer une clé Google Maps API en vous rendant sur la page dédiée. La clé vous est délivrée instantanément, vous n’avez qu’à la copier quelque part pour ne pas l’égarer.

Vous devez ensuite identifier les coordonnées de votre point d’arrivée en recherchant l’adresse dans Google Maps puis en effectuant un clic droit sur l’endroit précis pour choisir « Plus d’info sur cet endroit », ce qui permet l’affichage des coordonnées dans la barre de recherche.

Copiez ces coordonnées, nous en aurons besoin pour la personnalisation de votre script.

Ouvrez un éditeur de texte et copiez le script suivant. Les zones de texte en rouge devront impérativement être modifiées:

<html>
<head>
<title>Calculateur d'itinéraire</title>
<meta http-equiv="Content-Type" content="application/xhtml+html; charset=utf-8" /
<meta name="Identifier-URL" content="http://votre.site.com">
<META NAME="Author" CONTENT="VDC">
<META NAME="OWNER" CONTENT="VDC">
<META name="Rating" content="general">
<META name="revisit-after" content="15 days">
<META name="robots" content="index, follow">
<META name="Robots" content="All">

<META http-equiv= »Content-Language » content= »fr »>
<LINK REL= »SHORTCUT ICON » HREF= »favicon.ico »>
<style type= »text/css »>
body { font-family: Arial, Verdana, sans serif; font-size: 11px; margin: 2px; }
table.iti { background-color: FFFFFF; font-size: 11px; margin: 4px; }
table.directions th { background-color:#C5DDE7; font-size: 15px;}
table.directions td { font-size: 11px;}
img { color: #000000; }
#map_canvas { width: 396px; height: 460px; border: 0px solid #333333 ; margin: 0px;}
#directions { width: 2196px; height: 460px; border: 0px solid #333333 ; margin: 2px; overflow: auto; width: auto; text-align: left; font-size: 9px; }
</style>
<style type= »text/css » media= »print »>
.print { display:none; }
#directions { width: 460px; height: auto; border: 0px solid #333333; margin: 2px; text-align: left; font-size: 9px; }
</style>
<script src= » http://maps.google.com/?file=api&amp;v=2.x&amp;key=ZZZZZZZZZzzZZZZ1zzZZZZz1zZZZZzZzzZZzzZzZZzz1ZzZzzzZZZZZzzZZZZzz1ZzZZZZZzZzz_ZzzzzZzzZZ  » type= »text/javascript »></script>
<script type= »text/javascript »>
var map;
var gdir;
var geocoder = null;
var addressMarker;
function initialize()
{
if (GBrowserIsCompatible())
{
map = new GMap2(document.getElementById(« map_canvas »));
gdir = new GDirections(map, document.getElementById(« directions »));
GEvent.addListener(gdir, « load », onGDirectionsLoad); <!– Charge la partie pour les distances –>
GEvent.addListener(gdir, « error », handleErrors); <!– Charge la partie pour les messages d erreurs –>
map.setCenter(new GLatLng(48.870897,2.316931), 6);
map.addControl(new GMapTypeControl());
map.addControl(new GLargeMapControl());
map.addControl(new GOverviewMapControl());
map.addControl(new GScaleControl());
map.enableScrollWheelZoom();
var point = new GLatLng(48.870897,2.316931);
map.addOverlay(new GMarker(point));
}
}
function setDirections(fromAddress, toAddress, locale)
{
gdir.load(« from:  » + fromAddress +  » to:  » + toAddress, { « locale »: locale });
}
function handleErrors()
{
if (gdir.getStatus().code == G_GEO_UNKNOWN_ADDRESS)
alert(« Aucune location géographique correspondante n’a pu être trouvée pour l’une des adresses spécifiées.\nCe qui peut être du à une adresse récente, ou incorrecte.\nN’oubliez pas d’ajouter dans l’adresse le pays (en anglais).\nError code:  » + gdir.getStatus().code);
else if (gdir.getStatus().code == G_GEO_SERVER_ERROR)
alert(« La demande d’itinéraire n’a pu être calculée avec succès, aucune raison de l’échec n’est connu.\n Error code:  » + gdir.getStatus().code);
else if (gdir.getStatus().code == G_GEO_MISSING_QUERY)
alert(« The HTTP q parameter was either missing or had no value. For geocoder requests, this means that an empty address was specified as input. For directions requests, this means that no query was specified in the input.\n Error code:  » + gdir.getStatus().code);
else if (gdir.getStatus().code == G_GEO_BAD_KEY)
alert(« La clé (Key) n’est pas valide ou ne correspond pas au nom de domaine. \n Error code:  » + gdir.getStatus().code);
else if (gdir.getStatus().code == G_GEO_BAD_REQUEST)
alert(« La demande d’itinéraire n’a pu être correctement parsé.\n Error code:  » + gdir.getStatus().code);
else alert(« Une erreur inconnue est survenue. »);
}
function onGDirectionsLoad()
{
var reg=new RegExp(« &nbsp; », « g »);
kilometrage = gdir.getDistance().html;
document.getElementById(« km »).value = kilometrage.replace(reg,’ ‘);
}
</script>
</head>

