O.S.

Test Drive : essayez les dernières releases Lucid Lynx dans une machine virtuelle

TestDrive est un projet qui permet de télécharger et d’exécuter facilement l’image la plus récente de la version Ubuntu en cours de développement dans une machine virtuelle.

TestDrive peut également être configuré pour télécharger et exécuter n’importe quelle image iso dans une machine virtuelle.

L’objectif principal est de fournir une méthode très simple pour permettre aux utilisateurs novices d’Ubuntu de tester les versions d’Ubuntu avant la sortie officielle.

Pré-requis : avoir (ou installer) VirtualBox ou KVM

Pour installer TestDrive (Karmic Koala) uniquement, ouvrez une console et copiez les lignes suivantes :

sudo add-apt-repository ppa:testdrive/ppasudo apt-get updatesudo apt-get install testdrive

Pour les versions plus anciennes d’Ubuntu, ouvrez un terminal et copiez la commande suivante afin d’ouvrir votre fichier source.list :

sudo gedit /etc/apt/sources.list

Si vous utilisez Jaunty Jackalope (9.04), ajoutez les lignes suivante au fichier source.list :

deb http://ppa.launchpad.net/testdrive/ppa/ubuntu jaunty maindeb-src http://ppa.launchpad.net/testdrive/ppa/ubuntu jaunty main

Si vous êtes sous Intrepid Ibex (8.10), ce sont ces lignes que vous devrez utiliser :

deb http://ppa.launchpad.net/testdrive/ppa/ubuntu intrepid maindeb-src http://ppa.launchpad.net/testdrive/ppa/ubuntu intrepid main

Enregistrez et quittez puis, copiez dans votre terminal :

sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys 4D1BAE55

sudo apt-get update

sudo apt-get install testdrive

Une fois TestDrive installé, allez dans Applications > Outils système > TestDrive an Ubuntu ISO

TestDrive s’ouvre alors en console

Il ne vous reste plus qu’à indiquer le n° de l’image que vous souhaitez lancer ou entrer manuellement son URL.Une fois chargée, la distribution choisie s’ouvrira dans votre machine virtuelle

Si vous exécutez TestDrive tous les jours, le cache  sera mis à jour, et les téléchargements suivants seront beaucoup plus rapides.

Amusez-vous bien

Sources : Ubuntu Geek & DustinKirkLand

Nicaragua : Ubuntu à l’école ? Ça se confirme !!!

Suite de mon précédent billet traitant de ce sujet.

Aujourd’hui s’est tenue eu une deuxième réunion avec les autorités du ministère de l’Education (MINED) et l’Université nationale autonome du Nicaragua (UNAN) afin de clarifier certains aspects du projet et d’élaborer un plan d’action préliminaire.

Guardabarranco* GNU / Linux est désormais le nom officiel du projet qui vise à développer une distribution éducation du Nicaragua.

Cette distribution sera fondée sur Ubuntu Lucid Lynx. Elle bénéficiera des dépôts officiels d’Ubuntu auxquels s’ajouteront  quelques nouveaux logiciels éducatifs.  Les applications éducatives déjà existantes seront quant à elles adaptées au programme des écoles primaires et secondaires Nicaraguayennes.

Dans un premier temps, les enseignants seront dotés de 20.000 ordinateurs portables équipés de Guardabarranco GNU / Linux. Dans un deuxième temps, ce sont les salles informatiques des écoles qui seront à leur tour pourvues de cette distribution.

Contrairement à ce que certains ont pu prétendre, il ne s’agira pas d’une distribution dérivée mais plutôt d’un remix d’Ubuntu bénéficiant de quelques paquets supplémentaires conçues répondant aux besoins spécifiques  du système scolaire Nicaraguayen.

Il s’agit d’un projet de grande importance qui va non seulement changer l’apprentissage de
l’informatique dans les écoles publiques mais qui va également permettre d’étendre encore davantage l’utilisation de GNU / Linux au Nicaragua et d’apporter une contribution significative au développement des logiciels libres.

*Guardabarranco, ou « Motmot » turquoise à sourcils est le nom de l’oiseau officiel du Nicaragua. C’est aussi le nom de la première école publique qui utilisera exclusivement GNU / Linux  dans ses salles d’informatique

sources : ubuntu.ni & comunidad

Nicaragua : Ubuntu bientôt à l’école ?

Le Ministère de l’Éducation Nationale  Nicaraguayen étudie actuellement  un projet pour la mise en place d’une distribution basée sur Edubuntu (une version à caractère éducatif d’Ubuntu) destinée aux écoles publiques et privées du primaire et du secondaire au Nicaragua.

