Planet

Nostalgique de Space-Invaders ? Essaye Ninvaders dans le terminal d’Ubuntu

L’image ci-dessous vous rappelle des souvenirs ? Le bistrot en face du lycée où vous preniez votre café avant d’aller en cours  et les 1 francs que vous mettiez dans la machine pour faire des parties endiablées de ce célèbre jeu en 2D ?

Pour revivre ces mémorables moments dans votre terminal, vous pouvez installer Ninvaders. Pour Ubuntu, ouvrez un terminal et entrez la commande :

sudo apt-get install ninvaders

Une fois l’installation terminée, lancez le jeu à l’aide de la commande

ninvaders

C’est parti !

La touche [espace] vous permet de démarrer le jeu puis de tirer. Pour vous déplacer, utilisez les touches [←] et [→] de votre clavier. Pour arrêter le jeu, il suffit de presser la touche [Q]

Amusez-vous bien

Identifiez les modifications de vos sites favoris dans Ubuntu avec Deltify

Qu’y a-t-il de nouveau sur les site que je fréquente régulièrement ?

  • De nouveaux billets ?
  • De nouveaux commentaires ?
  • Des modifications d’articles ?

Deltify est un utilitaire permettant en un seul coup d’oeil d’identifier les modifications intervenues sur un site à condition que ce dernier soit enregistré dans les marque-pages de votre navigateur internet préféré.

En scannant les pages internet de vos marque-pages, Deltify va prendre en compte et vous informer des différences présentes depuis la dernière lecture.

Lorsque vous ouvrez Deltify pour la première fois, vous devez choisir de quel navigateur doivent provenir les marque-pages à surveiller.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix dans les préférences de l’application.

Lancez ensuite le scan.

Une fois ce dernier terminé, les sites ayant subi des modifications apparaissent en gras dans la colonne de gauche. Vous pouvez visualiser les modifications en cliquant sur le nom du marque-page en question.

Comme vous pouvez le constater, les modifications de texte sont surlignées en jaune.

Deltify ne remplacera jamais un lecteur de flux RSS mais peut vous être utile lorsque le flux RSS d’un site est défaillant ou lorsque vous savez qu’un de vos blogueurs préférés modifie régulièrement des billets déjà publiés.

Pour installer Deltify dans votre Ubuntu, il vous suffit de le rechercher dans la logithèque ou d’entrer dans un terminal la commande

sudo apt-get install deltify

Amusez-vous bien.

Source : iloveubuntu

Écoutez la radio dans le terminal d’Ubuntu ou de toute autre distribution Linux

Si vous souhaitez profiter de votre station de radio préférée dans le terminal de votre distribution Linux, rien de plus simple ! Il vous suffit d’installer MPlayer et de connaître l’adresse de la webradio désirée.

MPlayer est disponible dans la logithèque Ubuntu. Si vous préférez l’installer en ligne de commande, ouvrez un terminal et entrez la commande

sudo apt-get install mplayer

Récupérez l’adresse de votre Webradio (voir la documentation Ubuntu-fr) et entrez la commande

mplayer adresse_de_votre radio

Si vous souhaitez écouter Europe 1, la commande sera

mplayer http://vipicecast.yacast.net/europe1

Pour arrêter la diffusion, appuyez sur la touche [Q] ou fermez le terminal.

Amusez-vous bien

Source : Up Ubuntu

Ubuntu Quantal Quetzal GNOME Remix 12.10 en version Alpha sur ma clé USB

Lorsque j’ai appris qu’une version Alpha d’Ubuntu Quantal Quetzal 12.10 sortait en version GNOME, même si la curiosité est un vilain défaut, je n’ai eu qu’une envie : l’essayer! Je me suis donc rendu sur la page de l’Ubuntu Wiki afin de la télécharger.

Comme il s’agit d’une version Alpha, la traduction est incomplète sur l’image ISO mais s’installe en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install language-pack-gnome-fr

J’ai ensuite rebooté la machine pour arriver sur une Ubuntu version GNOME intégralement francisée.