<BODY BGCOLOR= »FFFFFF » TEXT= »#000000″ leftmargin= »0″ rightmargin= »0″ topmargin= »0″ bottommargin= »0″ marginheight= »0″ marginwidth= »0″ onLoad= »initialize(); » onUnload= »GUnload() »>
<form id= »monFormulaire » method= »post » action= »# » onSubmit= »setDirections(this.from.value, this.to.value, ‘fr’); return false »>
<table width= »496″ border= »0″>
<tr valign= »top »>
<td align= »right » width= »40″><strong>Départ:</strong></td><td align= »left » width= »400″><input type= »text » id= »fromAddress » name= »from » size= »40″></td>
<td align= »right » rowspan= »3″ width= »40″ valign= »middle »><input name= »gogogo » type= »submit » value= »Itinéraire » /><br><A href= »javascript:window.print() »><img src= »printer.gif » width= »32″ height= »32″ border= »0″ alt= »Imprimer l’itinéraire » title= »Imprimer l’itinéraire »></A></td>
</tr>
<tr><td align= »right »><strong>Arrivée:</strong></td><td align= »left »><input type= »text » name= »ArriveeAlt » size= »40″ value= »L’Élysée » disabled><input type= »hidden » id= »toAddress » name= »to » value= »48.870897,2.316931« ></td></tr>

<tr><td align= »right »><strong>Kms :</strong></td><td><input type= »text » id= »km » value= » » size= »9″ disabled >&nbsp;N’oubliez pas d’ajouter le pays (en anglais) !</td></tr>
<tr><td colspan= »3″>
<center>
<br>
</table>
<table width= »500″ border= »0″ cellspacing= »1″ cellpadding= »0″>
<tr><th width= »196″>Itinéraire détaillé</th><th width= »296″>Carte</th></tr>
<tr><td><div id= »directions »></td><td><div id= »map_canvas »></div></td></tr>
</table>
</form>

</BODY>
</HTML>

http://votre.site.com est à remplacer par l’adresse de votre site

ZZZZZZZZZzzZZZZ1zzZZZZz1zZZZZzZzzZZzzZzZZzz1ZzZzzzZZZZZzzZZZZzz1ZzZZZZZzZzz_ZzzzzZzzZZ est à remplacer par la clé Google Maps API qui vous a été fournie

48.870897,2.316931 (en trois endroits) est à remplacer par les coordonnées du point d’arrivée

L'Élysée est à remplacer par le nom de la destination tel que vous souhaitez qu’il apparaisse sur le calculateur d’itinéraire.

Vous pouvez également modifier les codes couleurs, rajouter des bordures et choisir l’épaisseur de ces dernières (je les ai mises à « 0 »), modifier les dimensions d’affichage, etc.

Enregistrez vote fichier sous le nom gmap.html dans le dossier de votre choix. Enregistrez également dans ce dossier l’image ci-dessous :

Ouvrez votre fichier gmap.html dans votre navigateur internet afin de voir s’il correspond à vos attentes et modifiez vos réglages en conséquence.

Une fois vos réglages terminés, uploadez le fichier gmap.html et l’image printer.gif à la racine de votre site.

Pour insérer ce calculateur dans ce billet de mon blog WordPress, je me suis mis en mode HTML

afin d’entrer mes balises <i frame> indiquant l’adresse de mon fichier gmap.html aux dimensions de mon choix :

<p style="text-align: center;"><iframe src="/gmap.html" frameborder="0" marginwidth="0" marginheight="0" scrolling="no" width="500" height="500"></iframe></p>

Je ne sais s’il existe ou non des moyens plus simples pour insérer ce calculateur d’itinéraire mais j’ai enfin obtenu le résultat escompté.

EDIT : Le script ayant subio quelques modifications à cause de la mise en page, vous pouvez le télécharger ICI.

Amusez-vous bien

Un lanceur Google+ « Uploader » d’images dans le dock Unity d’Ubuntu

A l’heure où Google+ fait le buzz, voici un lanceur plus que pratique pour les utilisateurs de Google + sous Ubuntu 11.04 Natty Narwhal.

Pour en bénéficier, vous devez dans un premier temps installer GoogleCL soit en passant par la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install googlecl

Une fois GoogleCL installé, ouvrez un terminal et entrez la commande :

google picasa list

Renseignez comme demandé votre nom d’utilisateur (machin@gmail.com). Votre navigateur va alors vous ouvrir une page vous proposant d’autoriser l’accès à votre compte par cette application.

Il reste maintenant à télécharger le lanceur Google+ en cliquant sur l’icône ci-dessous

Décompressez ce dossier dans votre home.

Comme nous devons modifier ce lanceur, nous allons l’éditer en ouvrant un terminal à l’aide de la commande :

gedit ~/.googleplus/google+.desktop

Remplacez les deux « clapico » par le nom de votre session Ubuntu puis enregistrez et fermez l’éditeur de texte.