Un groupe de travail composé de hauts fonctionnaires du Ministère de l’Education, de représentants de l’Institut National Technologique (responsable de la formation professionnelle à l’échelle nationale), de délégués des principales universités privées et publiques ainsi que de membres de l’Ubuntu Nicaragua LoCo Team a été crée pour l’élaboration de ce projet et se réunira la semaine prochaine afin d’élaborer un plan pour les douze mois à venir.

Une de leurs premières tâches consistera à identifier et classer tous les logiciels éducatifs libres inclus dans les dépôts Ubuntu puis à déterminer quels sont les paquets logiciels qui peuvent être adaptés afin de répondre au programme national scolaire. Ils devront également étudier dans quelle mesure de nouveaux logiciels doivent être développés en partant de zéro.

C’est une réelle opportunité pour l’Ubuntu Nicaragua LoCo Team, tant en permettant de prôner davantage l’utilisation des logiciels libres dans le pays que pour obtenir une expertise technique dans la compilation, le développement et la maintenance des paquets Ubuntu.
Par la même occasion, à plus ou moins long terme, l’Ubuntu Nicaragua LoCo Team sera en mesure de contribuer à son tour au développement d’Ubuntu avec des correctifs pour les applications déjà disponibles mais également avec de nouveaux logiciels éducatifs encore absents dans cette distribution.

La mise en place officielle de la distribution GNU/Linux pour les écoles Nicaraguayenne est définitivement un pas en avant dans la bonne direction.

 

Source : Comunidad

Karmic Koala : Quelles solutions pour migrer ?

D’aucun disent qu’une nouvelle version tous les six mois, c’est beaucoup. Franchement je partage leur avis et à chaque migration je me dis que je ne toucherai plus à rien pendant un an, que je choisirai de migrer soit pour une version d’avril, soit d’octobre mais en aucun cas deux fois par an.

Puis arrive la nouvelle version, en bêta, puis en RC, puis enfin en version définitive. Et je lis les différents billets, commentaires et je me dis : « Finalement, pourquoi pas ? ».

Pour ceux qui me lisent régulièrement, vous savez que lors de mes déplacements professionnels j’utilise un PC portable sous Windows hyper verrouillé par nos charmant Sys Admins donc inutilisable à titre privé et que, pour palier à ce problème, j’utilise une clé USB bootable équipée de ma distribution préférée. Comme il est simple de créer une telle clé en mode persistant, j’ai donc commencé par chargé l’image CD de Karmic Koala afin de tester cette version 9.10 sur mon PC professionnel et, le test étant concluant, ce qui devait arriver arriva, j’ai eu envie de l’installer sur mes deux PC fixes.

J’ai à titre privé deux PC fixes : un pour les enfants et un pour moi et les deux fonctionnent avec Ubuntu (actuellement la version 9.04). Celui des enfants leur sert à jouer en ligne sous Firefox et pour le plus grand à envoyer/recevoir des courriels (Thunderbird) et à jouer à Dofus (avec WIne). C’est avec leur PC que je vais effectuer ma première migration vers Ubuntu 9.10 en utilisant la méthode de mise à niveau et directement en ligne car hormis Dofus, je n’ai rien à réinstaller sur ce PC en cas de pépin, je prendrai au préalable la précaution de sauvegarder les profils Firefox et Thunderbird. Lorsque l’on procède à une mise à niveau en ligne, il faut également bannir le wifi et utiliser une connexion filaire pour éviter une interruption de transfert des données. ATTENTION, CE TYPE DE MISE A JOUR EST LA PLUS ALÉATOIRE, UTILISEZ-LA QUE SI VOUS N’AVEZ RIEN A PERDRE D’IMPORTANT SUR VOTRE PC.

Si vous souhaitez réaliser une mise à niveau dans les règles de l’art, privilégiez l’Alternate CD. Ceci étant dit, je vais pour ma part cliquer sur le bouton « Mettre à niveau ».

A partir d’ici je vais prier pour que France Télécom et Orange ne me lachent pas pendant les 3H00 que ma connexion campagnarde va mettre pour télécharger les nouveaux paquets à la prodigieuse vitesse d’environ 60 kilo octets par secondes !!!

