Precise Pangolin

Utilisez Ubuntu 12.04 Precise Pangolin en version Gnome Classic

Pour les réfractaires à Unity, il est toujours possible d’utiliser la prochaine version d’Ubuntu en mode Gnome Classic avec les tableaux de bords et les menus traditionnels d’applications et accès aux dossiers, comme le montre la capture d’écran ci-dessous.

Pour ce faire, il suffit simplement d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande :

sudo apt-get install gnome-session-fallback

Redémarrez ensuite votre machine et cliquez sur l’icône Gnome se trouvant à côté du nom d’utilisateur afin de choisir sous quelle version vous souhaitez démarrer votre session.

Choisissez GNOME Classic (pour revenir à Unity, il faudra simplement choisir UBUNTU)

Amusez-vous bien

Comment mettre à jour un plugin obsolète lors de la sortie d’une nouvelle version de Firefox (ou Thunderbird) ?

  • En installant Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin, j’ai automatiquement bénéficié de la version 11.0 de Firefox et, lorsque j’ai voulu télécharger le plugin de contrôle parental  Procon Latte, j’ai obtenu le message suivant :

Comme il était hors de question que j’ouvre une session à mes enfants sans ce plugin, j’ai choisi non pas de l’installer mais de le télécharger en faisant un clic droit et en choisissant « Enregistre la cible du lien sous… »  afin de le modifier pour qu’il fonctionne dans cette version de mon navigateur

Une fois le fichier téléchargé, j’ai modifié l’extension .xpi en .zip

afin de pouvoir l’ouvrir avec mon gestionnaire d’archives.

J’ai ensuite ouvert le fichier install.rdf avec mon éditeur de texte (Gedit).

pour modifier le 9.0 de la ligne surlignée qui indique la version maximum de validité de l’extension par 12.0

J’ai enregistré ma modification et ai renommé le dossier .zip en .xpi puis, je suis allé dans la rubrique Outils > Modules complémentaires de Firefox afin d’installer manuellement le plugin modifié.

Il ne restait plus qu’à indiquer le chemin du fichier .xpi pour lancer l’installation…

… et enfin redémarrer Firefox.

  • Si vous ne faites pas une nouvelle installation de votre distribution mais une mise à niveau ou si vous avez conservé vote home précédent, vous pouvez être confronté à une autre situation puisque votre plugin sera sans doute déjà présent.


Dans ce cas de figure, il suffit d’aller chercher le fichier .xpi de l’extension dans votre home : ~/.mozilla/firefox/99blabla.default (votre profil)/extensions et d’appliquer la même procédure que ci dessus puis de relancer Firefox afin que cette modification soit prise en compte.

Amusez vous bien.

Source : Gizmo’s freeware

Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin Bêta 1 en test sur mon PC

La Bêta 1 de Precise Pangolin étant sortie, j’ai décidé de l’installer « en dur » sur mon PC de bureau. J’ai donc téléchargé l’image iso et lancé l’installation qui s’est déroulée sans aucun problème à signaler.

Le Dock devient plus pratique à utiliser grâce à ses raccourcis permettant un accès rapide au dash souhaité

ainsi qu’aux dossiers personnels.

Le dock est désormais paramétrable en taille et masquage sans être obligé d’installer Compiz Compiz Setting Manager

La liste des raccourcis claviers est accessible à partir de la touche « Super » du clavier

Le Dash a également été modifié puisque l’on arrive plus sur ces grosses icônes de départ proposant de naviguer sur internet, lire ses courriels, écouter de la musique mais sur les dernières applications utilisées, les derniers documents ouverts ainsi que les derniers téléchargements.

Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition, il s’agit de « Privacy » qui permettrait d’effacer l’historique des fichiers récents une fois la session refermée mais également de sélectionner le type de documents que l’on souhaite ou non faire apparaître dans le dash.

Pour finir, cette dernière mouture peut convenir à un novice puisque à aucun moment il n’est besoin de mettre les mains dans le cambouis pour bénéficier d’une distribution opérationnelle dès la fin de l’installation.

Amusez-vous bien

 

Installez Unity 5.0 sur Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Unity 5.0 sera la version d’Unity Ubuntu 12.04 Precise Pengolin. Elle apporte de nombreuses corrections de bugs et de nouveaux réglages a travers CCSM comme le temps d’affichage/extinction…

… ou comme le changement de couleur par exemple…

… ainsi que de nombreuses fonctionnalités comme la possibilité de naviguer dans le dock à l’aide des flêches du clavier([Alt]+[F1]) ou comme l’affichage d’une liste d’accès rapide au Dash de son choix par l’icône du dock plutôt que par les lenses de ce dernier.

Vous pouvez d’ores et déjà si vous le souhaiter tester cette dernière mouture d’Unity dans Ubuntu 11.10 en ajoutant le PPA nécessaire mais, comme Unity 5.0 n’est pas disponible dans les dépôts officiels d’Oneiric Ocelot, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et ajoutez l’adresse du dépôt à l’aide de la commande

sudo add-apt-repository ppa:unity-team/staging

Mettez à jour la liste des dépôts et lancez l’installation à l’aide de la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade

Il ne reste plus qu’à redémarrer l’ordinateur.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Configurez facilement Unity avec MyUnity

MyUnity est une application permettant de configurer facilement et intuitivement l’environnement Unity des dernières versions d’Ubuntu. Plusieurs onglets permettent d’accéder à différents réglages concernant le dock, le dash, le tableau de bord, le bureau et la police de caractère.

  • Le Dock

Cet onglet permet de modifier la taille des icônes du dock ainsi que leur apparence mais également le comportement de ce dernier.

  • Le Dash

En principe vous pouvez ici modifier le flou du dash mais personnellement je n’ai pas vu de réelle différence en essayant les réglages proposés.

  • Le tableau de bord

Les réglages proposés actuellement dans cette onglet concernent le degré de transparence du tableau de bord.

  • Le Bureau

Cette fonction permet de faire apparaitre ou non sur le bureau le dossier personnel, le réseau, les différents périphériques ainsi que la corbeille.

  • La police

C’est sur ce dernier onglet que l’on peut choisir la police qu’utilisera le système ainsi que sa taille.

Si vous souhaitez installer MyUbuntu sur votre système, sachez que ce dernier n’est pas (encore) disponible dans les dépôts officiels des versions 11.04 Natty Narwhal et 11.10 Oneiric Ocelot et que vous ne devez donc le faire qu’en toute connaissance de cause même s’il y a fort à parier que MyUnity soit intégré dans les dépôts d’Ubuntu 12.04 Precise Pangolin car lorsque l’on ajoute le ppa, le terminal retourne le message suivant :

If you are using Precise (the current development release, which in time will become 11.10), please don’t use this PPA: MyUnity is already availble from Ubuntu Archive through Ubuntu Software Center.
More info: https://launchpad.net/~myunity/+archive/ppa

MyUnity fonctionne tant sur Ubuntu 11.04 que 11.10 mais comme le montre la capture ci-dessous, tous les réglages ne sont pas disponibles sous Natty Narwhal.

Pour installer MyUnity, il suffit d’entrer dans un terminal la commande :

sudo apt-add-repository ppa:myunity/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install myunity

MyUnity est accessible à partir du dash (j’ai du rebooter ma machine pour le voir apparaître).

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntued

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April