Créez des photos panoramiques sous Ubuntu ou Linux Mint avec Hugin 2012.0.0

Hugin est une application open source d’assemblage de photos disponible pour Windows et Linux permettant à l’aide de plusieurs clichés de créer des panoramas à 360 degrés. Il s’agit en fait d’une interface graphique pour Panorama Tools. Vous pouvez utiliser Hugin pour transformer n’importe quel nombre de photos en une image panoramique.

P1160097      P1160099     P1160098

L’outil est simple d’utilisation, il suffit de suivre les instructions.

hugin03

L’automatisation des taches donne des résultats tout à fait satisfaisant puisque Hugin fait correspondre les images en corrigeant les problèmes de perspective, déformations, jointures.

hugin04

Hugin permet de prévisualiser le panorama avant de l’exporter afin de voir s’il correspond au résultat escompté ou non.
Hugin08

Même la luminosité est automatiquement modifiée pour donner un résultat homogène sans que l’on aperçoive qu’il s’agit de plusieurs photos..

hugin06

 

Pour tester Hugin 2012.0.0, je suis parti de trois photos prises devant ma porte, j’ai lancé Hugin et j’ai fait confiance à cette application en ne modifiant aucun réglage. Le résultat me semble plutôt concluant.

hugin07

L’utilisateur averti peut facilement créer des points de contrôle supplémentaires afin d’aligner au mieux ses photos.

hugin05

Vous trouverez Hugin 2011.4.0 dans la logithèque Ubuntu. Si vous souhaitez utiliser la dernière version 2012.0.0 avec l’integration de la bibliothèque lensfun (correction des objectifs), sachez qu’elle n’est pas encore disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause  et, comme il existe un PPA pour Ubuntu comme pour Linux Mint, il suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande :

sudo add-apt-repository ppa:hugin/hugin-builds

puis

sudo apt-get update

et enfin

sudo apt-get install hugin

Hugin est installé, il ne vous reste plus qu’à prendre quelques photos pour tester.

hugin01

Amusez-vous bien.

Source: UpUbuntu

SuperTuxKart 0.8 disponible en PPA pour Ubuntu

Freddy nous annonçait récemment sur son blog Memo-Linux l’arrivée de la version 0.8 du célèbre jeu de course SuperTuxKart et nous proposait une méthode pour l’installer de suite dans notre machine.   Cette version qui comporte plus de 200 corrections de bugs et de nombreuses nouvelles fonctionnalités détaillées par Fred dans son billet présente aujourd’hui l’avantage d’être disponible en PPA.

STK

Mais pourquoi ai-je choisi un âne ?

 

Attention, qui dit PPA dit non disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu. Vous ne devez donc installer cette version de SuperTuxKart qu’en toute connaissance de cause dans votre machine en ouvrant un terminal et en entrant la commande :

sudo add-apt-repository ppa:stk/dev

afin d’ajouter l’adresse à la liste des dépôts puis

sudo apt-get update

pour mettre cette liste à jour et enfin

sudo apt-get install supertuxkart

pour installer le jeu.

Amusez-vous bien

Hybryde Fusion, le cadeau de Noël des Geeks

Que peut attendre un Geek comme cadeau de Noël ? Un nouvel ordinateur, une tablette numérique ? Un smartphone ? Tout ça coûte cher ! Pourquoi ne pas lui offrir un cadeau gratuit ? C’est ce qu’a décidé de faire la Team Hybryde en mettant en ligne le 24 décembre Hybryde Fusion, distribution que je vous avais présentée en avant première sous le nom de HY-Desktop il y a déjà deux mois.

Fusion04

Plus qu’un desktop (HY-D-V1), elle est le fruit de cinq mois de travail, un véritable jeu à Geek. Hybryde Fusion, c’est tout le contraire d’une distribution légère, c’est le mélange de la puissance, de la beauté et de l’expérience multiple puisque permettant comme à son habitude à partir de son déconcertant bureau de jongler de KDE à GNOME 3 en passant par Unity, E17, XFCE, LXDE, OPENBOX et FVWM sans avoir besoin de se déconnecter.

Fusion02

Hybryde Fusion possède un moteur graphique entièrement basé sur CC3 tellement puissant que tous les fantasme des rois du web-design deviennent réalisables.
Le principe est le même que sur Gnome2, un répertoire .theme/HYDV1/ accueille les thémes pour ce desktop. Chaque theme se résume à un fichier CSS et un fichier de configuration. Un tutoriel de création de thèmes devrait rapidement être disponible.
Hybryde Fusion est livrée avec quelques thèmes et l’on peut comme le montre la vidéo ci-dessous passer allègrement de l’un à l’autre rien que pour le plaisir des yeux.
Si vous souhaitez vous aussi vous amuser avec cette nouvelle Hybryde Fusion, rendez-vous sur le site Hybryde nouvellement relooké afin de télécharger la belle. Pour les questions, le forum Hybryde est actif et réactif alors, n’hésitez pas à en user et en abuser.
Amusez-vous bien.

