Sauvegarde

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Clonez vos applications sur un autre ordinateur avec Synaptic

Si vous utilisez plusieurs PC  et que vous souhaitez avoir les mêmes applications sur tous, vous pouvez grâce à Synaptic cloner facilement ces dernières.

Pour des raisons de clarté, je nommerai l’ordinateur qui possède déjà les applications « Émetteur » et celui sur lequel vous souhaitez les transférer « Destinataire ».

Vous devez dans un premier temps si vous ne l’aez pas installer Synaptic sur les ordinateurs émetteur et récepteur ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo apt-get install synaptic

Une fois l’installation terminée, sur l’ordinateur émetteur, lancez Synaptic en mode super utilisateur en entrant la commande

sudo synaptic

Allez dans Fichier > Enregistrer les sélections

Choisissez votre emplacement de sauvegarde de type clé USB, disque dur externe,… et n’oubliez pas d’activer la case « Enregistre l’état complet, pas seulement les changements » si vous ne souhaitez pas vous retrouver avec un dossier totalement vide.

Attention, cette opération ne prend pas en compte l’adresse des dépôts des applications que vous avez installé par PPA, il va donc falloir en créer une sauvegarde sur la clé USB pour les copier sur le PC destinataire. Pour ce faire, nous allons dans l’ordinateur émetteur copier dans le « home » le dossier sources.list.d en ouvrant un terminal et en entrant la commande

cp -r /etc/apt/sources.list.d ~/sources.list.d.backup

Ouvrez votre « home », copiez ce dossier sources.list.d sur votre support USB et branchez ce support sur l’ordinateur destinataire.

Copiez le dossier sources.list.d.backup de votre clé vers le « home » de l’ordinateur destinataire en ouvrant un terminal et en entrant la commande (qui n’efface en aucun cas des dépôts que vous auriez déjà listés sur ce PC destinataire)

sudo cp -r ~/sources.list.d.backup/* /etc/apt/sources.list.d

Lancez alors  Synaptic (toujours en mode super utilisateur) et allez dans Fichier > Lire les sélections…

Recherchez le fichier précédemment crée, ouvrez le et vérifiez ce qui vous est proposé avant de cliquer sur « Ajouter à la sélection ».

Toutes les applications y compris celles installées par PPA se trouvent désormais référencées dans Synaptic.

Il ne reste plus qu’à cliquer sur appliquer pour les installer sur votre ordinateur destinataire.

Et patienter tranquillement jusqu’à ce que :

Amusez-vous bien

Source : FSM

Déjà Dup, la sauvegarde d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Déjà Dup est l’outil de sauvegarde installé par défaut dans la dernière version d’Ubuntu. Cette interface graphique de duplicity est d’une simplicité déconcertante et permet de façon très intuitive de sauvegarder l’intégralité de son dossier home, ce qui s’avère très utile lorsque que comme moi on utilise régulièrement des Live-USB et que l’on ne souhaite pas passer huit jours à reconfigurer chaque clé que l’on crée.

En effet, lorsque je démarre pour la première fois sur une nouvelle clé, je commence par installer les quelques applications manquantes que j’utilise au quotidien puis je connecte le disque dur externe sur lequel j’ai archivé ma précédente sauvegarde et enfin j’ouvre Déjà Dup (que l’on trouve dans les Paramètres système).

Je choisis alors de restaurer les fichiers d’une sauvegarde précédente.

J’indique l’emplacement de mon dossier de sauvegarde et je lance la restauration. Une fois cette dernière terminée, je redémarre mon système afin de retrouver mon bureau habituel, mes documents, mes paramètres,…

Pour lancer une nouvelle sauvegarde, la démarche est exactement la même :

  • Ouverture de Déjà Dup
  • Choix de l’emplacement du dossier de sauvegarde

  • Lancement de la sauvegarde

Parmi les nombreux avantages de Déjà Dup, vous pouvez choisir de :

  • Crypter les sauvegardes
  • Planifier des sauvegardes automatiques
  • Récupérer les données sauvegardées à une date précise
  • Sauvegarder vos données sur Ubuntu-One
  • Ignorer certains dossiers lors de la sauvegarde

Les sauvegardes sont compressées et chaque nouvelle sauvegarde n’enregistre que les parties modifiées des fichiers.
Si vous utilisez une version d’Ubuntu antérieure à la 11.10, Déjà Dup est disponible dans la logithèque. Pour l’installer en ligne de commande, il suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer :

sudo apt-get install deja-dup

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les pages deja-dup et duplicity de la documentation Ubuntu-fr.

Amusez-vous bien

Dis Clapico, comment j’enlève ces PPA de ma Ubuntu ?

Régulièrement je propose sur ce blog des applications, des applets, des indicators… qui ne proviennent pas des dépôts officiels d’Ubuntu. Bien entendu, j’indique alors de n’installer ces applications qu’en toute connaissance de cause en rouge et en caractères gras mais… qui lit ce type d’avertissement ? Il est facile lorsque l’application en question ne convient pas ou ne convient plus de la supprimer à l’aide d’un sudo apt-get remove mais quid des dépôts ajoutés ?

