Ubuntu

Installez Unity 5.0 sur Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Unity 5.0 sera la version d’Unity Ubuntu 12.04 Precise Pengolin. Elle apporte de nombreuses corrections de bugs et de nouveaux réglages a travers CCSM comme le temps d’affichage/extinction…

… ou comme le changement de couleur par exemple…

… ainsi que de nombreuses fonctionnalités comme la possibilité de naviguer dans le dock à l’aide des flêches du clavier([Alt]+[F1]) ou comme l’affichage d’une liste d’accès rapide au Dash de son choix par l’icône du dock plutôt que par les lenses de ce dernier.

Vous pouvez d’ores et déjà si vous le souhaiter tester cette dernière mouture d’Unity dans Ubuntu 11.10 en ajoutant le PPA nécessaire mais, comme Unity 5.0 n’est pas disponible dans les dépôts officiels d’Oneiric Ocelot, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et ajoutez l’adresse du dépôt à l’aide de la commande

sudo add-apt-repository ppa:unity-team/staging

Mettez à jour la liste des dépôts et lancez l’installation à l’aide de la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade

Il ne reste plus qu’à redémarrer l’ordinateur.

Amusez-vous bien.

Source : OMG Ubuntu

Recherchez des fichiers .torrent « The Pirate Bay » dans le Dash Unity d’Ubuntu

Si vous souhaitez rechercher rapidement des fichiers .torrent sans ouvrir votre navigateur, Unity Scope Pirate Bay et son Lens sont faits pour vous permettre d’utiliser le dash à cet effet.

Attention, il convient de rappeler que vous ne pouvez télécharger légalement que des fichiers libres de droits comme la plupart de vos distributions Linux préférées.

Comme Unity Scope Pirate Bay ne se trouve pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez installer ce fameux lens qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo add-apt-repository ppa:scopes-packagers/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install unity-scope-piratebay python-lxml

Il convient alors de redémarrer votre machine ou de taper simultanément sur les touches [Alt] et [F2]  et d’entrer la commande

unity --replace

afin de redémarrer Unity pour voir apparaitre ce nouveau lens dans le dash et lancer vos recherches.

Une fois votre fichier .torrent trouvé, il ne reste plus qu’à le faire « glisser » jusqu’à l’icône Transmission de votre dock.

Amusez-vous bien.

Source : my-Guides.net

 

Recherchez des vidéos « YouTube » dans le Dash Unity d’Ubuntu

Les développeurs ne sont pas en reste pour optimiser l’utilisation d’Unity, notamment lorsqu’il s’agit d’utiliser le dash comme outil de recherche internet en utilisant le système des lenses (lentilles) pour par exemple trouver une vidéo sur YouTube.

Comme pour toute recherche au travers du dash, il suffit d’entrer les mots clés dans le champ approprié et d’utiliser les filtres proposés d’origine pour affiner les résultats.

Une fois la vidéo trouvée, soit elle s’ouvre dans VLC si ce dernier est installé, soit dans votre navigateur internet. Vous pouvez installer VLC en passant par la logithèque Ubuntu ou en ouvrant un terminal et en copiant la commande suivante :

sudo apt-get install vlc

Bien entendu, cette fonction lens vidéo n’étant pas disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, il ne conviendra de l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Pour ce faire, il suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande suivante afin d’indiquer l’adresse du dépôt, de mettre à jour la liste de ces fameux dépôts et enfin d’installer cette nouvelle « lentille » :

sudo add-apt-repository ppa:atareao/lenses && sudo apt-get update && sudo apt-get install lens-video scope-youtube

Pour voir apparaître ce nouveau lens dans le dash, il convient de redémarrer votre machine.

Amusez-vous bien.

Source : Ubuntued

Gagnez de la place dans le tableau de bord Unity d’Ubuntu en supprimant votre nom

Un  nombre excessif d’applets dans le tableau de bord s’avère parfois gênant lors de l’utilisation de certaines applications car ces derniers peuvent masquer certaines fonctions comme dans l’exemple ci-dessous la rubrique « Aide » de Gimp qui se retrouve à moitié cachée.

Si vous ne souhaitez pas vous séparer d’un de vos nombreux applets, une solution consiste à supprimer le nom de l’utilisateur. Pour ce faire, il suffit de taper simultanément sur [Alt] et [F2] et d’entrer la commande

gsettings set com.canonical.indicator.session show-real-name-on-panel false

puis toujours en tapant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] de relancer unity à l’aide de la commande

unity --replace

« Clapico » a disparu et la rubrique « Aide » est désormais visible dans son intégralité.

La session reste accessible par l’icône qui lui est dédiée.

Si vous souhaitez revenir à l’affichage du nom d’utilisateur, la manipulation devra être effectuée avec la commande

gsettings set com.canonical.indicator.session show-real-name-on-panel true

sans oublier de relancer Unity à l’aide de la commande

unity --replace

Amusez-vous bien

Source : Ubuntued

 

Gérer TOUTES ses applications au démarrage d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Pour ajouter ou enlever une application au démarrage d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot, il faut passer par le dash pour chercher  « Applications au démarrage ».

Le seul problème est que les applications qui se lancent lorsque vous ouvrez votre session n’apparaissent pas toutes dans cette fameuse liste. Il en reste donc certaines que vous ne pouvez  désactiver.

Pour remédier à ce que je ne nommerai pas un défaut puisque le fait de ne pas pouvoir désactiver des applications indispensables au démarrage pour un bon fonctionnement de votre distribution me semble plutôt devoir être considéré comme un avantage, il existe une méthode permettant d’accéder à la liste complète mais une fois cette dernière ouverte, attention alors à ne pas faire n’importe quoi.

Ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

cd /etc/xdg/autostart/
sudo sed --in-place 's/NoDisplay=true/NoDisplay=false/g' *.desktop

Lancez « Applications au démarrage »

Comme on peut le constater sur la capture ci-dessus, la liste est beaucoup plus importante.

Une fois vos modifications effectuées, je vous invite afin d’éviter toute suppression malencontreuse à remettre l’affichage simplifié d’origine en entrant dans votre terminal la commande :

cd /etc/xdg/autostart/
sudo sed --in-place 's/NoDisplay=false/NoDisplay=true/g' *.desktop

Amusez-vous bien.

Source : iloveubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April