Installez ChromiumOS sur une clé USB Bootable depuis Ubuntu ou Linux Mint

Chrome OS est un projet open-source qui offre une expérience informatique simple, rapide et plus sûre pour les personnes qui passent la plupart de leur temps sur le web. Si vous souhaitez vous rendre compte par vous-même de ce que cela donne, voici comment installer cet OS sur une clé USB bootable depuis Ubuntu ou Linux Mint.

chromium01

Nous allons dans un premier temps créer un dossier ChromiumOS dans le home en ouvrant un terminal et en entrant la commande

mkdir ~/ChromiumOS; cd ~/ChromiumOS

Nous allons ensuite télécharger la version compressée de cette distribution avec la commande

wget -c http://goo.gl/gSfmn -O ChromeOS-Vanilla-3274.0.zip

Pour décompresser ce dossier, faites

unzip ChromeOS*.zip

puis, afin de renommer l’image d’un nom plus simple, entrez la commande

mv ChromeOS*.img ChromeOS.img

Notre image se trouve désormais dans notre dossier ChromiumOS. Insérons maintenant la clé USB sur laquelle nous souhaitons installer notre OS. Comme nous devons identifier cette clé, entrons la commande

fdisk -l

Sur ma machine, la clé USB  est montée comme /dev/sdd. Nous allons la démonter à l’aide de la commande

sudo umount /dev/sdd

(remplacez /dev/sdd par le nom de votre propre clé)

Pour créer votre clé bootable, il ne vous reste plus qu’à entrer la commande

sudo dd if=ChromeOS.img of=/dev/sdd bs=4M

(là encore, remplacez /dev/sdd par le nom de votre propre clé).

Si vous souhaitez créer votre clé USB Bootable depuis une autre distribution Linux, Mac ou Windows, allez faire un tour chez Hexxeh son créateur.

Vous pouvez maintenant redémarrer votre machine en bootant sur votre clé USB. Pour utiliser ChromiumOS, entrez vos identifiant Google ou créez un compte.

J’écris ce billet depuis cette fameuse clé bootable branchée sur un Dell Latitude E6400. Le seul problème rencontré est le dysfonctionnement du pavé tactile. Pour le reste, je ne rencontre pas de souci particulier si ce n’est un manque de repère puisque toutes les applications que j’ai installé se lancent dans le navigateur (messagerie gmail, twitter, etc.)

Les applications s’installent depuis « Chrome Web Store« .

chromium03

 

Il est possible de brancher un support de type disque dur externe pour accéder à ses fichiers/dossiers.

chromium02

 

Je n’ai pour l’instant ni réussi à lire mes musiques, ni mes films mais comme ChromiumOS n’est encore qu’un projet… il est peut-être encore un peu tôt et comme les mises à jour sont publiées tous les jours par Hexxeh et sont automatiquement installées par l’OS, patientons.

Je ne sais quel est l’avenir de ce type de distribution « en, ligne » mais l’expérience quoi que déroutante est amusante et intéressante et, si vous décidez de l’essayer, n’hésitez pas à faire part de vos retours dans les commentaires de ce billet.

Amusez-vous bien.

Source : UpUbuntu

Me and my Shadow, un jeu libre pour BSD, Linux, Mac et Windows

Me and My Shadow (mon ombre et moi) est un jeu Open Source dont le but est de trouver comment atteindre la sortie à l’aide de son ombre. Le joueur doit exécuter et enregistrer un mouvement afin que son ombre le reproduise.

Il devra sauter par dessus les blocs, en déplacer certains et prendre appui sur son ombre pour atteindre son objectif. Le jeu est livré avec 40 niveaux différents mais le joueur à la possibilité d’en créer de nouveaux à l’aide de l’éditeur de plans.

Ce jeu est disponible pour Windows, Mac OS X, Ubuntu, openSUSE, Arch Linux, Gentoo, AmigaOS 3.x, FreeBSD, Nokia N900 / Maemo 5 et Pandora.

Me and MyShadow n’étant pas dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en entrant la commande pour Ubuntu 12.10 Quantal Quetzal :
sudo add-apt-repository ppa:upubuntu-com/games

ou pour les versions plus anciennes

sudo add-apt-repository ppa:odamite/meandmyshadow-stable

puis, quelque soit la version de votre Ubuntu:

sudo apt-get update

et enfin:

sudo apt-get install meandmyshadow

Vous pouvez lancez Me and my shadow depuis votre dash.

Pour les autres environnements, rendez-vous à la page Download du site officiel de l’application.

Le jeu est disponible dans plusieurs langues mais pas encore en Français. Heureusement, comme le montre la vidéo ci-dessous, il est relativement intuitif.

 

De plus, il existe même un mode de jeu « Tutorial » pour les débutants avec les indications à suivre alors…

Amusez-vous bien.

Source : Up Ubuntu

Blog en pause

pause

Traducteur

    Translate to:

Catégories

Archives

Tout ouvrir | Tout fermer