Wordpress

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Comment installer FlatPress, éditeur de blog libre sans base de donnée

FlatPress est un éditeur de blog open-source  qui ne nécessite pas l’utilisation d’une base de données pour fonctionner. FlatPress n’a donc pas besoin de MySQL puisque tout les contenus sont gérés au travers de fichiers textes. Il suffit donc de bénéficier d’un espace web supportant au minimum PHP4.Pour installer FlatPress, il suffit de le télécharger sur Sourceforge.net, puis de décompresser l’archive et ensuite de transférer tous les dossiers et fichiers à la racine de votre site (ou dans un dossier spécifique si comme moi vous souhaitez simplement tester cet éditeur de blog).

Une fois tous les dossiers et fichiers transférés, il suffit de renseigner dans votre navigateur l’adresse « http://www.votre_nom_de_domaine.com/setup.php » (ou si vous avez créé un dossier test) « http://www.votre_nom_de_domaine.com/votre_dossier/setup.php ».La mise en route est très rapide puisqu’il suffit de créer son nom d’administrateur avec mot de passe et adresse courriel.

Une fois que vous avez cliqué sur « Next », votre éditeur de blog est opérationnel.

La preuve en cliquant sur le lien « See how the home page looks like »

Pour se rendre sur la page d’administration, il suffit de rentrer la même adresse que lors de la mise en route en remplaçant « setup.php » par « admin.php »

C’est d’ici que vous pourrez gérer billets, widgets, plugins, thème et maintenance de votre blog.Il convient toutefois de noter que FlatPress n’est pas disponible en Français et que la mise en forme des billets se fait soit en XHTML, soit à l’aide de balises BBCode.

Pour voir de plus près ce que cela donne, je me suis amusé à faire une page test avec un thème différent que celui proposé. Si vous souhaitez vous aussi tester FlatPress, il vous suffit de vous rendre sur le site officiel.

Amusez-vous bien.

Comment mettre à jour son blog WordPress avec un minimum de risques et sans (trop de) gêne pour vos visiteurs ?

Chaque fois qu’une nouvelle mise à jour WordPress est proposée, je suis pris d’angoisses et de sueurs froides car je me demande si tout va bien se passer.

Souvent je suis passé par la réinstallation automatique qui, avouons le a rarement fonctionné du premier coup. J’ai donc réalisée manuellement les mises à jour suivantes mais à cause de mon débit rural, c’était plutôt long et mon site restait inaccessible tant que je n’avais pas fini.

Quand hier soir j’ai vu qu’une mise à jour vers la version 3.0.1, j’ai décidé de procéder de façon légèrement différente.

  • Téléchargez la nouvelle version

  • Décompressez l’archive

  • Ouvrez le dossier wordpress et supprimez le dossier WP-contents

  • Lancez votre client FTP et, à la racine de votre site, downloadez tous les fichiers ainsi que le dossier WP-contents (au cas où) et archivez les sur votre PC dans un nouveau dossier.

  • Copiez le fichier wp.config-php qui a été downloadé à l’étape précédente dans le dossier wordpress-3.0.1-fr_FR (la nouvelle version de WordPress)

  • Toujours dans ce dossier wordpress-3.0.1-fr_FR, renommez les sous dossiers wp-admin et wp-includes (par exemple en mettant « new devant ».

  • À l’aide de votre client FTP, uploadez ces deux dossiers renommés à la racine de votre site, ce qui permet tout en ayant commencé sa mise à jour de le laisser visible par vos visiteurs.
  • A partir de maintenant, votre site sera momentanément inaccessible.  mis pour très peu de temps. Vous pouvez si vous le souhaitez uploader un fichier index.html afin de faire patienter vos visiteurs (ne fonctionne que pour la page d’index) comme celui-ci par exemple :

  • Allez sur votre console d’administration WordPress afin de désactiver toutes les extensions
  • Avec votre client FTP, à la racine de votre site, renommez les dossiers wp-admin et wp-contents en mettant par exemple « old » devant puis, renommez les deux dossiers new-wp-admin et new-wp-contents précédemment uploadés en wp-admin et wp-contents

  • Uploadez tous les fichiers (pas les dossiers) du dossier de la dernière version WordPress (dans mon exemple wordpress-3.0.1-fr_FR)
  • Retournez sur votre console d’administration (vous aurez peut-être un message vous demandant de faire une mise à jour de la base de données, faites-le puis réactivez vos extensions.
  • à l’aide de votre client FTP, supprimez le fichier index.html que vous aviez créé afin de faire patienter vos visiteurs. Votre blog est à jour et n’aura été indisponible que pendant 2 à 3 minutes.
  • Dans votre navigateur internet, entrez l’adresse de votre site pour voir si tout est en place.

Amusez-vous bien

Pour ou contre le captcha dans les commentaires ?

Hier, sur un des commentaires postés sur un des billet de ce blog, j’ai pu lire en fin de phrase et entre parenthèses : « C’est nul ce captcha, il n’y a pas d’autres solutions pour éviter les spams ?« 

La réponse est simple : « Si, avec WordPress il y a Askimet ».

Askimet fait bien son travail et filtre les spams en fonction du nombre de liens présents dans le commentaire. Le captcha ne sert donc réellement qu’à l’administrateur du site puisque comme il empêche les robots de spammer, il n’y a (presque) plus de commentaires indésirables et donc plus de nécessité d’aller vider la « file d’indésirables ».