Commentaire original posté par nova_jerem
Étant donné le nombre de ppa dont vous faites mention dans vos articles, il serait peut-être judicieux de faire un post sur ppa-purge…

C’est suite à ce commentaire que j’ai décidé d’écrire ce billet.

Plusieurs solutions existent pour supprimer ces fameux PPA.

  • En ligne de commande

La première solution consiste à enlever le PPA en question à l’aide d’une simple ligne de commande à entrer dans un terminal :

sudo apt-add-repository --remove ppa:nom_du_dépôt

Cette solution ne supprimera pas les paquets du PPA en question. Si vous souhaitez également les supprimer, il faudra au préalable installer PPA-purge en passant soi par la logithèque Ubuntu, soit en entrant dans un terminal la commande

sudo apt-get install ppa-purge

Une fois PPA-purge installé, la commande pour supprimer le PPA et ses paquets sera

sudo ppa-purge ppa:nom_du_dépôt

Si vous ne vous souvenez pas du nom du PPA installé, ouvrez votre centre de commande Ubuntu en passant par le bouton d’extinction du tableau de bord et en choisissant « réglages du système » et sélectionnez « Sources de logiciels » onglet « autres logiciels » (ou dans la rubrique Administration pour les menus Gnome).

  • À l’aide d’une interface graphique

Alin Andrei a concocté il y a quelques temps un outil permettant à la fois de lister ses PPA, de les supprimer avec ou sans les paquets, d’en rechercher de nouveaux sur Launchpad, de vérifier les doublons, de les sauvegarder, de les restaurer…

Pour utiliser les différentes fonctionnalités de Y PPA Manager puisque tel est son nom, il faudra penser à double cliquer sur la fonction désirée.

Y PPA Manager n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause… en ajoutant un nouveau PPA !

Pour ce faire, il faut ouvrir un terminal et entrer la commande suivante :

sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/y-ppa-manager && sudo apt-get update && sudo apt-get install y-ppa-manager

Y PPA Manager se trouve désormais dans la rubrique Système de votre dash Unity (ou dans la rubique Outils Système de votre menu Gnome).

Amusez-vous bien

Gérez automatiquement vos sauvegardes Ubuntu ou Kubuntu avec Back In Time

Back in Time est une application libre de sauvegarde de vos dossiers (qui fait penser à Time Machine pour Mac OSX) redoutable par sa simplicité d’utilisation et par son efficacité.

En effet, il suffit d’indiquer le dossier de sauvegarde (mon disque dur externe dans l’exemple ci-dessous) ainsi que le(s) dossier(s) à sauvegarder, la fréquence de la sauvegarde et la fréquence de purge des précédentes sauvegardes.

Les dossiers ainsi sauvegardés sont alors protégés puisqu’en « lecture seule » afin d’éviter toute suppression intempestive.

Vous pouvez ensuite comparez vos différentes sauvegardes, copier les dossiers sauvegardés et, bien entendu, les restaurer.

 

Comme Back In Time est présent dans les dépôts Ubuntu, il suffit pour l’installer d’ouvrir un terminal et de copier la commande suivante :

sudo apt-get install backintime-gnome

ou

sudo apt-get install backintime-kde4 (pour les utilisateurs de Kubuntu)

Si vous souhaitez utiliser la dernière version de Back In Time,Faites le en toute connaissance de cause car elle n’est pas présente dans les dépôts officiels d’Ubuntu.

Ajoutez alors la source des dépôts.  en ouvrant un terminal et en copiant :

sudo add-apt-repository ppa:bit-team/stable

Puis mettez la liste des sources à jour :

sudo apt-get updateet

enfin installez l’application :

sudo apt-get install backintime-gnome

ou

sudo apt-get install backintime-kde4 (pour les utilisateurs de Kubuntu).

Amusez-vous bien

Sauvegardez votre home Ubuntu avec LuckyBackup

LuckyBackup est une application de sauvegarde/synchronisation de tous vos dossiers. Ses principales caractéristiques sont: la sauvegarde, la sécurité, la synchronisation, la planification, la restauration, etc…

Simple à utiliser, rapide, fiable et entièrement personnalisable, il vous permet de conserver vos données en toute simplicité.

Comme LuckyBackup est dans les dépôts officiels depuis Karmic Koala, il est très facile à installer :

sudo apt-get install luckybackup

Pour lancer l’application, il vous suffit d’aller dans Applications => Accessoires => LuckyBackup.

L’interface est redoutablement simple et en français.

Si votre version d’Ubuntu est antérieure à Karmic Koala, vous pouvez modifier votre fichier source list ICI

La documentation complète en Anglais est disponible sur le site officiel.

Amusez-vous bien

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April