Sont installées par défaut les applications suivantes :

  • «Web» (Epiphany) pour la navigation
  • Evolution pour la messagerie
  • Abiword pour traitement de texte
  • Gnumeric pour les tableaux
  • GDM pour l’écran de connexion
Les ajouts d’applications se font soit en ligne de commande, soit avec le gestionnaire de paquets « Software ».
Le souhait des développeurs étant de proposer une expérience GNOME la plus « pure » possible, Ubuntu Quantal Quetzal GNOME Remix 12.10 utilise l’environnement GNOME 3.6 bêta (GNOME 3.5.90) même si pour des raisons de cohérence avec les dépots d’Ubuntu 12.10, les versions retenues pour  Nautilus et Totem ne sont pas les toutes dernières mais les précédentes.

En ce qui concerne l’utilisation à proprement parler, l’environnement GNOME est dans un premier temps, pour l’habitué d’Unity que je suis un peu déroutant mais j’imagine que la réciproque est vraie, d’autant plus que l’on s’y fait relativement rapidement.  J’ai immédiatement installé mes applications habituelles et testé la machine de la même façon que je l’utilise traditionnellement.

Bien que mes essais soient effectués sur une version Live-USB branchée sur le PC portable de modeste capacité fourni par mon employeur, cette Ubuntu GNOME Remix fonctionne sans lenteur, ni plantage.

Pour une version Alpha et même s’il existe certains bugs connus comme par exemple la faible lisibilité de l’installateur due au thème Adwaita installé par défaut, ce premier essai avec cette version de Quantal Quetzal est très prometteur et devrait réconcilier les déçus d’Unity avec Ubuntu.

Amusez-vous bien

Nostalgique de Gnome 2? Installe Mate 1.4.0 dans ta Ubuntu

Si tu regrettes le bon vieux Gnome 2 de tes précédentes versions d’Ubuntu, voici comment installer Mate 1.4.0 dans ta Ubuntu et retrouver tes bons vieux tableaux de bord d’antan.

Mate est un fork de gnome 2. Il permet d’utiliser une interface exactement semblable à l’ancienne interface de GNOME 2. Il utilise des paquets renommés et des applications de sorte qu’il n’entre pas en conflit avec GNOME 3 et vous pouvez avoir à la fois MATE et GNOME 3 installés dans le même temps, quelque chose qui n’est pas possible avec la version de GNOME 2. (source : documentation Ubuntu-fr).

Mate n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Nous allons dans un premier temps indiquer l’adresse des dépôts de cette dernière version de Mate en ouvrant un terminal et en copiant la commande

sudo add-apt-repository "deb http://packages.mate-desktop.org/repo/ubuntu precise main"

Nous allons ensuite mettre à jour la liste de nos dépôts à l’aide de la commande

sudo apt-get update

et enfin lancer l’installation en lançant la commande

sudo apt-get install mate-archive-keyring mate-core mate-desktop-environment gdebi

Une fois l’installation terminée, fermez votre session et de retour sur l’écran de connexion, cliquez sur le logo à coté de votre identifiant.

Choisissez « MATE » et connectez-vous.

Vous voilà enfin arrivé sur votre ancienne interface Ubuntu. Pour que celle-ci soit parfaite, il ne reste plus qu’à fixer un bug qui provoque parfois la disparition de certaines icônes à cause d’un conflit entre  mate-settings-daemon et gnome-settings-daemon.

Ouvrez un terminal et entrez la commande

sudo pluma /etc/xdg/autostart/mate-settings-daemon.desktop

Remplacez dans le fichier qui vient de s’ouvrir la ligne

Exec=/usr/bin/mate-settings-daemon

par

Exec=bash -c "/usr/bin/mate-settings-daemon --no-daemon &"

Enregistrez et fermez puis ouvrez le fichier  /etc/xdg/autostart/gnome-settings-daemon.desktop à l’aide de la commande:

sudo pluma /etc/xdg/autostart/gnome-settings-daemon.desktop

Remplacez l’intégralité du texte par

#!/usr/bin/env xdg-open

[Desktop Entry]
Type=Application
Name=MATE Settings Daemon
Exec=/usr/bin/mate-settings-daemon
OnlyShowIn=MATE;Unity;
NoDisplay=true
X-GNOME-Autostart-Phase=Initialization
X-GNOME-Autostart-Notify=true
X-GNOME-AutoRestart=true
X-Ubuntu-Gettext-Domain=gnome-settings-daemon

Enregistrez et fermez le fichier.

Il ne vous reste plus qu’à redémarrer votre machine afin que ces nouveaux paramètres soient pris en compte.

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April