J’ai également choisi de devoir approuver un commentaire lorsqu’il s’agit d’une première afin d’éviter les « kikoulol ». Lorsque le lecteur en postera un second, celui-ci sera automatiquement approuvé.

Depuis la suppression du captcha, plus de vingt spams ont ainsi été filtrés efficacement, charge à moi d’aller de temps en temps les supprimer de cette fameuse « file d’indésirables ».

Je suis prêt à continuer le test sans captcha mais je souhaiterai savoir, d’une manière générale, comment se comporte le lecteur qui souhaite poster un commentaire face à la contrainte du captcha. Merci de me donner votre avis sur la question.

Avertisseur de Billets Obsolètes sur votre Blog WordPress

Je n’ai pas pour habitude d’écrire de billets sur les extensions WordPress puisque d’une part il en existe suffisamment pour que tout un chacun trouve celles qui lui conviennent et que d’autre part plusieurs blogs et sites s’y consacrent admirablement bien.

J’ai pourtant décidé de vous présenter « Old Post Notifier » que j’ai découvert et installé aujourd’hui même sur ce blog.

L’objet de cette extension, comme le montre l’image ci-dessous, est d’avertir le lecteur que le billet qu’il lit date de quelques temps et que selon le sujet, il lui serait opportun de vérifier s’il n’existe pas des informations complémentaires au sujet abordé; ce qui, dans le cas de tutoriels peut s’avérer fort utile.

Cette extension proposée par Ali Bahşişoğlu à l’avantage d’être disponible en Français et propose une interface accessible par le menu réglage de votre page d’administration.

Cette dernière vous permet :

  • d’indiquer au bout de combien de jour de présence du billet le message doit s’afficher,
  • d’exclure cet affichage pour certaines catégories,
  • de personnaliser les couleurs du fond, du texte, du cadre… afin d’intégrer parfaitement cet avertissement à votre site,
  • de créer son propre message d’avertissement.

Bien entendu, cette extension est disponible sur la page « Extension » du site WordPress où même s’il est actuellement précisé qu’elle n’est compatible que jusqu’à la version 2.9.2, je peux vous assurer qu’elle fonctionne très bien sur la 3.0, ce que vous pouvez facilement vérifier en allant relire mes billets de plus de soixante jours.

Amusez-vous bien.

Mon blog Piraté à cause du Mondial South Africa 2010

C’est avec stupeur que j’ai découvert ce matin suite à un message de Bernie 41 sur le forum Ubuntu-fr que mon blog avait été piraté par des supporters d’une nation en lice dans le mondial Sud-Africain.

Quel choc de tomber sur une page noire avec un message encourageant une équipe de foot participant à cette compétition en lieu et place de ma moto et de mon tux.

Si cette mésaventure vous arrive, ne foncez pas comme moi tête baissée, laissez dans un premier temps retomber la colère et l’énervement, ça vous évitera de faire comme je l’ai fait ce matin une bêtise. Passez à une autre activité, physique de préférence afin d’évacuer stress et colère et de retrouver un peu de sérénité.Dans un premier temps je suis allé sur la page d’administration de mon blog wordpress mais le mot de passe avait été changé. Heureusement, j’ai clique sur le lien mot de passe oublié et j’ai reçu un courriel avec un nouveau « login ».Nouvelle surprise, mon nom d’administrateur avait été remplacé par le nom du pays de l’équipe supportée par ces flibustiers et c’est avec cet identifiant que j’ai enfin pu me connecter.La piraterie n’était pas réellement compliquée, seul mon thème Ubuntu-Bike avait été modifié. J’ai donc provisoirement appliqué mon ancien thème puis j’ai supprimé celui en cause avant d’uploader un Ubuntu-Bike non vérolé et de réactivé celui-ci.Ensuite, comme j’avais supprimé par mégarde le fichier .htaccess (c’était ça la bêtise citée précédemment), j’ai recherché un modèle sur la toile afin de le recréer car si j’arrivai bien sur la page principale du blog, je n’avais plus accès aux permaliens renvoyant sur les différents billets.J’ai suivi le modèle de FrankyDevil sur le support WordPress en créant ce fameux fichier :

# BEGIN WordPress<IfModule mod_rewrite.c>RewriteEngine OnRewriteBase /index.phpRewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-fRewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-dRewriteRule ./ [L]</IfModule># END WordPress

Je l’ai ensuite uploadé à la racine de mon site afin de résoudre ce stupide problème.Il ne me restai plus qu’a me recréer un identifiant admin et supprimer celui crée par ces forbans.

J’ai suivi le tutoriel de Lise que je me permets de recopier ici : En lisant sur le blog du WordPress francophone ce qui s’était écrit sur la nouvelle mise à jour de sécurité publiée aujourd’hui, j’ai mis en musique ce que conseille Amaury pour changer le nom d’administrateur du blog de façon à se connecter avec un autre nom que admin. »

Un grand merci à Lise, FranckyDevil et Bernie 41 puisqu’à nouveau tout fonctionne parfaitement.

  • Page 1 sur 2
  • 1
  • 2
  • >

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer

Réseaux Sociaux

 

L’April