Quelques heures plus tard, la mise à niveau était (enfin) terminée et tout fonctionnait parfaitement, il ne restait que deux petits réglages à apporter :

  • Verrouiller le pavé numérique au démarrage  => numlockx
  • Supprimer le mot de passe pour la session des enfants => explications ici

ATTENTION, EN EFFECTUANT LA MISE A NIVEAU COMME CI-DESSUS OU AVEC L’ALTERNATE CD, ON RESTE EN SYSTÈME DE FICHIER EXT 3. C’EST PAR LA METHODE SUIVANTE QUE L’ON PASSERA EN SYSTÈME DE FICHIER EXT 4.

Pour mon autre PC, vu que j’y essaye pas mal de choses, j’aime bien repartir à zéro. Je commence donc à sauvegrader tout ce qui se trouve dans mon home et qui peut me peut me resservir :

Je vais ensuite utiliser  le Live-CD que j’ai téléchargé sur Ubuntu-fr afin de lancer une installation complète. Comme pour l’ordinateur des enfants je vais bien évidement passer par une connexion filaire afin d’éviter d’éventuels soucis dus au Wifi.

Une fois mon installation terminée,  je redémarre et, stupeur, serait-ce le fait d’être en système de fichier ext4 mais le boot du système et le démarrage de la session sont d’une lenteur gastéropodienne !!! Je me décide à suivre le tutoriel proposé par Sébastien sur son site Tux-Planet mais rien n’y fait. Je fais quelques recherches sur Google mais rien, pas de solution, ni de problème similaire d’ailleurs. En désespoir de cause, je ressort du tiroir mon CD Ubuntu 9.04 Desktop Edition, l’insère dans mon lecteur CD et lance le partitionnement. En ce qui concerne ma mise à niveau, je procéderai de la même manière que pour le PC des enfants.

Garder les CD Ubuntu disponible seulement pour les nouveaux Ubuntéros

Vous vous êtes tous rendu compte lorsque vous avez voulu pré commander votre CD Ubuntu 9.10 Karmic Koala que, si ce n’était pas votre première commande sur le site Shipit, un message vous avertissait que cela n’était pas possible car vous aviez dépassé le nombre de CD qui vous était alloué. Jane Silber en publie les raisons sur le blog Canonical et je me permets de vous proposer une traduction libre de ce texte :« Le programme ShipIT a été au cœur du projet Ubuntu depuis sa création. L’objectif était de s’assurer qu’il n’y aurait pas de restrictions, autant que faire se peut, du nombre de  personnes ayant accès à Ubuntu. Au cours des cinq dernières années, nous avons expédié des millions de CD et vu la popularité d’Ubuntu croître qui n’aurait pu être possible sans Shipit.Cet objectif se poursuit. Nous devons rendre Ubuntu disponible au plus grand nombre, notamment à ceux qui en ont un réel besoin, en particulier ceux pour qui les options de téléchargement sont limitées. L’objectif n’a jamais été de fournir un CD à chaque utilisateur d’Ubuntu à chaque nouvelle version. Rappelez-vous, une des choses les plus cool à propos d’Ubuntu est la façon dont vous pouvez mettre votre version à niveau à partir de la version précédente sans avoir besoin d’un CD! Bien que ces CD soient appelés «CD gratuit», ils ne sont bien entendu pas exempts de coûts pour Canonical. Nous voulons poursuivre ce programme, mais la croissance d’Ubuntu signifie que certains changements sont nécessaires. Par conséquent, nous ajustons la façon dont nous traitons les demandes de CD pour essayer de trouver le juste équilibre entre la disponibilité de CD et de la viabilité continue du programme Shipit. Nous continuerons à fournir des CD pour les équipes et les membres LoCo Ubuntu. Et nous espérons mettre des CD à la disposition de tous ceux qui viennent juste de découvrir Ubuntu. Nous continuons à rechercher des moyens supplémentaires pour mettre Ubuntu et Ubuntu Server Edition  à la disposition de tous en limitant par exemple les envois vers les personnes ayant d’autres possibilités d’obtenir Ubuntu.Vous pouvez passer à la nouvelle version sans CDVous pouvez télécharger vos propres CD  gratuitsVous pouvez également télécharger les jacquette « Artwork »Vous pouvez aussi devenir membre Ubuntu en contribuant ,ce qui vous autorise à recevoir les nouveaux CDEnfin, vous pouvez acheter des CD.Bien évidement, nous allons modifier le texte sur le site Shipit pour le rendre plus clair. Nous espérons que vous soutiendrez cette initiative dont l’intention est de continuer rendre Ubuntu disponible sur CD pour tous ceux qui en ont besoin. »

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April