Rendez vous ensuite dans votre home afin de rechercher le dossier .googleplus précédemment décompressé . Celui-ci étant caché, il vous faudra appuyer simultanément sur les touches [Ctrl] et [H] pour le faire apparaître.

Ouvrez le

Faites un clic droit sur le fichier google+.desktop puis dans propriétés sélectionnez l’onglet « Permissions » et cochez la case « Autorisez l’exécution du fichier comme un programme ».  Le fichier google+.desktop devrait s’être transformé en Google+

Il ne reste plus qu’à le faire glisser dans votre dock.

Non seulement ce lanceur vous propose d’accéder directement à la rubrique choisie mais vous pouvez aussi faire glisser des images directement dans la nouvelle îcone afin de les « Uploader » sur vote compte Picasa.

Une fois l’image transférée, votre navigateur s’ouvrira automatiquement sur l’album Picasa.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Firefox 8 « Nightly » en Français dans votre Ubuntu

Pour celles et ceux qui, suite à mon précédent billet ont installé Firefox 8 Nightly, voici comment bénéficier de cette dernière mouture de ce navigateur dans notre belle langue de Molière.

Ouvrez la page : https://ftp.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/nightly/latest-mozilla-central-l10n/linux-x86_64/xpi/

Choisissez firefox-8.0a1.fr.langpack.xpi (ou cliquez sur ce dernier lien).

Autorisez l’installation (Allow)

Lancez l’installation (Install Now) puis redémarrez Firefox Nightly. Vous bénéficiez désormais de la version francophone de votre navigateur préféré.

Amusez-vous bien.

 

Tentez l’expérience Firefox 8 dans Ubuntu (PPA)

Pour tous ceux qui souhaitent vérifier si effectivement, Firefox 8 est 20% plus rapide que Firefox 5, il est désormais possible de l’installer très facilement sur Ubuntu.

Le site ExtremeTech recense toutes les informations concernant ces améliorations en matière de rapidité, notamment en ce qui concerne son ouverture et la restauration de session entre autre.

Avant de l’installer, quelques mises en garde s’imposent :

  • La version proposée n’est pas une version définitive. Elle est d’ailleurs actuellement baptisée « Nightly ».
  • Firefox 8 ne fonctionne pas en Français. EDIT : Firefox supporte le Français.
  • Les Plugins de Firefox 5 (en tout cas ceux que j’utilise) ne sont pas compatibles.
  • Cette installation ne supprimera pas votre version actuelle mais comme le ppa concerne les versions « daily » de Firefox qui propose l’installation des dernières versions instables du célèbre navigateur, vous risquez à un moment ou à un autre de vous retrouver avec une mise à jour non désirée de votre version habituelle. Si vous ne souhaitez courir ce risque, vous pouvez désactiver/supprimer le ppa mais vous vous priverez alors des évolutions de Nightly, à chacun de choisir.
  • Nightly n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

La bonne nouvelle, c’est qu’il suffira de rajouter l’adresse des dépôts, de mettre à jour ces derniers puis de lancer l’installation – puisqu’il existe un ppa – en entrant la commande suivante dans votre terminal :

sudo add-apt-repository ppa:ubuntu-mozilla-daily/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install firefox-trunk

Il ne reste plus qu’à taper « fir » dans le dash d’Unity afin de lancer « Navigateur Web Nightly »

Pour les autres distributions, c’est ici.

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntips

UbuMonkey, jeune navigateur pour Linux

À l’heure où tout le monde ne parle plus que de Firefox 4.0, j’ai découvert en lisant un billet de Ubuntips UbuMonkey, un nouveau navigateur pour Linux.

UbuMonkey est né en Octobre 2010. Il s’agit d’un simple navigateur écrit en REALbasic conçu pour être léger et facile à utiliser. UbuMonkey a été développé pour Ubuntu mais peut fonctionner sur n’importe quelle distribution  Linux.

Ce navigateur n’est actuellement pas utilisable au quotidien puisque plusieurs fonctionnalités n’y sont pas activées et, sauf si vous êtes curieux, il n’y a à ce jour pas d’intérêt à l’utiliser. Un exemple, même si la navigation par onglet est prévue, elle n’est pas encore activée.

L’interface est fluide, pratique et s’ouvre rapidement. Le UbuMonkey Help Center proposé dans la barre de menu est plutôt sympathique puisque sous forme de vidéo.

UbuMonkey est actuellement en recherche de développeurs Java et REALbasic.

Si vous souhaitez essayer ce nouveau navigateur, sachez qu’il n’est pas présent dans les dépôts officiels Ubuntu et que vous ne devez le faire qu’en toute connaissance de cause.

Comme il n’existe malheureusement pas de PPA, vous devrez récupérer le DEB sur la page Sourceforge ou sur la page Launchpad (puisque le projet y est présent depuis le 24 mars) pour l’installer et surtout vérifier régulièrement s’il existe ou non une nouvelle version.

En attendant un navigateur plus complet, bon courage aux développeurs.

Amusez-vous bien.

Liens :

 

 

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April